Masters : Djokovic surclasse Norrie et franchit les poules dans un fauteuil

Novak Djokovic a surclassé Cameron Norrie (6-2, 6-1 en 1h06) pour son dernier match de poules du Masters, ce vendredi soir à Turin. Il arrivera lancé comme un bolide pour sa demi-finale face à Alexander Zverev, samedi.

Novak_Djokovic_Masters_Turin_2021

Au revoir, et merci d’être venu. Le match le plus déséquilibré sur le papier de ce Masters entre le n°1 mondial Novak Djokovic et le n°12 Cameron Norrie a été logiquement survolé par le Serbe, vainqueur 6-2, 6-1 en 1h06 pour sceller une phase de poule quasiment parfaite, ce vendredi soir à Turin.

A l’exception des points ATP (et du prize-money) mis dans la balance, ce match n’avait aucun enjeu puisque les deux hommes connaissaient leur sort avant d’entrer sur le terrain : Novak Djokovic était assuré de terminer 1er de ce groupe vert et Cameron Norrie d’en être éliminé, le deuxième strapontin qualificatif revenant à Casper Ruud, vainqueur dans l’après-midi d’Andrey Rublev.

Trois anciens vainqueurs en demies, une première depuis 1994

Clinique, comme depuis le début de ce Masters, dans tous les compartiments de jeu, Novak Djokovic n’a pas laissé respirer une seule seconde son « rookie » d’adversaire. Contrairement à ses deux précédents matches remportés face à Ruud puis Rublev, il ne s’est, cette fois, pas fait breaker d’entrée, prenant au contraire tout de suite les commandes pour ne plus jamais les lâcher. Il n’a concédé qu’une seule balle de (dé)break dans le match, au début du deuxième set.

“Ce n’est pas évident d’arriver sur le court en sachant que vous êtes déjà qualifié, qui plus est en connaissant le nom de votre adversaire (Alexander Zverer, Ndlr), a commenté le Serbe lors de son interview sur le court. J’ai essayé de ne pas y penser, d’être le plus professionnel possible. J’avais pris le temps d’analyser le jeu de Cameron, j’avais mon plan et je l’ai parfaitement exécuté. Mon tennis s’améliore à chaque match, je ne pourrais pas être plus satisfait. »

C’est la sixième fois de sa carrière que Djokovic boucle la phase de poule du Masters invaincu, et la troisième fois qu’il le fait sans perdre le moindre set, après les éditions 2014 et 2018. Il n’aura perdu qu’un total de 16 jeux lors de cette phase de poule (son record étant de neuf en 2014 !) qu’il abordait pourtant sans grand repères puisqu’il n’avait jamais joué ni contre Rublev ni contre Norrie, et une seule fois contre Ruud.

La route devrait toutefois sérieusement s’élever pour lui à partir de demain et une demi-finale attendue contre Alexander Zverev, qu’il affrontera pour la cinquième fois cette saison, avant d’éventuelles retrouvailles en finale contre Daniil Medvedev, lequel partira grand favori de son côté face à Casper Ruud.

C’est d’ailleurs la première fois depuis 1994 que l’on retrouvera trois anciens vainqueurs en demi-finales du Masters (Agassi, Becker et Sampras cette année-là). Après une phase de poules globalement assez terne, le Masters devrait désormais s’enflammer. C’est du moins tout le mal qu’on lui souhaite.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *