Tsitsipas impérial, Nadal se rassure, Goffin et Bautista Agut éliminés : Les résultats du jour 2 de l’Open d’Australie

Rafael Nadal, Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev et Andrey Rublev ont connu une entrée en lice facile, ce mardi à l’Open d’Australie. David Goffin et Roberto Bautista Agut se sont eux fait éliminer dès le premier tour.

Tsitsipas Australian Open 2021

Suite et fin du premier tour de l’Open d’Australie ce mardi. Une journée marquée par les débuts réussis de Rafael Nadal, qui s’est sans doute rassuré sur ses problèmes de dos après sa victoire en trois manches contre Laslo Djere. Daniil Medvedev et Andrey Rublev, vainqueurs de l’ATP Cup avec la Russie, se sont eux aussi baladés. Tout comme Stefanos Tsitsipas, face à Gilles Simon. Deux Top 15 ont en revanche déjà quitté le tournoi : Roberto Bautista Agut et David Goffin. Carlos Alcaraz est, lui, devenu le premier joueur né en 2003 à gagner un match en Grand Chelem. Côté français, aucun n’est parvenu à s’imposer. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle journée à Melbourne.

Le tableau masculin

Le programme du mardi 9 février 

Les 3 infos à retenir : Nadal rassuré, Tsitsipas facile, Goffin et Bautista Agut éliminés

Rafael Nadal a connu des entrées en matière plus difficiles. L’Espagnol s’est imposé, mardi, en trois manches (6-3, 6-4, 6-1) contre le Serbe Laslo Djere (56e). Gêné par une blessure au dos qui l’a contraint à ne pas disputer l’ATP Cup, le numéro 2 mondial s’est rassuré, notamment avec de bonnes stats au service (seulement 8 points de perdus derrière sa première balle, un seul break concédé). « On verra jour après jour », a t-il déclaré, prudent, après sa victoire. Prochain adversaire : Michael Mmoh.

Lire aussi : Qualifié pour le 2e tour, Nadal reste inquiet pour son dos : « On verra au jour le jour »

Stefanos Tsitsipas s’est baladé. Le Grec n’a fait qu’une bouchée (6-1, 6-2, 6-1) de Gilles Simon (66e), impuissant. Le Français n’a sauvé que 3 des 10 balles de break qu’il a eues à défendre, n’a pas réalisé le moindre ace tout en faisant 7 doubles-fautes. La plus lourde défaite de sa carrière. Le 6e mondial, lui, poursuit son parcours : le revenant Thanasi Kokkinakis (267e), ex-espoir du tennis australien, vainqueur de son premier match depuis l’US Open 2019, se dresse face à lui.

Deux membres du Top 15 ont pris la porte ce mardi. David Goffin (15e) a mené deux sets à un et obtenu quatre balles de match, mais n’est pas parvenu à l’emporter contre Alexei Popyrin (113e) qui s’est imposé en cinq sets (3-6, 6-4, 6-7, 7-6, 6-3) en 3h43. Déjà battu au premier tour de Roland-Garros, le Belge est de nouveau éliminé d’entrée. Et a bien du mal à retrouver son niveau.

Quelques minutes plus tard, Roberto Bautista Agut a lui aussi quitté le tournoi. Le 13e mondial s’est fait sortir à la surprise générale par le Moldave Radu Albot (85e), vainqueur en quatre manches (6-7, 6-0, 6-4, 7-6). Lors du deuxième set, l’Espagnol n’a pas inscrit le moindre point sur son service et n’a remporté que trois points sur 27 !

Les autres surprises : Hurkacz, Struff et Evans éliminés

Deux joueurs du Top 40 avaient des premiers tours abordables, ils n’en ont pas profité. Hubert Hurkacz, tête de série numéro 26, s’est fait surprendre par Mikael Ymer (95e) en cinq manches (3-6, 6-3, 3-6, 7-5, 6-3). Le Polonais restait pourtant sur une victoire face au Suédois en 2020. Ymer sera opposé à la sensation Carloz Alcaraz (voir plus bas) au deuxième tour.

Jan-Lennard Struff (37e) avait montré de belles choses durant l’ATP Cup avec des succès contre Milos Raonic et Dusan Lajovic et une défaite en trois sets contre Andrey Rublev. Cela ne s’est pas confirmé à l’Open d’Australie, où il n’a pas existé contre l’Australien Christopher O’Connell (121e), vainqueur en trois manches (7-6, 7-6, 6-1). Radu Albot sera son prochain adversaire.

