Thiem hors du Top 20, Paire devant Federer : La Race ATP disséquée en 10 points

Le classement ATP, calculé provisoirement sur 24 mois en raison de la pandémie, est régulièrement critiqué. Pour se faire une idée plus précise des forces en présence sur le début de la saison 2021, Tennis Majors propose une lecture du classement à la Race beaucoup plus riche d’enseignements.

Dominic Thiem, Australian Open, 2021

Ancien coach de Maria Sharapova, Mary Pierce ou Ana Ivanovic, Sven Gröneveld a appelé mercredi sur Twitter les détracteurs du nouveau mode de classement, calculé sur 24 mois en raison du contexte sanitaire mondial (Andrey Rublev et Alexander Zverev s’en sont plaints aussi cette semaine), à se focaliser sur la Race. Ce classement ne prend en compte que les résultats obtenus en 2021 et servira de référence pour attribuer les huit places pour le Masters en fin de saison. Tennis Majors l’a pris au mot et a analysé la Race ATP.

Si certaines choses ne changent pas par rapport au classement ATP (Novak Djokovic et Daniil Medvedev respectivement N.1 et N.2 ; Stefanos Tsitsipas, Matteo Berrettini, Diego Schwartzman et Zverev dans le Top 10), d’autres sont bien plus surprenantes. Voici les 10 choses que nous avons relevées.

1- Nadal n’est que 15e, et va encore dégringoler

3e du classement ATP, Rafael Nadal ne figure qu’à la 15e place à la Race. Son début de saison est plombé par des douleurs au dos et l’Espagnol n’a disputé que l’Open d’Australie, dont il a été éliminé en quarts de finale, par Stefanos Tsitsipas. Forfait pour Miami, Nadal devrait encore dégringoler à la Race d’ici le début de la saison européenne sur terre battue (il est déjà assuré de n’être plus que 20e, au mieux, lundi prochain). Mais les trois Masters 1000 sur terre et Roland-Garros offriront un total de 5 000 points à la Race. Suffisant pour se replacer, puisque Djokovic compte actuellement 2 140 points. En l’état, la place de Nadal sur le podium du classement ATP de référence n’est pas menacée d’ici là.

Rafael Nadal, Australian Open, 2021

2- Thiem va sortir du Top 30

L’impression d’un début de saison compliqué pour Dominic Thiem n’est pas simplement visuelle. Elle se confirme dans les chiffres. Sorti dès les huitièmes de finale de l’Open d’Australie, l’Autrichien n’a pas encore disputé une demi-finale en trois tournois disputés en 2021 et n’a remporté que cinq de ses neuf matchs. Résultat : il est 28e à la Race et sera éjecté du Top 30 la semaine prochaine, suite à sa défaite d’entrée face à Lloyd Harris à Dubaï mardi. Comme Nadal, Thiem est forfait pour Miami, ce qui devrait le faire encore davantage reculer dans la hiérarchie d’ici au début de la tournée sur terre.

3- Federer… 167e !

A égalité avec John Isner, Roger Federer ne pointe qu’à la 167e position de la Race, avec 35 petits points. Rien de plus logique pour le Suisse, qui ne s’est engagé que sur un tournoi en 2021 et en a été éliminé en quarts de finale, par Nikoloz Basilashvili. Federer est ainsi devancé par 17 joueurs français, parmi lesquels Enzo Couacaud (77e), Constant Lestienne (106e), Evan Furness (137e) ou… Benoît Paire, 153e malgré son début de saison catastrophique.

Roger Federer

4- Rublev sur le podium

Andrey Rublev fait partie des frustrés par le nouveau mode de classement. Et pour cause, il occuperait la 4e place à l’ATP si les calculs étaient toujours réalisés sur les 52 dernières semaines. A la Race, c’est encore mieux pour le Russe, qui figure sur le podium. Rublev est extrêmement régulier depuis le début de la saison (quatre victoires en quatre matchs à l’ATP Cup, titre à Rotterdam, demi-finale à Doha et quart de finale à l’Open d’Australie), sur la lancée de son année 2020. Un vrai candidat au Top 5.

5- Karatsev dans le Top 5

Révélation de l’Open d’Australie, lors duquel il s’est incrusté dans le dernier carré après être sorti des qualifications, Aslan Karatsev confirme depuis. Il a passé un tour à Doha, puis s’est incliné en trois manches contre Dominic Thiem, et disputera les quarts à Dubaï, après avoir éliminé Egor Gerasimov, Dan Evans et Lorenzo Sonego. Il consolidera ainsi sa place dans le Top 5, qui veut dire bien plus que deux semaines de rêve à Melbourne. Même si elles lui ont rapporté 750 de ses 855 points, son total provisoire en attendant son résultat définitif à Dubaï.

Karatsev Australian Open 2021 /

6- Le Top 10 avec Fucsovics et Bublik

Voilà deux joueurs peu connus du grand public, et qui réussissent un excellent début de saison. Marton Fucsovics (7e à la Race) a fait finale à Rotterdam, en s’étant extirpé des qualifications, et a atteint les quarts à Doha puis à Dubaï cette semaine. Alexander Bublik (9e) a toujours passé au moins un tour sur les tournois sur lesquels il s’est aligné en 2021 et a surtout déjà joué deux finales, à Antalya (abandon contre Alex de Minaur) et à Singapour (défaite face à Alexei Popyrin).

7- Chardy numéro un Français

Si de nombreux tennismen français traînent leur spleen sur le circuit cette saison, entre déprime liée à la pandémie et/ou pépins physiques, Jérémy Chardy se régale. Demi-finale à Antalya puis au Murray River Open, quart de finale à Rotterdam : le Palois est brillant, à 34 ans. Il est encore qualifié pour les quarts à Dubaï cette semaine. 24e à la Race, Chardy a de bonnes chances de monter dans le Top 20.

8- Sinner hors du Top 20

Phénomène qui ne cesse de faire parler depuis des mois, Jannik Sinner a notamment remporté le Great Ocean Road Open en début d’année. Mais l’Italien de 19 ans est moins fringant depuis, avec des défaites d’entrée à l’Open d’Australie puis à Montpellier, ce qui explique sa 22e place à la Race. Son quart de finale à Marseille l’a relancé et il en disputera un autre cette semaine, à Dubaï. Cet enchaînement devrait lui permettre de réintégrer le Top 20 la semaine prochaine.

Jannik Sinner, Melbourne, 2021

9- Murray tout juste dans le Top 100

De retour à la compétition à tâtons depuis le début de la saison, Andy Murray pointe à la 89e place. Finaliste du Challenger de Biella, l’Ecossais a passé un tour à Rotterdam après s’être fait sortir d’entrée à Montpellier. Invité pour le Masters 1000 de Miami, il pourrait y grappiller des points et des places.

10- Les rois du Challenger Tour dans le Top 50

Arthur Rinderknech (33e), Benjamin Bonzi (38e), Soon-woo Kwon (40e), Tomas Machac (41e), Jaume Munar (44e) : tous ont en commun d’avoir gagné un Challenger cette saison et de figurer dans le Top 50 à la Race. Illya Marchenko, 54e au classement sur 2021, est le mieux classé parmi les joueurs à n’avoir disputé aucun match sur le circuit principal.

Arthur Rinderknech, Montpellier, 2021
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *