le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Désillusion pour Murray, battu après avoir eu sept balles de match !

Andy Murray s’est incliné au premier tour à Bercy contre Dominik Koepfer malgré sept balles de match.

Andy Murray Andy MURRAY

ATP Rolex Paris Masters 2021 | Tableau | Programme | 1er tour

Il n’a manqué qu’un point à la remontada d’Andy Murray. Au terme d’un match complètement fou de trois heures, le Britannique a été battu d’entrée à Paris par le lucky loser Dominik Koepfer (6-4, 5-7, 7-6) et ce malgré sept balles de match.

Mené 6-4, 5-3, l’Ecossais semblait voué à une défaite cuisante face au puissant gaucher allemand : jambes lourdes, coup droit resté au vestiaire, attitude résignée. Mais l’ex numéro un mondial, aujourd’hui 144e et invité par l’organisation, a ensuite fait vivre une sacrée aventure au public du central en se révoltant : la tête a fait revenir le jeu et les jambes.

Le match a pris une tout autre tournure pour devenir un thriller ponctué d’échanges hallucinants. Avec toute son expérience, on pensait vraiment que “Muzz” allait s’en sortir, soit sur l’une des deux balles de match sur service adverse à 5-4, soit sur l’une des cinq autres du jeu décisif.

Mais non. Sans doute parce qu’il le voulait trop, sans doute aussi parce que sa confiance du moment n’est pas encore immense, Murray a totalement raté le coche. Des amorties mal touchées, un bras qui ne passe plus : à chaque balle de match, il a mis le frein. Koepfer (58e), lui, a eu le courage d’y aller franchement pour sauver sa peau.

Murray : “Je ne méritais pas de gagner”

La déception était énorme sur le visage de Murray à la sortie du court (3h01 de match) : avoir autant donné pour revenir, tout ça pour craquer devant le dernier obstacle. “Je ne méritais pas de gagner ce match. Je n’ai pas suffisamment bien joué pour ça. Je suis très déçu de la manière dont j’ai joué…”

“Alors oui, j’ai au beaucoup d’opportunités mais franchement le niveau de jeu n’était pas suffisant, surtout au service, et je ne comprends pas trop pourquoi.” Une désillusion d’autant plus grande que Murray voit s’envoler son dernier espoir de rentrer directement dans le grand tableau de l’Open d’Australie. Il a enchaîné les tournois depuis l’US Open dans ce but mais n’a pas réussi à faire le plein de points.

Il dépendra donc encore des invitations des tournois pour le début 2022, et on imagine qu’il les recevra : il les mérite comme le spectacle du soir à Paris l’a encore prouvé, tout autant que la passion de la foule venue admirer l’un des grands champions du circuit.

Il y a tout de même du positif dans cette saison indoor de Murray : son corps a enfin réussi à enchaîner. “J’ai joué beaucoup de tournois et même si je n’ai pas été très loin à chaque fois, j’ai quand même joué de longs matches. Et ce n’est pas fini parce que normalement je vais enchaîner avec Stockholm (la semaine prochaine, ndlr).”

On commençait à en douter, lui y croyait au contraire dur comme fer et on commence à vraiment se dire qu’il a raison. Il y a encore beaucoup de jeu dans la tête et les jambes de Murray, et même dans sa hanche en métal !

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *