le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic devient le premier homme à terminer l’année sept fois n°1 mondial en se qualifiant pour la finale du Rolex Paris Masters

Le Serbe a battu Hubert Hurkacz (N.7) samedi en demi-finale du Masters 1000 indoor parisien au bout d’un très beau combat (3-6, 6-0, 7-6 [5]).

Novak Djokovic, Rolex Paris Masters, 2021 Novak Djokovic by © JB Autissier / Panoramic

ATP Rolex Paris Masters 2021 | Tableau | Programme | Demi-finale

Novak Djokovic aura échoué dans sa quête suprême de l’année 2021, celle qui consistait à réaliser le premier Grand Chelem calendaire de l’histoire du tennis depuis 1969. Mais il a réussi, dès son retour au Rolex Paris Masters, à aller au bout de son deuxième objectif : devenir le premier joueur du tennis à terminer numéro un mondial en fin d’année à sept reprises.

https://www.dailymotion.com/video/x85bv1g

« Quel match pour réussir à sécuriser cet objectif ! » a soupiré Djokovic, en français, au micro du public parisien. De fait, Hubert Hurkacz (N.7), son adversaire en demi-finale, a vendu sa peau jusqu’à une volée de revers d’un centimètre dans le couloir à la fin du tie-break du troisième set. Djokovic, qui avait eu une balle de match à 5-4 au troisième, a été longtemps tenu en échec par un Polonais qui confirme chaque semaine son appartenance à l’élite du tennis mondial (3-6, 6-0, 7-6[5]).

Djokovic devant Sampras

Djokovic est qualifié pour sa septième finale dans le Masters 1000 indoor parisien, mais ce n’est pas l’accomplissement le plus fort de son samedi après-midi. Le Serbe terminera numéro un du classement ATP en 2021 après l’avoir déjà fait en 2011, 2012, 2014, 2015, 2018 et 2020. Il « bat » Pete Sampras, qui avait réussit pareille performance sur une période beaucoup plus compacte, six saisons, entre 1993 et 1998.

A vrai dire, il aurait été incongru que Djokovic ne soit pas sacré numéro un une saison où il a remporté trois trophées du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon) et échoué seulement en finale du dernier (US Open). Mais le Serbe a aussi allégé son année en raison d’une blessure intercostale en février et d’une volonté de rester au plus près de sa famille. Il reste néanmoins un compétiteur exceptionnel : le Rolex Paris Masters constitue sa septième finale en dix tournois.

Medvedev ou Zverev en finale

Les chiffres peuvent laisser mais dans le cas présent, ils sont la seule juste mesure de l’accomplissement de Djokovic. Il passera lundi sa 346e semaine en tête du classement masculin mondial, ce qui constitue là aussi un record. Sa cinquante-quatrième finale au niveau Masters 1000 (deux de plus que Sampras) résonne presque comme un détail dans ces circonstances.

Djokovic cherchera à reprendre définitivement la main sur la contestation de son pouvoir qui s’est manifestée sur le circuit cette année. Il affrontera Daniil Medvedev, tête de série n°2, l’homme qui l’a privé du Grand Chelem calendaire à New York. “Medvedev joue à son meilleur niveau en ce moment, constate Djokovic. Il ne rate rien, il sert très bien. Je suis heureux de pouvoir me mesurer à lui et j’espère terminer le travail. Il faudra que je démarre mieux qu’à New York.” En cas de victoire, Djokovic gagnerait sa trente-septième finale de Masters 1000 ; et écarterait définitivement Sampras à ce classement aussi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *