Indian Wells : Schwartzman crée une (petite) surprise face à Ruud, Hurkacz en profite

En éliminant sèchement Casper Ruud (6-3, 6-3 en 1h43) ce mercredi à Indian Wells, Diego Schwartzman a retrouvé son meilleur niveau et fait les affaires de Hubert Hurkacz. Ce dernier, vainqueur pour sa part d’Aslan Karatsev (6-1, 6-3), pourrait doubler le Norvégien dans la course au Masters.

Diego Schwartzman Indian Wells 2021

En 2021, Diego Schwarzman n’avait toujours pas battu le moindre top 10 ni atteint un quart de finale en Masters 1 000. L’Argentin a fait d’une pierre deux coups ce mercredi à Indian Wells où il a créé une petite surprise en terrassant l’un des hommes les plus en forme du moment, Casper Ruud, 6-3, 6-3 en 1h43.

On va ressortir une énième fois un poncif éculé, mais à quoi ça tient, parfois, le tennis… Si Schwartzman n’avait pas sauvé deux balles de match lors de son entrée en lice face à Maxime Cressy, on en serait encore à disserter sur sa saison globalement ratée. Mais « el Peque » a survécu, tout comme il a surmonté un retard d’un set et d’un break au tour suivant contre Dan Evans. Et le voilà désormais en train de retrouver de belles couleurs en Californie où il a disputé face à Ruud un match quasi-parfait.

Le Norvégien de 22 ans, qui restait sur neuf succès consécutifs et un titre à San Diego début octobre, est certes apparu fatigué – on l’a vu se faire manipuler au bras. Mais Schwartzman, très offensif (18 montées au filet, dont 13 victorieuses) et inspiré (28 coups gagnants à 16), ne l’a jamais laissé respirer.

La défaite de Ruud est un petit coup d’arrêt, notamment dans l’optique de la qualification pour le Masters de fin d’année, pour laquelle il reste néanmoins dans le bon tempo. Il pourrait toutefois se faire dépasser après le tournoi par Hubert Hurkacz, qui s’est très facilement qualifié aux dépens d’Aslan Karatsev (6-1, 6-3), lequel ne compte pour sa part toujours aucun quart de finale en Masters 1 000 à son actif.

En cas de qualification pour les demi-finales aux dépens de Grigor Dimitrov (tombeur de Daniil Medvedev), Hurkacz s’installera en effet à la 7ème place à la Race. Il pourra aussi continuer de croire en un possible  » Sunshine doublé « , un peu particulier cette année puisque Indian Wells se dispute après (et même bien après) Miami, où le Polonais s’était imposé au mois de mars.

Cameron Norrie toujours dans la course

Et puis, de cette course au Masters, il ne faudrait surtout pas occulter Cameron Norrie, qui s’est lui aussi qualifié en battant l’Américain Tommy Paul 6-4, 4-6, 6-2. Le Britannique vit une saison décidément magnifique et se qualifie pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale d’un Masters 1 000, stade auquel il retrouvera Diego Schwartzman. Le voilà virtuellement treizième à la Race, quasiment à hauteur d’Aslan Karatsev.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *