Monfils enchaîne contre De Minaur pour sa 500e victoire, Isner renverse Sinner

Gaël Monfils a décroché mercredi sa 500e victoire sur le circuit ATP en battant Alex De Minaur au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati (6-3, 7-5). Mené un set à zéro, John Isner est venu à bout de Jannik Sinner

Gaël Monfils at Toronto in 2021

La métamorphose de Gaël Monfils se confirme. Pour la première fois depuis la reprise post-confinement, le Français a dominé mercredi un joueur mieux classé que lui, à savoir Alex De Minaur, au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati (6-3, 7-5). La 500e victoire sur le circuit ATP en carrière pour Monfils, qui aura droit à un choc contre Andrey Rublev en huitième de finale.

Mieux en rythme sur son service que face à Lajovic, le 22e joueur mondial a fait preuve d’une constance dans l’effort et d’une régularité dans le jeu après lesquelles il courait depuis de longs mois. Il semble les avoir trouvées lors de cette tournée américaine, après son quart de finale à Toronto la semaine passée. Appliqué d’un bout à l’autre, extrêmement concentré, Monfils a énormément gêné De Minaur par ses variations et sa faculté à jouer profond sans partir à la faute.

Après avoir sauvé deux balles de break dès le premier jeu, le Parisien a fait la différence dans le sixième jeu, pour le seul break du premier set. Dans une deuxième manche plus accrochée, Monfils a dû se contenir pour ne pas ruminer les quatre balles de match obtenues à 5-3 sur le service de De Minaur, puis une sur son propre engagement dans le jeu suivant. L’Australien est alors revenu à 5-5, mais La Monf’ a remis un coup de collier pour breaker de nouveau et conclure la partie en 1h44′. Avec des signaux très encourageants, notamment au service (59% de première balle, 83% de points gagnés derrière cette première).

Tsitsipas et Schwartzman au rendez-vous des huitièmes de finale

Monfils a ainsi rejoint en huitièmes de finale Benoît Paire, tombeur mardi de Denis Shapovalov et qui sera confronté à John Isner. L’Américain a validé sa forme du moment en venant à bout de Jannik Sinner, tête de série numéro 11 (5-7, 7-6, 6-4). L’Italien avait pourtant fait preuve d’opportunisme pour empocher la première manche, en sauvant trois balles de break dont deux qui étaient aussi des balles de set, avant de prendre le service d’Isner au meilleur moment, à 5-5. Mais il n’a pas réussi à conclure dans le tie-break de la deuxième manche, où il a mené 4-2 avant de perdre cinq points de suite. Il n’en fallait pas plus pour relancer Isner, dont les pourcentages de points gagnés derrière la première et la deuxième balle étaient pour une fois moins bons que ceux de son adversaire. Mais il a fait la différence avec son pourcentage de première (73%).

John Isner at Cincinnati in 2021
John Isner at Cincinnati in 2021 © AI / Reuters / Panoramic

Stefanos Tsitsipas (N°2) et Diego Schwartzman (N°10) ont aussi validé leur qualification pour les huitièmes de finale, aux dépens de deux Américains. Porté par ses 89% de points gagnés derrière sa première balle, le Grec n’a pas concédé un seul break pour vaincre Sebastian Korda (7-6, 6-3). L’Argentin a davantage lutté pour se défaire de Frances Tiafoe (6-1, 4-6, 6-4, en 2h13′).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *