Abonnez-vous à la newsletter

Rublev bat Elias Ymer dans la douleur, la Russie mène 1-0 contre la Suède

Andrey Rublev a servi pour le gain du match au deuxième set contre Elias Ymer avant de finalement dominer le Suédois au tie-break du troisième set (6-2, 5-7, 7-6) jeudi à Madrid. La Russie mène 1-0 contre la Suède.

Rublev Davis Cup 2021 Tennis – Davis Cup Quarter-Final – Russian Tennis Federation v Sweden – Madrid Arena, Madrid, Spain – December 2, 2021 Russian Tennis Federation’s Andrey Rublev celebrates winning his match against Sweden’s Elias Ymer || 214407_0028

Coupe Davis 2021 | Résultats et tableau | Calendrier

Elias Ymer n’avait rien d’un adversaire dangereux pour Andrey Rublev. Mais en cette fin de saison, le Russe est loin d’être aussi souverain qu’au début. Dans cette Coupe Davis, il a lâché un set contre le 295e mondial avant de s’incliner à la surprise générale contre Feliciano Lopez, 107e à l’ATP. Ce jeudi, alors qu’il a servi pour s’imposer tranquillement en deux manches, le 5e mondial s’est de nouveau imposé dans la douleur (6-2, 5-7, 7-6 [3]) pour permettre à la Russie de mener 1-0 contre la Suède dans le dernier quart. Dans le match des numéros un, Daniil Medvedev sera opposé à l’autre frère Ymer, Mikael, pensionnaire du top 100. Le vainqueur de cette rencontre sera opposé à l’Allemagne en demi-finale.

Le Suédois, 171e mondial (ex-105e), possède un jeu de frappeur du fond sans changements de rythme, tout comme le 5e mondial, maître de ce tennis en cadence. Une formalité sur le papier pour Rublev. Ca l’a d’ailleurs longtemps été. Si le protégé de Robin Soderling a parfaitement débuté la rencontre, Ymer s’est progressivement éteint après avoir obtenu une balle de 3-1. Il était dépassé en régularité et pris de vitesse par Rublev, impeccable derrière sa première balle (13/13, 100 % de points remportés, 3 aces). 26 minutes ont suffi pour que le Russe s’adjuge la première manche (6-2) face à Ymer, auteur de 10 fautes directes.

Ymer offensif et vaillant

L’occasion pour le Suédois de quitter le court. Une pause qui lui a fait le plus grand bien puisqu’il a mis fin à 5 jeux de suite avant de breaker Rublev. Comme face à Lopez, le 5e mondial est apparu d’un coup fébrile, enchaînant les deuxièmes balles et les fautes directes. Mais Ymer l’a relancé, et le numéro 2 russe est revenu dans la foulée. Le scénario du premier set se répétait : progressivement, Ymer se voyait mangé dans l’échange par la puissance de son adversaire.

Au moment de conclure sur son service, Rublev a pourtant flanché : il a commis deux fautes directes à 30/15 avant de se faire cueillir par un coup droit gagnant d’Ymer, qui est resté sur son excellent rythme et a égalisé à une manche partout (7-5) sur une nouvelle faute de Rublev – il en a commises 17 dans ce set ! -, de plus en plus nerveux, s’adonnant à des jets de balle et de raquette.

Le troisième set, très serré, avec un Ymer très entreprenant (19 coups gagnants en coup droit au total), a vu Rublev se procurer 7 balles de break sur deux jeux différents : il n’en a converti aucune, la faute à un adversaire combatif et vaillant, qui les a admirablement bien sauvées. Logiquement, les deux hommes se sont disputé la victoire sur un tie-break du troisième. Un jeu décisif où la réussite, qui a permis à Ymer de rester en vie dans cette partie, l’a fui. Sur le revers dans le filet d’Ymer synonyme de victoire, Rublev pouvait lever les bras au ciel. Il s’est sorti d’un sacré bourbier. “C’était très compliqué. Je n’ai pas réussi à conclure ce match et il a haussé son niveau de jeu. Il a mieux servi, mieux joué, a déclaré Rublev après sa victoire. C’est beaucoup de pression ! Vous êtes favori et devez gagner face à des joueurs qui n’ont rien à perdre. Le plus important est de m’en être sorti.”

RUSSIE – SUEDE : 1-0

Rublev (Russie) bat E. Ymer (Suède) : 6-2, 5-7, 7-6 (3)
Medvedev (Russie) – M. Ymer (Suède)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.