Dans le duel 100% britannique qui opposait Dan Evans (N.30) à Cameron Norrie, c’est le second qui s’est imposé (6-4, 4-6, 6-4, 7-5). Evans venait pourtant de remporter le premier titre de sa carrière la semaine dernière, lors du Murray River Open.

Les autres qualifiés : Alcaraz dans l’histoire, Berrettini passe, les Français fanny

Carlos Alcaraz est entré dans l’histoire ce mardi. L’Espagnol de 17 ans est devenu le premier joueur né en 2003 à remporter un match en Grand Chelem, après sa victoire facile (6-1, 6-4, 6-4) contre le Néerlandais Botic Van de Zandschulp (151e), également issu des qualifications. L’élimination d’Hubert Hurkacz ui permet d’avoir un deuxième tour abordable, face à Mikael Ymer.

L’affiche du jour a tourné à l’avantage du mieux classé : Matteo Berrettini, 10e mondial, s’est débarrassé en trois manches (7-6, 7-5, 6-3) de Kevin Anderson (81e). Mais tout n’a pas été simple pour l’Italien : il a dû sauver pas moins de 8 balles de set – 3 à 4-5, 5 dans le tie-break – avant de s’adjuger la première manche et de dérouler ensuite. Le protégé de Vincenzo Santopadre, particulièrement en forme en ce début de saison avec notamment un succès contre Dominic Thiem, partira largement favori de son deuxième tour contre le qualifié tchèque Tomas Machac, 199e à l’ATP.

La Russie est à la fête. Les trois têtes de proue du tennis russe – Daniil Medvedev, Andrey Rublev et Karen Khachanov – se sont imposées au premier tour de l’Open d’Australie. Le premier, tête de série numéro 4, a battu en trois manches (6-2, 6-2, 6-4) le Canadien Vasek Pospisil (63e) et a ainsi enchaîné une 15e victoire de rang. Le deuxième, tête de série numéro 7, s’est imposé sans mal en trois sets (6-3, 6-3, 6-4) contre Yannick Hanfmann (102e). Et Khachanov (20e) a fini par dominer (6-3, 6-7, 7-6, 6-4) l’Australien Aleksandar Vukic (196e). Medvedev jouera contre Roberto Carballes Baena ou Attila Balasz, Rublev aura affaire à Thiago Monteiro (74e) et Khachanov affrontera Ricardas Berankis (73e).

Il n’avait pas le premier tour le plus simple, loin de là, mais s’en est admirablement bien sorti : Alex de Minaur (23e) n’a perdu que 7 jeux (7-5, 6-1, 6-1) contre Tennys Sandgren (51e), quart-finaliste à Melbourne en 2020. Il aura affaire au deuxième tour à Pablo Cuevas (72e), tombeur d’Andreas Seppi.

Borna Coric (25e) n’a pas puisé pour écarter Guido Pella (44e) : un succès en trois manches (6-3, 7-6, 7-5), qui lui permet d’affronter au deuxième tour Mackenzie McDonald (192e), vainqueur de Marco Cecchinato en quatre sets.

Lorenzo Sonego confirme. Auteur d’une fin de saison marquée par une victoire contre Djokovic à Vienne, l’Italien, désormais 35e mondial, s’est facilement imposé (7-5, 6-4, 6-4) contre Sam Querrey (52e). Au prochain tour, il jouera contre un autre trentenaire du circuit : Feliciano Lopez (65e).

Journée noire côté français avec aucune victoire. Outre Gilles Simon, balayé par Stefanos Tsitsipas, Quentin Halys (207e), issu des qualifications, n’a pas profité d’un tirage abordable, Pablo Andujar (59e). Le Parisien s’est incliné en trois manches (6-4, 7-5, 7-5) contre l’Espagnol qui affrontera Filip Krajinovic, tête de série numéro 28, au tour suivant. Et Pierre-Hugues Herbert (84e) est passé complètement à côté de son premier tour contre Fabio Fognini (17e), qui n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer (6-4, 6-2, 6-3). L’Italien rejoint son compatriote Salvatore Caruso (78e) au deuxième tour.

A lire : Open d’Australie 2021 : Dates, chaîne TV, têtes d’affiche… Tout savoir sur le tournoi
A lire : En images : Les 13 joueurs qui manqueront l’Open d’Australie 2021

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *