le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Grâce au forfait de Lestienne, Gasquet retrouve une finale à Auckland

Il n’y a finalement pas eu de demi-finale franco-française à Auckland : touché à l’épaule la veille, Constant Lestienne a dû déclarer forfait. Une aubaine pour Richard Gasquet, qualifié sans jouer pour la finale face à Cameron Norrie.

Richard Gasquet retour coup droit Auckland ©Photosport / Panoramic

C’était presque un miracle qu’il soit là mais il n’ira pas plus loin. Qualifié pour le dernier carré du tournoi Auckland (ATP 250, dur) jeudi en sauvant une balle de match face à Laslo Djere tout en étant blessé à l’épaule, le Français Constant Lestienne a dû déclarer forfait pour cette demi-finale franco-française qui devait l’opposer ce vendredi matin à Richard Gasquet. Ce dernier jouera donc la finale qui l’opposera samedi à Cameron Norrie, vainqueur pour sa part de Jenson Brooksby dans la première demi-finale.

C’est probablement un crève-cœur pour l’Amiénois, tout heureux de confirmer dès ce début d’année 2023 ses belles dispositions affichées en fin d’année 2022, lorsqu’il avait atteint à Tel-Aviv sa première demi-finale sur le circuit principal. C’est sans doute un gros souci aussi à trois jours de l’Open d’Australie, où il doit affronter au 1er tour le Brésilien Thiago Monteiro.

Première finale depuis Umag 2021

Mais comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres. En l’occurrence, il permet à Richard Gasquet de se qualifier pour sa première finale ATP depuis Umag 2021 (perdue face à Carlos Alcaraz), et de pouvoir ainsi tenter de remporter son premier titre depuis ‘s-Hertogenbosch en 2018.

Ce serait alors le 16ème de sa carrière, mais ce ne sera pas simple face à la tête de série numéro 2 du tournoi Cameron Norrie, très solide de son côté face à Brooksby. En Nouvelle-Zélande, Gasquet, 67e mondial, avait préalablement battu la wild card Kiranpal Pannu (6-3, 6-1), le lucky-loser João Sousa (7-6 [2], 6-2) et le David Goffin (1-6, 6-1, 6-1).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *