Abonnez-vous à la newsletter

Djokovic attend les annonces officielles de l’Open d’Australie sur la vaccination avant de décider s’il y participera

Préférant garder le secret médical, Novak Djokovic n’a pas révélé s’il a été vacciné ou non contre la Covid-19.

Sep 8, 2021; Flushing, NY, USA; Novak Djokovic of Serbia flips a ball over his shoulder after winning a game in the fourth set against Matteo Berrettini of Italy on day ten of the 2021 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. || 207262_0084 2021 ATP NPStrans sport tennis toppic us us open USA USA TODAY Sports WTA

Novak Djokovic ne sait pas encore. Alors que l’Open d’Australie 2022 approche, le numéro 1 mondial a déclaré qu’il attendrait la décision définitive de Tennis Australia à propos des restrictions mises en place avant de décider s’il défendra ou non son titre.

Premier ministre de l’État du Victoria, dont Melbourne est la capitale, Daniel Andrews a affirmé plus tôt dans la semaine que seuls les joueurs vaccinés contre la Covid-19 seraient autorisés à venir.

Djokovic ne veut pas spéculer

En conférence de presse à Paris ce samedi, Djokovic, qui a gagné 9 de ses 20 titres du Grand Chelem à Melbourne, a annoncé qu’il ne dirait rien de plus à ce sujet jusqu’à ce que les règles pour entrer en Australie – et à l’Open d’Australie – soient confirmées.

“Je déciderai si je vais ou non en Australie après avoir vu le communiqué officiel de Tennis Australia”, a déclaré le monument de 34 ans.

“Pour le moment, nous n’avons aucune annonce officielle du tournoi. Donc, jusqu’à ce qu’il sorte, je ne parlerai plus de ce sujet. Je ne veux pas faire partie de ces histoires de suppositions et de ‘et si’.”

“Quand les conditions officielles requises pour voyager en Australie et y jouer seront connues, alors je verrai ce que je fais. La situation en Australie est différente de la plupart des autres régions du monde.”

Djokovic est l’un des nombreux joueurs n’ayant pas révélé leur statut vaccinal. Comme il l’a déclaré par le passé, il préfère garder cela pour lui. L’ATP affirme que 65 % à 70 % des joueurs sont vaccinés, et le pourcentage serait à peu près le même sur le circuit WTA.

Dans un email de la WTA ayant fuité, l’instance dirigeante a affirmé que les joueuses non-vaccinése seraient autorisées en Australie mais devraient passer par une quarantaine de 14 jours. Un email finalement supplanté par l’annonce de Daniel Andrews.

Daniil Medvedev at the 2021 BNP Paribas Open at Indian Wells Tennis Garden in Indian Wells, California
Daniil Medvedev at the 2021 BNP Paribas Open at Indian Wells Tennis Garden in Indian Wells, California Image Credit: Zuma / Panoramic

Medvedev ne dévoile pas ses cartes

Numéro 2 mondial, Daniil Medvedev s’est lui aussi montré réticent à l’idée de dévoiler son statut vaccinal. Il préfère ne pas révéler s’il est déjà vacciné ou non, ou s’il compte l’être afin de pouvoir participer à l’Open d’Australie et partir en quête de son deuxième titre du Grand Chelem après celui gagné à New York en septembre.

“Je l’ai toujours dit, j’aime vraiment la réponse de Novak à ce sujet”, a-t-il expliqué. “Je veux garder mes informations médicales privées, peu importe que ce soit au sujet du vaccin, d’une blessure à la jambe ou ailleurs. Et il y a une raison à cela : le tennis est un sport tellement brutal, toujours seul face à l’adversaire, où chaque information que vous lui donnez peut se retourner contre vous.”

“A ce stade de ma carrière, j’ai donc décidé de garder tout ce qui concerne mon dossier médical pour moi, à moins que ce soit quelque chose d’évident. Par exemple, si vous jouez en Australie (et que le vaccin est bien exigé), il sera évident que vous êtes vacciné. C’est pour cela que j’ai dit que j’étais prêt à jouer l’Open d’Australie, mais je ne dirai pas si vous me verrez là-bas ou non. Réponse en janvier.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.