le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Performance XXL de Bonzi, qualifié pour les demies à Marseille après avoir éliminé Karatsev

Benjamin Bonzi a réalisé l’exploit d’éliminer Alsan Karatsev, n°15 mondial, en quarts de finale du tournoi de Marseille. Il tentera de se qualifier pour une première finale sur le circuit ATP.

Benjamin Bonzi Benjamin Bonzi

A Marseille, Benjamin Bonzi se sent comme chez lui. Il est un peu à la maison. Le Nîmois a grandi à une heure de la cité phocéenne. Et ce vendredi, le Français a brillé comme jamais. Bonzi a signé l’exploit d’éliminer le n°15 mondial, Aslan Karastev, en deux sets (6-1, 6-3). Une performance XXL. Il se qualifie pour les demi-finales de l’Open 13, et tentera de jouer, ensuite, une première finale sur le circuit ATP.

La veille, son compatriote Arthur Rinderknech avait aussi rayonné en éliminant, en quarts de finale du tournoi de Doha, Denis Shapovalov. Bonzi participe au carnaval français. “C’est une très belle performance”, a-t-il admis.

Bonzi est dans une forme flamboyante, à 25 ans. Il enchaîne une huitième victoire consécutive, après son titre lors du tournoi Challenger de Cherburgo, la semaine précédente. Mieux, sa plus grande victoire jusqu’ici était contre le n°66 mondial… un certain Daniil Medvedev, en 2017, à Roland-Garros !

100% de points derrière sa première balle dans le premier set

Bonzi a été impressionnant. De maîtrise, de justesse, de puissance. D’à-peu-près tout, contre le Russe. Bonzi s’est appuyé sur une première balle exceptionnelle dans la première manche. Le Français a remporté… 100% des points derrière sa première balle. 12 sur 12. Avec une multitude de jeux blancs à la clé.

Il a breaké une première fois, à 2-1, puis une deuxième, à 4-1, en poussant Karatsev à la faute. Bonzi a conclu le premier set sur trois aces. Le Russe n’est jamais entré dans son match. Il a semblé abattu, comme sur ce changement de côté dans la deuxième manche, tête masquée sous sa serviette blanche. Il venait de se faire breaker dès sa première mise en jeu (2-1). Plus tard, il a fait appel au médecin, pour une douleur en haut du genou gauche.

Bonzi a conservé son très bon service jusqu’à la fin du match (88% de points derrière sa première balle). Il a aussi fait la différence dans le jeu, comme sur ce revers deux mains sur son service, à 2-1. Karatsev a suivi la balle des yeux. Bonzi est allé conclure le match sur un dernier break et une dernière faute du Russe.

Le Français n’avait affronté qu’un seul joueur du Top 15 mondial dans sa carrière. C’était l’année dernière, à Montpellier, contre David Goffin (alors n°15). Pour une première place en finale ATP, Bonzi affrontera, samedi, l’autre Français encore engagé Lucas Pouille, ou l’autre Russe, Andrey Rublev, numéro 7 mondial. La belle semaine de Bonzi continue.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *