“Tu te rends compte à quel point cette décision est stupide ?” : Medvedev remonté après avoir perdu un point pour obstruction

Daniil Medvedev s’est emporté mardi lors de son match contre Alexander Bublik à Toronto suite à une décision arbitrale défavorable. Le Russe n’a pas compris pourquoi il avait été sanctionné d’un point de pénalité pour “obstruction”, après s’être excusé auprès de son adversaire en plein échange.

Daniil Medvedev at Toronto in 2021

Un duel entre Daniil Medvedev et Alexander Bublik, c’est a priori l’assurance d’un show sur le court. Les deux hommes en ont encore fait la démonstration ce mardi à Toronto. Le Russe, tête de série numéro 1, a renversé le Kazakh dans un match spectaculaire pour réussir son entrée en lice dans le Masters 1000 canadien (4-6, 6-3, 6-4). Non sans une séquence qui intégrera à coup sûr le bêtisier de la semaine.

Après avoir breaké d’entrée de troisième manche, Medvedev est mené 30-0 sur le service de Bublik dans le troisième jeu du set, qu’il mène 2-0. Son retour dans les pieds de Bublik, parti mollement en direction du filet pour un service-volée, lui permet de prendre l’avantage dans l’échange. Il contraint le Kazakh à un tweener lobé, qui ne surprend pas Medvedev, dont le smash puissant se dirige directement sur son adversaire, contraint de se baisser pour jouer la balle. Avant même de conclure le point d’un nouveau smash facile, le Russe lâche un “Sorry !” (“Désolé”, en version française), pour s’excuser auprès de Bublik.

Même Bublik n’y a rien compris

Aurélie Tourte, arbitre française de la rencontre, décide alors d’interrompre le point pour “Hindrance”, à savoir “obstruction”. S’en est suivi un échange savoureux entre les trois protagonistes de l’affaire, au milieu d’un Court central totalement vide.

Aurélie Tourte : “J’ai dit ‘obstruction’ parce que vous avez parlé pendant le point.”

Alexander Bublik : “Qui a parlé pendant le point ?”

Daniil Medvedev : “C’est moi qui devais frapper la balle, toi tu n’avais aucune balle à frapper. Tu te rends compte à quel point cette décision est stupide ? Ça va être sur Tennis TV, frérot. Il rit de vous. C’est incroyable ce que vous avez fait.”

Alexander Bublik : “Donc vous dites que j’ai interrompu le point ?”

Aurélie Tourte : “Non, lui a interrompu le point.”

Cette décision s’est finalement révélée sans conséquence pour l’issue du match, remporté par Medvedev, qui affrontera Jannik Sinner (N°16) ou James Duckworth au tour suivant.

Dans les règles officielles du tennis, définies par la Fédération internationale de tennis (ITF), l’infraction “Hindrance” est définie ainsi : “Si un joueur est gêné en jouant le point par un acte délibéré de son (ses) adversaire(s), le joueur doit gagner le point. Cependant, le point doit être rejoué si un joueur est gêné soit par un acte involontaire de son (ses) adversaire(s), ou quelque chose indépendant de la volonté du joueur.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *