le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Gaston éteint Rinderknech et entre dans le Top 100

Hugo Gaston, issu des qualifications, a réussi à renverser la situation face à Arthur Rinderknech au premier tour du Rolex Paris Masters.

Hugo Gaston, Paris, 2021 JB Autissier / Panoramic

ATP Rolex Paris Masters 2021 | Tableau | Programme | 1er tour

Hugo Gaston avait, au final, beaucoup trop de tours dans son sac pour Arthur Rinderknech. Dans ce duel franco-français entre le qualifié (103e) et le bénéficiaire d’une wild card (62e), la bataille fut rude sur court 1 du Rolex Paris Masters pour le compte du premier tour.

C’est finalement celui qui avait déjà bien les jambes dans le tournoi qui l’a emporté, ce qui ne va pas forcément rassurer Sébastien Grosjean, le capitaine de Coupe Davis qui a mis Rinderknech dans sa liste. Hugo Gaston, avec ces trois matchs remportés à Paris, casse enfin le mur du Top 100 après lequel il court depuis son huitième de finale à Roland-Garros. ll sera au moins 92e lundi.

Rinderknech a eu ses chances

C’est bien ce dernier qui avait impressionné pendant un set et demi (6-4, 3-2 break). Et c’est bien lui aussi qui avait encore la main dans la manche décisive (2-1 break). Avec sa qualité de service, on pensait à chaque fois qu’il avait fait le plus dur, mais non.

Rinderknech a d’abord eu beaucoup de mal à se remettre dedans après la pause kiné (douleur hanche droite) de Gaston à 3-2 dans le deuxième set et a ensuite beaucoup trop gâché de chances (3/13 en balles de break en tout). Son jeu ultra agressif et porté naturellement vers le filet s’est petit à petit usé les nerfs sur la patte gauche adverse.

“Je ne pense pas que le match m’échappe, a commenté Rinderknech. Hugo a très bien joué, a réussi tout ce qu’il tentait. Après, ma gestion du match a été assez mauvaise, il y a pas mal de choses que je n’ai pas très bien faites. Le temps mort médical est très bien joué de sa part, et je tombe dans le piège donc oui la gestion a été mauvaise…”

Gaston, le panache encore et toujours

Gaston, à la bagarre, a réussi à régler la mire au retour et au passing afin de ne plus subir face au rouleur compresseur adverse. Si vif dans les déplacements, avec une vitesse de bras vraiment épatante, Gaston s’est jeté dans toutes les brèches avec beaucoup e panache et de lucidité. Il a pris la balle de plus en plus tôt et n’a plus laissé Rinderknech respirer en paix.

“Je suis rentré forcément avec un peu de fatigue mais plus le match avançait, mieux je me sentais. Le kiné m’a fait du bien. J’ai réussi à faire plus jouer Arthur, à être plus agressif, à mettre mon jeu en place. A la fin ça se joue sur quelques points e je suis très content que ça ait tourné en ma faveur.”

Devant un public conquis par ce mano a mano, le 103e mondial a su sortir le grand jeu quand il fallait. Il n’est pas (encore ?) sur la liste de Grosjean mais il verra le deuxième tour de ce Masters 1000, ce qui devrait l’envoyer directement dans le grand tableau de l’Open d’Australie.

“On ne sait jamais… Je sais que c’était un match important au niveau des points mais le tournoi n’est pas fini, j’espère ne pas m’arrêter là et on verra mon classement à la fin de la semaine.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *