Medvedev expéditif, la Russie bat l’Equateur

Après la victoire difficile d’Andrey Rublev contre le 291e mondial, Daniil Medvedev s’est baladé contre Emilio Gomez, qu’il a expédié en deux petits sets (6-0, 6-2). Pour ses débuts, la Russie l’a emporté 3-0 contre l’Equateur, éliminé de la Coupe Davis.

Daniil Medvedev

Coupe Davis 2021 | Résultats et classements | Calendrier

Cette fois, Emilio Gomez n’a pas fait le poids. Héroïque malgré sa défaite au tie-break du troisième contre Pablo Carreno Busta vendredi, l’Equatorien n’est pas parvenu à enchaîner, expédié par le numéro 2 mondial Daniil Medvedev (6-0, 6-2), samedi à Madrid. Avec la victoire de Rublev face à Quiroz et celle du double Rublev/Karatsev, la Russie l’a emporté 3-0 contre l’Equateur, éliminé de la Coupe Davis.

Malgré ce très net succès, Medvedev n’a pas tout bien fait, loin de là : il a commis 3 doubles fautes, n’a remporté que 6 points sur 15 derrière sa deuxième balle (40 %) et a dû sauver 4 balles de break. Il pourra en revanche se satisfaire de son ratio points gagnants / fautes directes : 12/6.

Sur son banc, Shamil Tarpischev a pu souffler. Car Andrey Rublev lui a donné des sueurs froides. Le 5e mondial s’est imposé en trois manches (6-3, 4-6, 6-1) contre Roberto Quiroz, 291e joueur mondial. Après une première manche tranquille où il a réalisé deux breaks, le Russe s’est fait piéger dans la deuxième manche par son adversaire, qui s’est incliné contre Feliciano Lopez vendredi.

Quiroz a réalisé le break à 4-4 et est parvenu à recoller à une manche partout. Mais ce dernier a fini par craquer, moins fort dans tous les compartiments.

« J’ai juste été un peu malchanceux dans le deuxième set. Il était bon dans les rallyes, a déclaré Rublev après sa victoire. J’ai fait une grosse faute directe puis il a joué deux points incroyables sur mon service, deux coups gagnants qui sortaient de nulle part. »

Aslan Karatsev et Andrey Rublev ont scellé le succès russe en s’imposant en trois manches (6-4, 4-6, 6-4) contre Gonzalo Escobar et Diego Hidalgo, qui avaient déjà accroché la paire Carreno Busta / Granollers vendredi.

La Russie jouera son avenir dans la compétition dimanche (16 heures) contre l’Espagne, qui s’est imposée 3-0 dans la douleur vendredi contre l’Equateur.

RUSSIE – EQUATEUR : 3-0

Rublev (Russie) bat Quiroz (Equateur) : 6-3, 4-6, 6-1
Medvedev (Russie) bat Gomez (Equateur) : 6-0, 6-2
Rublev/Karatsev (Russie) bat Escobar/Hidalgo (Equateur) : 6-4, 4-6, 6-4

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *