le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Tsitsipas éliminé à son tour, Montréal a perdu quatre des cinq premières têtes de série !

La défaite de Stefanos Tsitsipas contre Jack Draper dès son entrée en lice à Montréal (7-5, 7-6) s’inscrit dans la lignée de celles de Medvedev (N.1), Alcaraz (N.2) et Rublev (N.5) dans le premiers Masters 1000 de la tournée d’été nord-américaine.

Stefanos Tsitsipas, Montréal 2022 Stefanos Tsitsipas, Montréal 2022 | © AI / Reuters / Panoramic

Il n’y aura pas de huitième de finale Tsitsipas – Monfils à Montréal. Le jeune Britannique Jack Draper, 20 ans, en a décidé autrement. Il a remporté dans la nuit de mercredi à jeudi le premier succès contre un Top 10 de sa jeune carrière (7-5, 7-6), sans qu’il y ait grand chose à redire, Stefanos Tsitsipas ayant été dominé par plus fort que lui, même après avoir mené 3-1 au deuxième set.

La défaite de Tsitsipas donne une ampleur particulière à l’incroyable journée de mercredi vécue par le Masters 1000 canadien. Elle succède (par ordre chronologique) à celle de Carlos Alcaraz (tête de série n°2) face à Tommy Paul malgré une balle de match, de la tête de série n°1 Daniil Medvedev, dominé par un Kyrgios dans la forme de sa vie, et même celle d’Andrey Rublev, submergé par ses nerfs et par Dan Evans (6-4, 6-4).

Première depuis 1999 pour un Masters 1000 ATP

C’est la première fois depuis Indian Wells en 1999, quand Tsitsipas n’était qu’un nourrisson, qu’un Masters 1000 perd ses trois premières têtes de série dès leur entrée en lice.

Cette série de défaites a renforcé l’idée que la nouvelle génération n’était pas tout à fait prête, encore, à assumer l’héritage de Federer, Djokovic et Nadal.

Rafael Nadal, qui a confirmé qu’il jouerait à Cincinnati la semaine prochaine, peut mathématiquement redevenir numéro un mondial avant l’US Open grâce à cette saignée. S’il gagne le tournoi et que Medvedev n’atteint pas les quarts de finale, ce sera chose faite dès le 22 août.

Ruud favori “mathématique”

Depuis l’Ukraine où il défend son pays, Serghy Sthakhovski a ironisé dans un tweet : “Je présume que je n’ai pas joué (au tennis) à la bonne époque.”

Casper Ruud, tête de série n°4, devient le favori mathématique du tournoi, même s’il n’a jamais gagné de Masters 1000. Il avait été battu par Alcaraz sur dur en finale à Miami en avril dernier. Le Norvégien, finaliste à Roland-Garros cette année, affrontera Roberto Bautista-Agut en huitième de finale.

Le tableau ne comporte que quatre joueurs ayant déjà remporté un Masters 1000, et aucun à l’avoir fait plusieurs fois : Hubert Hurkacz (No8, Miami 2021), Cameron Norrie (No9, Indian Wells 2021), Taylor Fritz (No10, Indian Wells 2022) et Marin Cilic (No13, Cincinnati).

Une occasion pour Sinner et Auger-Aliassime ?

Cette nouvelle donne ressemble aussi à une porte ouverte pour Jannik Sinner (No7) et Félix Auger-Aliassime (No8), qui n’ont jamais remporté de tournoi à ce niveau, voire Alex De Minaur, récent vainqueur à Atlanta et auteur de deux belles victoires face à Shapovalov puis Dimitrov.

Draper, classé au 82e rang à l’ATP, sera le prochain adversaire de Gaël Monfils, tête de série n°17. Il avait largement battu le qualifié français Hugo Gaston (6-2, 6-3) au premier tour

Les huitièmes de finale à Montréal (dans l’ordre du tableau)

  • Nick Kyrgios – Daniil Medvedev (N.1) : 6-7 [2], 6-4, 6-2
  • Alex De Minaur – Grigor Dimitrov (N.15) : 7-6 [4], 7-5
  • ——-
  • Albert Ramos-Vinolas – Diego Schwartzman (N.12) : 6-4, 6-2
  • Hubert Hurkacz (N.8) – Emil Ruusuvuori : 6-3, 6-7 [4], 6-2
  • ——-
  • Casper Ruud (N.4) – Alex Molcan : 7-6 [3], 6-3
  • Roberto Bautista Agut (N.14) – Jenson Brooksby : 7-5, 6-1
  • ——-
  • Cameron Norrie (N.9) – Botic van de Zandschulp : 6-1, 6-2
  • Felix Auger-Aliassime (N.6) – Yoshihito Nishioka : 7-6 [6], 6-4
  • ——-
  • Jannik Sinner (N.7) – Adrian Mannarino (Q) : 2-6, 6-4, 6-2
  • Pablo Carreno Busta – Holger Rune : 6-0, 6-3
  • ——-
  • Gael Monfils (N.17) – Maxime Cressy : 7-6 [10], 7-6 [6]
  • Jack Draper – Stefanos Tsitsipas (N.3) : 7-5, 7-6
  • ——-
  • Daniel Evans – Andrey Rublev (N.5) : 6-4, 6-4
  • Taylor Fritz (N.10) – Frances Tiafoe : 5-7, 6-1, 6-4
  • ——-
  • Marin Čilić (N.13) – Karen Khachanov : 6-3, 6-2
  • Tommy Paul – Carlos Alcaraz (N.2) : 6-7 [4], 7-6 [7], 6-3
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.