le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Auger-Aliassime et Rublev quittent le Rolex Paris Masters

Félix Auger-Aliassime, tête de série n°9 du Rolex Paris Masters, a quitté le tournoi dès le deuxième tour contre le lucky loser Dominik Koepfer. Andrey Rublev, tête de série n°5, a subi le même sort, éliminé par Taylor Fritz.

Felix Auger-Aliassime, Rolex Paris Masters 2021 Felix Auger Aliassime by © JB Autissier (Panoramic)

ATP Rolex Paris Masters 2021 | Tableau | Programme | 2e tour

Les têtes commencent à tomber au Rolex Paris Masters. Au troisième jour du tournoi, mercredi, tout le monde aura joué son premier match, mais l’édition 2021 est déjà terminée pour Andrey Rublev, tête de série n°5, ainsi que pour Félix Auger-Aliassime, tête de série n°9, premier éliminé de la journée.

L’Allemand Dominik Koepfer, 58e mondial, présent dans le tableau final du Rolex Paris Masters en qualité de lucky loser, n’aura pas prolongé son séjour pour rien. Il a dominé Auger-Aliassime au deuxième tour (6-3, 7-5), trente-six heures après avoir sauvé sept balles de match contre Murray.

Auger-Aliassime, à la peine sur le circuit depuis sa demi-finale de l’US Open, compromet ses chances de se qualifier pour les ATP Finals de Turin. Douzième au classement avec un total inchangé de 2465 points, il est devancé par Cameron Norrie, Hubert Hurkacz, Jannik Sinner et Casper Ruud, toujours en lice dans le Masters 1000 parisien.

“Koepfer a fait son match, mais je me suis battu moi-même par moments, a constaté Félix Auger-Aliassime. Pas besoin de chercher loin pour voir ce qui n’allait pas aujourd’hui. J’ai très mal servi, j’ai fait je ne sais pas combien de doubles fautes (8, ndlr). Je suis forcément très déçu.”

Sorti par un Taylor Fritz conquérant, Rublev cale encore

Rublev, lui, a calé face à l’Américain Taylor Fritz (7-5, 7-6[2]). La dynamique clairement opposée des deux hommes en cette fin de saison s’est pleinement exprimée dans les moments cruciaux. Fritz, qui avance sur un petit nuage depuis Indian Wells et sa première demi-finale en carrière en Masters 1000, suivie d’une finale à Saint-Pétersbourg, a fait craquer le Russe en toute fin de première manche sur sa première balle de break, avant de faire étalage de sa confiance dans le jeu décisif de la deuxième manche.

Qualifié pour le Masters pour la deuxième année consécutive, Rublev cale ces dernières semaines et n’a plus enchaîné deux victoires de rang depuis son quart de finale à San Diego début octobre. Il affiche désormais une seule victoire sur ses cinq derniers matchs. Friz, lui, vient de faire tomber son troisième Top 10 cet automne après Berrettini et Zverev à Indian Wells.

Aslan Karatsev (N.13) avait été la première tête de série écartée du tableau, lundi, par Sébastien Korda (6-2, 6-7, 7-6).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.