le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Après trois mois d’absence, Monfils réussit son retour !

Gael Monfils s’est imposé 7-6⁽⁴⁾, 3-6, 6-2 face à Pedro Martinez mardi au premier tour du Masters 1000 de Montréal.

Gaël Monfils, Montréal 2022 Gaël Monfils, célébrant un point pendant sa victoire contre Pedro Martínez à Montréal en 2022 (AI / Reuters / Panoramic)

Il avait manqué au tennis français. Après trois mois d’absence en raison d’une “épine calcanéenne au talon qui l’empêch[ait] de se déplacer sur le court” et qui avait nécessité une “petite opération” avant Roland-Garros comme il l’avait expliqué via Twitter, Gaël Monfils a retrouvé la compétition. Avec succès.

90 jours après sa 18e défaite consécutive et historique face à Novak Djokovic, sans jamais l’avoir vaincu, “la Monf”, tête de série numéro 17, s’est imposé face à Pedro Martínez au premier tour du Masters 1000 de Montréal. Victoire 7-6⁽⁴⁾, 3-6, 6-2 en 2h46.

Monfils s’en est sorti sur le fil dans la première manche

Cueilli à froid, le 20e du classement ATP a cédé son engagement dès le premier jeu du match. S’il est parvenu à débreaker après avoir été mené 2-0, le Tricolore a continué à subir dans le jeu. Globalement attentiste face à un Espagnol se ruant au filet – 30 montées tentées, 22 réussies, sur les 96 points de la première manche (31,25% de montées) – le Tricolore a une nouvelle fois perdu son service, à 5-5.

Mais, dans les moments importants, il a été le plus fort. Débreakant blanc alors que son adversaire servait pour le set, il a ensuite empoché le tie-break sept points à quatre après avoir été mené quatre à deux. De quoi ravir le public canadien qui a régulièrement scandé son nom et s’est enflammé au rythme de ses passing-shots en bout de course.

Globalement attentiste…

Malgré le gain de l’acte initial sur le fil, Monfils n’a pas découragé son rival du jour par rapport à sa stratégie. Au cours du deuxième set, le natif de Paris a vu le Valencien continuer à aller aussi souvent que possible vers l’avant : 18 montées, 15 réussies, sur les 60 échanges du round (25% de montées). Malgré une occasion de break à 2-2, le Français a craqué sur le jeu suivant et n’a pas eu la moindre opportunité de break jusqu’à la fin du set.

Se reposant un peu moins sur ses qualités défensives, plus souvent proche de sa ligne pour prendre l’initiative, Monfils a fini par enlever du temps à son rival du jour et pour limiter ses allants offensifs : seulement 7 montées au filet, 3 réussies, pour l’Espagnol sur les 49 points du dénouement (14,29% de montées). Mais tout n’a pas été simple. Il a d’abord fallu écarter quatre balles de break dès l’entame, après avoir été mené 0-40.

…Monfils a dû se montrer plus entreprenant pour limiter les montées de Martínez

Écartant une fois de plus le danger à 1-1 – 9 balles de breaks sauvées sur 12 au total – le joueur de 35 ans, qui s’était illustré avant sa blessure en battant le numéro 1 mondial Daniil Medvedev à Indian Wells, a remporté quatre des cinq jeux suivant pour terminer la rencontre sur une 4e balle de break convertie en 13 occasions.

“L’énergie est incroyable ici, j’espère réussir une belle semaine”, a-t-il déclaré lors de l’interview sur le court, sous les acclamations du public. Parce que Gaël Monfils, qui a rendez-vous avec Maxime Cressy au deuxième tour, n’a pas seulement manqué au tennis français. Il est un des joueurs les plus aimés par les fans tout autour de la planète.

Les autres matches du premier tour à Montréal (Masters 1000, Stade IGA, dur, 6.573.785 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • David Goffin – Albert Ramos-Vinolas : à jouer
  • Diego Schwartzman – Alejandro Davidovich Fokina : programmé mardi
  • Andy Murray – Taylor Fritz : programmé mardi
  • Benoit Paire – Yoshihito Nishioka : programmé mardi
  • Miomir Kecmanovic – Botic van de Zandschulp : programmé mardi
  • Cameron Norrie – Brandon Nakashima : programmé mardi
  • Marcos Giron – Roberto Bautista Agut : programmé mardi
  • Frances Tiafoe – Benjamin Bonzi : programmé mardi
  • Fabio Fognini – Holger Rune : programmé mardi
  • Sebastian Baez – Nick Kyrgios : programmé mardi
  • Alex De Minaur – Denis Shapovalov : 7-5, 7-6 [4]
  • Jack Draper (Q) – Hugo Gaston (Q) : 6-2, 6-3
  • Daniel Evans – Filip Krajinovic : 6-2, 1-6, 6-0
  • Adrian Mannarino (Q) – Arthur Rinderknech (Q) : 6-3, 6-3
  • Grigor Dimitrov (N.15) – Alexis Galarneau (WC) : 6-4, 7-5
  • Marin Čilić (N.13) – Borna Coric : 6-3, 6-2
  • Maxime Cressy – Aslan Karatsev : 6-4, 6-4
  • Tommy Paul – Vasek Pospisil (WC) : 6-4, 6-4
  • Pablo Carreno Busta – Matteo Berrettini (N.11) : 6-3, 6-2
  • Jenson Brooksby – Alexander Bublik : 6-2, 6-3
  • Alex Molcan – Mackenzie McDonald : 7-6 [1], 6-4
  • Emil Ruusuvuori – Stan Wawrinka : 6-3, 3-6, 6-3
  • Karen Khachanov – Francisco Cerundolo : 7-6 [4], 5-7, 6-3
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *