“Déçu de moi-même” : Federer mécontent de son attitude sur le court lors de sa défaite à Halle

Au moment d’analyser sa défaite face à Félix Auger-Aliassime à Halle en conférence de presse, Roger Federer a confié avoir été très mécontent de son attitude sur le court, notamment dans le troisième set.

16 juin 2021
Roger Federer - Roland-Garros 2021

Roger Federer a bousculé ses habitudes ce mercredi à Halle. D’habitude très rapide à venir s’expliquer en conférence de presse après une défaite, le Suisse s’est cette fois-ci présenté devant les journalistes trois heures après avoir été éliminé au deuxième tour par Félix Auger-Aliassime. Les raisons de ce retard ? Federer avait besoin de temps pour se calmer.

“Aujourd’hui, j’ai senti que j’avais besoin de temps. J’avais besoin de temps pour digérer. Le troisième set, je suis mécontent de la façon dont ça s’est terminé, comme à Genève.”

Plus que le résultat, le numéro 8 mondial a surtout été déçu par son attitude lors de la deuxième partie de la rencontre. Selon lui, il s’est montré trop négatif, son langage corporel n’a pas été bon et il a laissé Félix Auger-Aliassime faire les points et prendre l’avantage sans réagir. 

“Je crois que j’ai été déçu de moi-même parce que j’ai laissé les points se jouer comme ils se sont joués et, évidemment, il a très bien servi. Non, ce n’était pas une bonne attitude de ma part, je suis déçu de la façon dont je me suis senti sur le court, de la façon dont les choses se sont passées…” a expliqué le Bâlois.

Federer_Halle_2021
Roger Federer, Halle 2021 – Imago / Panoramic

Federer : “Je sais que ça n’arrivera pas la prochaine fois”

En conférence de presse, toujours fair-play, Roger Federer a tenu à féliciter Félix Auger-Aliassime pour sa victoire. Le Suisse a trouvé le Canadien très bon et surtout très solide mentalement pendant la rencontre. Le joueur aux vingt titres en Grand Chelem a ensuite essayé de tirer du positif de son match face au 21e mondial.

“Ce qui est bien, c’est que je sais cette attitude négative n’arrivera pas la prochaine fois. Et la prochaine fois et la prochaine fois encore que je serai sur le court. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles j’ai voulu prendre le temps, entre le match et la conférence de presse, de bien comprendre pourquoi je me suis senti ainsi. Je dois prendre chaque match comme une information que je dois comprendre et analyser. Il faut rester positif et ensuite nous passerons au prochain objectif, qui est clairement Wimbledon“.

Le Suisse s’est également voulu transparent quant à son état physique. Il sait que son retour est un long processus et qu’il faudra du temps avant que les automatismes reviennent.

“Le processus de rééducation a été un énorme défi pour moi. Tous ceux qui ont subi plusieurs opérations savent de quoi je parle. Les choses ne viennent plus facilement et c’est parfois la préoccupation majeure”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *