Abonnez-vous à la newsletter

Forget assume de délivrer une wild-card à Murray plutôt qu’à un Français

Le directeur du Rolex Paris Masters affirme qu’Andy Murray, 34 ans et 156e mondial, va attirer du public à l’Accor Hotels Arena, et fait remarquer qu’il a attribué toutes les autres wild cards au service du tennis français.

Andy Murray ANTWERPEN, BELGIUM – OCTOBER 19 : TIAFOE Frances (USA) v MURRAY Andy (GBR) during the ATP 250 European Open Antwerp on October 19, 2021 in Antwerpen, Belgium, 19/10/2021 ( || 210177_0004 @jandemeuleneir_photo 2021 Antwerpen arena ATP de European JAN lotto MEULENEIR open sport sports tennis TOUR

Interrogé sur son choix de retenir le Britannique Andy Murray plutôt qu’un jeune Français en quête de tremplin pour sa carrière, Guy Forget a défendu son choix dans l’attribution des invitations distribuées pour le Rolex Paris Masters qui va commencer lundi.

« Murray, a commenté Forget, devait avoir une wild-card à Roland-Garros. Il l’a déclinée car il ne s’estimait pas assez prêt physiquement, ce qui est tout à son honneur. Depuis, il a progressé. Il a battu un Top 10 à Vienne, Hubert Hurkacz. Être revenu à ce niveau après son opération, c’est bluffant, c’est un merveilleux exemple de courage. » Âgé de 34 ans, Andy Murray est 156e à l’ATP et doit sa participation à la plupart des tournois qu’il joue grâce à ces invitations.

Forget a insisté sur l’appartenance de Murray à l’histoire du Rolex Paris Masters. « Murray est un joueur qui s’est imposé ici (en 2016, ndlr). Il a gagné des titres du Grand Chelem (trois, NDLR), les Jeux Olympiques (deux fois, ndlr), la Coupe Davis. Une année, j’avais demandé s’il pouvait passer du temps avec nos partenaires. Il avait dit oui, fait des photos, eu un mot gentil… J’espère qu’il gagnera quelques matchs. »

Andy Murray, Anvers 2021
Andy Murray, Anvers 2021 – Shutterstock/SIPA

Forget : “Les juniors français ont encore des progrès à faire”

« La priorité dans l’attribution des wild-cards, a poursuivi Forget, reste les demandes de Sébastien Grosjean pour notre équipe de France de Coupe Davis et elles ont été satisfaites. » Trois des cinq joueurs de la sélection de Grosjean ont reçu une wild card : Richard Gasquet, Arthur Rinderknech et Pierre-Hugues Herbert. « On a aussi attribué une wild card en double à Rinderknech (avec Bonzi, ndlr) », illustre Forget.

« Attribuer la dernière wild card à un junior français ? Ils ont encore des progrès à faire pour accéder à ce tournoi. » Les invitations en qualifications sont revenues à Hugo Gaston (invité en 2020 dans le grand tableau), Gilles Simon, et aux deux juniors finalistes de Roland-Garros, Lucas Van Assche et Arthur Fils.

« Je pense que beaucoup de gens viendront voir Andy Murray, beaucoup de Français, peut-être dès lundi », assure Forget. Le Britannique sera opposé à un qualifié pour son entrée en lice.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.