le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Nishioka remporte le deuxième trophée de sa carrière à Séoul

Yoshihito Nishioka a remporté la finale à Séoul (6-4, 7-6 [5]) dimanche contre Denis Shapovalov.

Yoshihito Nishioka, Seoul 2022 Yoshihito Nishioka, Seoul 2022 | © AP Photo/Lee Jin-man/SIPA

Avec son tennis spectaculaire et son jeu atypique, le Japonais Yoshihito Nishioka a dominé le Canadien Denis Shapovalov, tête de série n°4 (6-4, 7-6 [5]) et a remporté le tournoi de Séoul, au Parc Olympique de Séoul, dimanche.

Nishioka, classé au 56e rang à l’ATP, remporte le deuxième titre de sa carrière après Shenzhen en 2018. Il avait perdu sa première finale de l’année contre Nick Kyrgios à Washington.

101e mondial en juin dernier, alors qu’il venait de se faire écraser par Novak Djokovic à Roland-Garros, Nishioka a gagné huit de ses dix matches contre des joueurs du Top 30 sur sur cette saison. Seuls Daniil Medvedev (Acapulco) et Félix Auger-Aliassime (Montréal) lui ont été supérieurs. A son tableau de chasse : Rublev, Khachanov, Fritz, De Minaur ou Evans.

Shapovalov a eu ses occasions

Favori objectif de la finale, Shapovalov a eu des occasions dans chacun des deux sets. Il s’est trouvé, sur le service de Nishioka, à 0-30 à 2-2, à 0-40 at 3-3 et à 15-30 à 4-4. Mais le Japonais, formidable contreur, s’est extirpé de toutes les situations avant de faire basculer le premier set à sa première occasion sur le service de Shapovalov (6-4).

Au deuxième set, Shapovalov a breaké et mené 3-1, mais Nishioka s’est à nouveau arrimé au score pour égaliser à 3-3 et remporter le match au jeu décisif.

Nishioka aura éliminé trois têtes de série pour remporter son trophée. Son parcours : la tête de série n°5 Daniel Evans (6-2, 7-6 [3]), son compatriote Taro Daniel (6-2, 6-4), le Norvégien Casper Ruud, tête de série n°1 (6-2, 3-6, 6-2), et le lucky loser américain Aleksandar Kovacevic (6-3, 4-6, 6-3).

Nishioka 41e mondial lundi

Nishioka va disputer la semaine prochaine le tournoi de Tokyo, à domicile, avec le dossard de la 41e place mondiale, son meilleur classement en carrière.

Shapovalov, 22e mondial à l’ATP lundi (deux places gagnées), disputait à Séoul sa première finale de la saison. Il s’était imposé face à l’Espagnol Jaume Munar (7-5, 6-4), face à Radu Albot (6-2, 6-2), et face à l’Américain Jenson Brooksby, tête de série n°8 (7-5, 6-4). C’est la première fois depuis le tournoi de Rome, en mai, où il fut demi-finaliste, que Shapovalov a franchi trois tours dans un tournoi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *