le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Lleyton Hewitt : “Il y a une faille dans ce format, mais personne n’écoute”

L’ancien numéro 1 mondial Lleyton Hewitt, devenu le capitaine de l’équipe d’Australie battue dimanche en finale de la Coupe Davis par le Canada, a regretté l’absence de double rendu possible par le nouveau format.

Lleyton Hewitt Davis Cup captain bench australia malaga ©Al / Reuters / Panoramic

Lleyton Hewitt, le capitaine de l’équipe d’Australie battu en finale par le Canada ce dimanche à Malaga, n’a jamais été un grand fan – euphémisme – du nouveau format de la compétition rentré en vigueur en 2019. Mais fidèle à sa légende, l’ancien numéro 1 mondial a malgré tout donné tout son cœur et toute son énergie sur le banc pour tenter de mener ses hommes à la victoire. En vain, donc.

Au-delà de la défaite en elle-même, Hewitt a regretté que ce nouveau format laisse la possibilité de gagner une rencontre sans avoir à jouer le double, comme cela a été le cas ce dimanche et comme cela avait déjà été le cas lors des deux premières finales jouées sous ce “nouveau format” en 2019 et 2021 (l’édition 2020 n’ayant pas été disputée en raison de la pandémie de coronavirus).

“Tout le monde connaît mon sentiment. Vous savez, j’ai joué à mon époque avec les Woodies (Todd Woodbrige/Mark Woodforde, Ndlr), la meilleure équipe du monde. Imaginez qu’ils débarquent avec ce nouveau format et qu’on leur dise qu’ils ne jouent pas, alors qu’ils en ont fait de la Coupe Davis un objectif prioritaire ? Je ne pense pas que ce soit correct. Je répète depuis longtemps que c’est une faille dans ce nouveau concept, mais personne n’écoute.”

Tranchant avec les propos très auto-satisfaits des organisateurs de la compétition sur ce nouveau format, Hewitt a au contraire persisté à dire que des changements étaient nécessaires. “Je peux parler autant que je veux, rien ne change pour le moment. Il y a des problèmes, mais l’on continue de mettre des pansements sur ces problèmes plutôt que les résoudre.”

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *