le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Tsitsipas surclasse Schwartzman, l’Europe mène 2-0 

L’Europe a déjà pris l’avantage. Stefanos Tsitsipas a apporté le deuxième point en s’imposant face à Diego Schwartzman (6-2, 6-1).

Stefanos Tsitsipas, Laver Cup 2022 Stefanos Tsitsipas, Laver Cup 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

La Team Europe est pour le moment impitoyable avec la Team Monde ! Après la victoire de Casper Ruud face à Jack Sock à l’occasion du match d’ouverture de la Laver Cup 2022, Stefanos Tsitsipas a apporté le deuxième point à son équipe en s’imposant facilement contre Diego Schwartzman (6-2, 6-1). La première journée se clôturera en night session avec le choc entre Andy Murray et Alex de Minaur suivi du dernier match de Roger Federer, en double, aux côtés de Rafael Nadal

La rencontre entre Stefanos Tsitsipas, sixième mondial, et Diego Schwartzman, 17e au classement ATP, était sur le papier la plus équilibrée de la journée à Londres. Mais le Grec, qui menait 3-2 dans ses confrontations face à l’Argentin avant ce vendredi, a rapidement tué le suspense. Le natif d’Athènes a très bien débuté le match en faisant le break pour mener 3-0. Meilleur dans tous les compartiments du jeu, Tsitsipas a surclassé « El Peque » dans le premier acte, remporté 6-2 avec un double break en poche. 

Puis un évènement à légèrement déconcentré le Grec juste avant le début du deuxième set. Un militant écologiste a fait irruption sur le court avec le bras droit enflammé et un message sur son t-shirt : « Fin aux jets privés britanniques » ! La sécurité est rapidement intervenue pour faire sortir le militant et la partie a pu reprendre quelques minutes plus tard.

Tsitsipas impitoyable 

Au service pour entamer le deuxième acte, Stefanos Tsitsipas a perdu le fil après cette petite interruption et a cédé sa mise en jeu pour la première fois du match. Mais le sixième joueur mondial a très vite retrouvé ses esprits et n’a plus perdu le moindre jeu ! Le Grec a remporté six jeux consécutifs pour conclure la rencontre (6-2, 6-1) et ainsi permettre à la Team Europe de mener 2-0 face à la Team Monde. 

“C’est toujours compliqué de jouer Diego car il court sur chaque balle, mais je suis content que la tactique mise en place ait fonctionné. C’est bien d’avoir mes coéquipiers à chaque changement de côté pour m’encourager et me donner des conseils. Je n’ai que des bons souvenirs à Londres, avec un public incroyable, j’ai remporté le Masters ici. Revenir ici est toujours incroyable.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *