Medvedev donne la leçon à Zverev et rejoint Djokovic en finale

Daniil Medvedev a facilement dominé Alexander Zverev en demi-finale du Rolex Paris Masters (6-2, 6-2). La finale de rêve opposera la numéro deux mondial au numéro un, Novak Djokovic.

Daniil Medvedev, Rolex Paris Masters 2021

ROLEX PARIS MASTERS – DEMI-FINALE

DANIIL MEDVEDEV (N°2) BAT ALEXANDER ZVEREV (N°4) : 6-2, 6-2

  • L’information principale : Daniil Medvedev est en finale du Rolex Paris Masters après sa victoire face à Zverev (6-2, 6-2)
  • Vous apprendrez aussi : C’est la neuvième victoire de suite à Paris pour le Russe, qui est le tenant du titre. 
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour constater en chiffres que Medvedev était largement au dessus.

Deuxième finale consécutive au Rolex Paris Masters pour le tenant du titre Daniil Medvedev ! Le Russe, numéro deux mondial, n’a pas laissé la moindre chance à son adversaire en demi-finale, Alexander Zverev. Le natif de Moscou a été impressionnant pour aller chercher une neuvième victoire consécutive à Paris, et la quatrième face à son adversaire du jour sur le circuit ATP (6-2, 6-2). Medvedev affrontera Djokovic dimanche. C’est seulement la deuxième fois de l’histoire du tournoi que les deux premières têtes de série s’affrontent en finale, après un Edberg-Becker en 1990.

Daniil Medvedev est en train de se transformer en bête noire pour Alexander Zverev, qui n’a plus battu le numéro deux mondial depuis le Masters de Londres en 2019. Après un début de match assez équilibré, c’est pourtant le numéro quatre mondial qui a obtenu les premières balles de break en menant 2-1, 15-40 sur le service de son adversaire. Mais il a alors commis deux fautes directes côté revers et Medvedev a ensuite claqué deux grosses premières pour égaliser à 2-2. 

Dans le jeu suivant, le Russe a accéléré pour à son tour obtenir une balle de break en se détachant 30-40. Alexander Zverev a alors tenté un service-volée pour le surprendre mais il a envoyé sa volée de revers dans le filet au pire des moments, pour offrir le premier break de la rencontre à Daniil Medvedev. 

Le métronome Medvedev n’a (presque) rien manqué 

En tête au score, Daniil Medvedev a pris les commandes du jeu et a mis en place la filière longue qu’il adore tant. Et Alexander Zverev a eu beaucoup de mal à digérer le menu. Sur les échanges en cinq et neuf coups, le numéro deux mondial a remporté 20 points contre seulement 5 pour l’Allemand. Et sur les échanges de neuf coups ou plus, Medvedev a remporté 18 points contre 9 pour Zverev.

Le numéro quatre mondial a pourtant eu une occasion de revenir au score à 3-2 en ayant une balle de debreak. Mais d’un ace bien claqué, Daniil Medvedev a rapidement écarté le danger avant de remporter son jeu de service. Il a ensuite réalisé un double break fatal à son adversaire, qui a boisé son dernier coup droit après un nouveau rallye. 

Il n’y a pas eu de suspense dans la deuxième manche. Daniil Medvedev a marché sur l’eau et a dégouté Alexander Zverev. Le Russe, qui n’a commis que huit fautes directes sur l’ensemble de la rencontre contre 35 pour l’Allemand, a été un véritable métronome. Il a remporté cinq jeux consécutifs pour mener rapidement 5-1.

Daniil Medvedev, Rolex Paris Masters 2021
Daniil Medvedev, Rolex Paris Masters 2021 – © JB Autissier / panoramic

Un remake de la finale de l’US Open face à Djokovic

Sifflé par le public après avoir fracassé sa raquette et montré un manque de combativité sur la balle de jeu de Daniil Medvedev à 4-1, Alexander Zverev s’est tout de même appliqué pour remporter son jeu de service pour recoller à 5-2. Mais le Russe a facilement plié l’affaire ensuite pour s’imposer 6-2, 6-2 en 1 heure et 17 minutes. 

Une leçon de tennis qui va sans doute marquer les esprits, celui d’Alexander Zverev en premier lieu. L’Allemand, victime d’une petite alerte physique en début de semaine, va désormais pouvoir se reposer pendant une semaine avant de disputer le Masters de Turin

Daniil Medvedev, lui, est de nouveau en finale du Rolex Paris Masters, qu’il a remporté en 2020. Son adversaire dimanche sera Novak Djokovic, qui s’est assuré de terminer l’année numéro un mondial pour la septième fois de sa carrière en dominant Hubert Hurkacz. Une affiche de rêve et un remake de la dernière finale de l’US Open remportée par Medvedev. On a hâte d’y être.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *