Sinner fête ses 20 ans avec une belle victoire sur Delbonis

Le jour de son anniversaire, Jannik Sinner a dominé un joueur expérimenté, Federico Delbonis en deux manches (6-2, 7-5) au premier tour de Cincinnati.

Jannik Sinner in Washington (Panoramic)

Jannik Sinner n’a pas raté l’occasion de s’offrir un beau cadeau. L’Italien disputait le premier match de sa jeune carrière dans le tableau principal de Cincinnati le jour de son anniversaire, le 16 août. Pour ses vingt ans, Sinner s’est imposé en deux sets (6-2, 7-5) face à un joueur de dix ans son aîné, Federico Delbonis.

Vainqueur de son premier titre en ATP 500 à Washington il y a deux semaines, l’Italien n’avait pas réussi à enchaîner derrière. Marqué par sa débauche d’énergie au cours de son brillant parcours, il était tombé au premier tour du Masters 1000 de Toronto face à James Duckworth. Cette fois, le rouquin qui pointe à la 15ejoueur mondial, a assumé son statut de tête de série numéro 11.

Après un premier jeu d’observation, Sinner a appuyé sur l’accélérateur prenant trois fois le service adverse dans la première manche. Delbonis a bien essayé d’en mettre plus dans ses frappes, mais il a été dépassé par la qualité de balle de son jeune adversaire. Le grand gaucher argentin n’a réussi que trois coups gagnants dans la première manche, pour 17 fautes directes.

La deuxième manche n’a pas changé le scénario du match. Pris de vitesse, Delbonis a concédé d’entrée son service en multipliant les erreurs, avec un dernier coup droit dans le filet. Malgré un sursaut de l’Argentin qui lui a permis de revenir à 4-4, Sinner est resté solide.

Il a su élever son niveau de jeu au moment opportun pour prendre le service de l’Argentin et s’éviter un tie-break face à un Delbonis de plus en plus résistant à l’échange. L’Argentin, qui disputait seulement son troisième match de la saison sur dur, jouait effectivement de mieux en mieux au fil des minutes.

Sinner l’a donc emporté derrière sur un jeu blanc et a pu célébrer son anniversaire de belle manière. “Pour moi, le plus beau cadeau était de jouer face au public”, a déclaré le natif du Sud -Tyrol après sa victoire. “Et réussir à l’emporter, ça le rend parfait.” L’Italien a pu ensuite apprécier son succès avec une…pizza ! Il affrontera au deuxième tour le vainqueur du match qui oppose le demi-finaliste de Toronto, John Isner, au lauréat de Los Cabos, Cameron Norrie.

A noter que son compatriote Fabio Fognini, s’est lui aussi qualifié en deux manches (7-6(3), 6-3) pour le deuxième tour, en prenant le dessus sur Nikoloz Basilashvili. Le Ligure retrouvera Guido Pella, vainqueur du 19e joueur mondial, David Goffin, première tête de série éliminée dans l’Ohio (6-3, 6-3).

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *