Abonnez-vous à la newsletter

Zverev verra les quarts malgré Dimitrov et le public

L’Allemand Alexander Zverev a arraché sa place en quarts de finale contre un Grigor Dimitrov très bon mais fatigué (7-6, 6-7, 6-3).

Alexander Zverev Alexander Zverev

ATP Rolex Paris Masters 2021 | Tableau | Programme | 8e de finale

Alexander Zverev, sans les faveurs du public de Bercy qui lui a préféré l’élégance dans le jeu et l’attitude de Grigor Dimitrov, a tout de même réussi à se qualifier pour les quarts de finale du Rolex Paris Masters aux dépens de son adversaire (7-6, 6-7, 6-3) en 2h46 de combat, jeudi.

Le quatrième joueur mondial, finaliste ici en 2020, a eu quand même très chaud après avoir vu son rival, tête de série n°16, sauver de belle manière deux balles de match à 5-6 dans le deuxième set.

Dominé pendant les six premiers jeux de la manche décisive, il a dû sauver trois balles de break à 0-1 puis trois de suite à 2-3, profitant des premières grosses hésitations sous pression de Dimitrov dans ce match. Le Bulgare, récent demi-finaliste à Indian Wells, a fini par craquer en gâchant son jeu de service à 3-3, en voyant une septième balle de break dans ce set s’envoler à 3-4 et en lâchant son dernier jeu de service et le match à 3-5.

Dimitrov a raté le coche

Zverev, on le sait, reste un redoutable compétiteur même dos au mur. Il l’a encore prouvé ce jeudi. Vainqueur à Vienne la semaine passée, il est sur un impressionnant 28-2 depuis les Jeux Olympiques de Tokyo. Comme toujours avec Zverev, quand ça commence à tanguer, c’est au service et en coup droit que ça flanche. Mais il en a désormais tellement l’habitude qu’il a développé des systèmes de secours très efficaces.

Il reste tout de même assez étonnant d’avoir vu Dimitrov pivoter sur le revers de l’Allemand, son meilleur coup, sur ces balles de break vitales du troisième set. Peut-être un peu de fatigue au pire moment pour le Bulgare qui disputait son cinquième match de suite en trois sets.

Quant au fait d’avoir vu le public se ruer au soutien de Dimitrov, ça n’a pas trop perturbé Zverev qui, là aussi, commence à avoir l’habitude de ne pas être la coqueluche du circuit. En attendant, voilà l’Allemand en quarts de finale, où il retrouvera le Norvégien Casper Ruud.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.