Medvedev, imperturbable, maître de sa moitié de tableau ; Evans, Schwartzman et Auger-Aliassime l’attendent

Daniil Medvedev s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’US Open en éliminant au passage Pablo Andujar en trois sets (6/0, 6/4, 6/3). Le Russe n’a toujours pas perdu un set. Félix Auger-Aliassime s’est lui aussi qualifié pour les huitièmes en s’offrant Bautista Agut.

Daniil Medvedev

En attendant la fin de l’interminable duel entre Andrey Rublev et Frances Tiafoe, le bas du tableau masculin de l’US Open n’a donné lieu qu’une à une seule surprise – de taille –  vendredi, avec l’élimination de Stefanos Tsitsipas par Carlos Alcaraz pour le compte du troisième tour. Toutes les autres têtes de série ont tenu leur rang, de Medvedev à Auger-Aliassime en passant par Schwartzman et Evans.

La forteresse Daniil Medvedev (N°2) reste imprenable. Le Russe, seul homme désormais de la deuxème partie de tableau à avoir joué un quart de finale en Grand Chelem, a dominé Pablo Andujar en trois sets (6-0, 6-4, 6-3) et n’a toujours pas perdu le moindre set. Il se hisse en huitième de finale pour la troisième année consécutive. Prochain adversaire : Daniel Evans.

Medvedev a décidé de ne pas s’éterniser sur le court cette année. Il n’a toujours pas dépassé les deux heures de match depuis son arrivée à New York. Pablo Andujar a d’ailleurs rapidement pris l’eau. 0 coup gagnant, 27% de premières balles, aucun point gagné derrière son deuxième service, 5 points gagnés seulement : un premier set proche du cauchemar pour l’Espagnol, qui craignait visiblement son adversaire et n’a pas réussi à mettre en place son tennis. Medvedev n’a pas eu à forcer son talent.

Daniil Medvedev – AI / Reuters / Panoramic

Malgré une nette amélioration dans la deuxième manche pour le 74e joueur mondial, Medvedev a continué à dominer les débats. Le numéro 2 mondial a converti son unique occasion de la manche à 2-2, sur un break blanc, profitant des erreurs adverses et d’une dernière montée timide de l’Espagnol. Alors qu’il servait pour le set, Medvedev a écarté deux balles de débreak grâce à deux grosses premières balles.

76% de points gagnés derrière sa première balle, Medvedev a imprimé le rythme

La troisième manche n’a pas dérogé à la dynamique du match. Même un Andujar plus tranchant dans ses montées au filet avec douze points gagnés sur quinze, n’a pas pu éviter deux breaks subissant les assauts adverses sur ses deuxièmes balles (19% de points gagnés derrière ses deuxièmes balles dans cette manche). Mené 5-3, Andujar a réussi la performance de la soirée en prenant pour la première fois le service adverse sur sa quatrième occasion du match, la deuxième de la manche.

Medvedev n’a pas tremblé pour conclure sur le service adverse sur sa deuxième balle de match. Avec 76% de points gagnés derrière sa première balle et 34 coups gagnants, Medvedev a évolué à un très bon niveau, en faisant preuve de la même sérénité qu’aux tours précédents. Le finaliste de l’édition 2019, qui vise un premier sacre Majeur à New York, poursuit son bonhomme de chemin vers les huitièmes de finale.

Evans écarte Popyrin en cinq manches

Daniil Medvedev retrouvera au prochain tour Daniel Evans (N°24), qui a retourné un scénario très mal embarqué contre Alexei Popyrin au troisième tour. Mené deux sets à zéro, le Britannique est revenu pour l’emporter en cinq manches 4-6, 3-6, 6-3, 6-4, 7-6(7-1). L’Australien a pris d’emblée le service adverse et s’est rapidement montré dangereux avec ses coups droits à plats. Bien porté par sa qualité de première balle (18 aces, 82% de réussite derrière sa première balle), il a empêché Evans de développer son jeu.

Mais, l’expérimenté Britannique a peu à peu grignoté du terrain et a fait parler sa science du jeu pour s’imposer dans le « money time » d’un dernier set accroché, sans le moindre break. Après deux premiers tours disputés en quatre manches, ce match marathon de plus de quatre heures de jeu, laissera sans-doute des traces chez Daniel Evans. Pour l’heure, le 27e joueur mondial verra bien les huitièmes de finale pour la première fois de sa carrière à 31 ans.

Auger-Aliassime et Schwartzman toujours là

Plus tard, deux autres têtes de série ont tenu leur rang à New York : Félix Auger-Aliassime (n°12) et Diego Schwartzman (n°11). FAA a bataillé en cinq sets pour s’offrir Roberto Bautista Agut (n°18, 6-3, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3), après avoir mené deux sets à zéro. Le 15e mondial a finalement arraché la victoire en breakant deux fois dans la dernière manche.

Schwartzman n’a pas souffert contre Molcan (6-4, 6-3, 6-3) et retrouvera l’une des surprises de cette moitié de tableau, le Néerlandais Botic van de Zandschulp.

Gojowczyk, 141e joueur mondial, en huitième de finale

La belle histoire de cet US Open pourrait aussi rapporter beaucoup de points au scrabble, puisqu’elle se nomme Peter Gojowczyk. L’Allemand, qui s’est extrait des qualifications et évolue à la 141e joueur mondial, a dominé un autre qualifié Henri Laaksonen en quatre manches 3-6, 6-3, 6-1, 6-4.

Gojowczyk a certes perdu son premier set de la quinzaine, mais il s’est immédiatement ressaisi. Après la perte de la première manche, il n’a d’ailleurs pas cédé une seule fois son service, prenant deux fois le service adverse dans chaque manche. Pour son premier huitième de finale en Grand Chelem, il affrontera Carlos Alcaraz, 18 ans, qui a créé la sensation en renversant Stefanos Tsitsipas après cinq sets et quatre heures de jeu.

  • Ils ont gagné ce vendredi (3e tour) : Daniil Medvedev (N°2), Daniel Evans (N°24)
  • Ils ont été éliminés ce vendredi (3e tour) : Stefanos Tsitsipas (N°3)
  • Ils sont au programme ce vendredi (3e tour) : Diego Schwartzman (N°11)
  • Pour suivre toute l’actualité de l’US Open, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de vendredi à l’US Open est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *