Abonnez-vous à la newsletter

La Russie élimine l’Espagne, la Serbie rejoint les quarts

La Russie s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe Davis après sa victoire au double décisif contre l’Espagne, éliminée de la compétition. Cela fait les affaires de la Serbie, qui sera en quart.

Rublev Karatsev Davis Cup 2021 Tennis – Davis Cup Finals – Group A – Spain v Russian Tennis Federation – Madrid Arena, Madrid, Spain – November 28, 2021 Russian Tennis Federation’s Aslan Karatsev and Andrey Rublev celebrates winning their double match against Spain’s Marcel Granollers and Feliciano Lopez || 214072_0052

Coupe Davis 2021 | Résultats et classements | Calendrier

Novak Djokovic peut souffler. Depuis sa chambre d’hôtel à Innsbruck, le numéro un mondial a dû passer par toutes les émotions durant le double décisif entre l’Espagne et la Russie, dimanche à Madrid. La victoire de la paire Rublev/Karatsev (4-6, 6-2, 6-4) contre Lopez/Granollers permet à la sélection de Tarpischev de rallier les quarts de finale de la Coupe Davis, d’éliminer les hommes de Sergi Bruguera et de qualifier la Serbie comme deuxième meilleur deuxième (derrière la Suède).

Menés un set à zéro après un jeu grandiose du héros du jour, Feliciano Lopez, Rublev et Karatsev n’ont pas failli et ont profité des premiers passages à vide des Espagnols pour prendre à deux reprises leur mise en jeu et égaliser à une manche partout. La troisième manche, très indécise, a tourné à l’avantage de ceux qui ont servi en premier : les Russes. La seule balle de break du set était une balle du match. Sur un passing de revers, Karatsev a envoyé sa sélection en quart.

Medvedev solide

Plus tôt dans la journée, Daniil Medvedev (2e) avait ramené les deux équipes à égalité après s’être imposé contre Pablo Carreno Busta (20e) en deux manches (6-2, 7-6 [3]), dimanche. Medvedev a livré une partition étonnante : il a d’abord marché sur son adversaire (5-0) avant de convertir sa quatrième balle de set et de remporter la manche initiale 6-2. Puis il a erré pendant 3 jeux, moment où Carreno Busta s’est réveillé et a donc mené 3-0. Le Russe, endormi, a enchaîné 5 jeux pour mener 5-3 et se procurer une balle de match, finalement non convertie.

Après avoir chambré le public à 5-4, où il est de revenu de 0-40 à 40-A pour se procurer une deuxième balle de match, le protégé de Gilles Cervara a caviardé une volée toute faite et deux coups droits pour permettre à son adversaire de revenir et d’enflammer son public. Medvedev a finalement survolé le tie-break (7-3) et s’est imposé sur un ace. Il a pu chambrer les Espagnols en faisant un geste de la main du genre “Calmez-vous, j’ai gagné.” “Le plus important était de gagner, peu importe le reste”, a commenté Medvedev, devant un public forcément hostile.

Lopez, 40 ans, se paie Rublev

Hostiles, les Espagnols ne l’étaient pas pour célébrer Feliciano Lopez, auteur d’un immense exploit contre Andrey Rublev, 5e mondial. Le vétéran espagnol (40 ans), récemment sorti du top 100 (107e), a renversé le Russe (2-6, 6-3, 6-4) au terme d’un match complètement fou où Lopez a fait dégoupiller son adversaire. Largement dominé dans la première manche par un Rublev qui parvenait à bien lire les zones choisies par Lopez, l’Espagnol s’est libéré après le break réalisé à 3-2. Toujours aussi offensif, montant de manière permanente sur le revers de Rublev, qui vit une fin de saison délicate, il a égalisé à une manche partout.

Puis a breaké à 1-1 dans le dernier set bien aidé par les deux doubles fautes du Russe, décontenancé. A l’inverse, Lopez est devenu imbreakeable (14 aces au total) et impassable au filet – 32 volées réussies ! Sur un dernier service gagnant, Feliciano Lopez s’est offert, l’une des plus belles victoires de sa carrière. Sa première face un top 10 depuis le Queen’s 2018, sa 39e au total. Dans une ambiance de Coupe Davis, ancienne formule, évidemment.

RUSSIE – ESPAGNE : 2-1

F. Lopez (Espagne) bat Rublev (Russie) : 2-6, 6-3, 6-4
Medvedev (Russie) bat Carreno Busta (Espagne) : 6-2, 7-6
Rublev/Karatsev (Russie) bat F. Lopez/Granollers (Espagne) : 6-4, 2-6, 6-4

Les affiches des quarts de finale

Italie – Croatie (lundi, à 16 heures, Turin)

Grande-Bretagne – Allemagne (mardi, à 16 heures, Inssbruck)

Serbie – Kazakhstan (mercredi, à 16 heures, Madrid)

Russie – Suède (jeudi, à 16 heures, Madrid)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.