Osaka n’a pas traîné pour rallier le dernier carré

Naomi Osaka a facilement battu Su-wei Hsieh ce mardi en quart de finale de l’Open d’Australie (6-2, 6-2). La Japonaise attend désormais l’identité de son adversaire en demi-finale, qui sera Serena Williams ou Simona Halep.

Naomi Osaka, Australian Open, 2021

Open d’Australie, quart de finale

N.Osaka (N.3) bat S.-W.Hsieh : 6-2, 6-2

  • L’info principale : Naomi Osaka est qualifiée pour les demi-finales de l’Open d’Australie pour la deuxième fois de sa carrière.
  • Vous apprendrez aussi : Su-wei Hsieh a laissé passer sa chance de faire douter la Japonaise en début de match.
  • Pourquoi lire cet article : Pour constater à quel point Osaka est montée en puissance au fil de la rencontre et est devenue injouable dans le deuxième set.

Cette fois, Naomi Osaka n’a pas tremblé. Deux jours après avoir sauvé une balle de match face à Garbiñe Muguruza, la Japonaise a déroulé contre Su-wei Hsieh, 71e mondiale, en quarts de finale de l’Open d’Australie ce mardi (6-2, 6-2, en 1h08). La tête de série numéro 3 du tournoi est qualifiée pour les demi-finales à Melbourne pour la deuxième fois de sa carrière, après son titre en 2019, et y affrontera Serena Williams ou Simona Halep. Un choc d’un tout autre niveau, à coup sûr.

Largement favorite de son quart de finale, face à la numéro 1 mondiale en double, qui disputait, à 35 ans, son premier quart de finale en Grand Chelem en simple, Osaka avait la pression de ne pas se louper. Ce qui explique peut-être pourquoi elle a dû batailler dès le premier jeu et sauver une balle de break sur son engagement. Hsieh a d’ailleurs obtenu des opportunités de remporter le jeu dans trois des cinq premiers jeux du match. Mais elle n’en a concrétisé qu’une et s’est ainsi retrouvée menée 4-1, après avoir pourtant bénéficié de trois balles de break.

Su-wei Hsieh, Australian Open, 2021

Osaka injouable dans le deuxième set

Hsieh n’ayant pas saisi sa chance dans cette entame de match, Osaka s’est libérée au fil du match et est montée en puissance. Elle a bouclé la première manche sur l’engagement de la Taïwanaise, à sa deuxième balle de set, et a breaké d’entrée de deuxième set. La Japonaise l’a bien mieux maîtrisé dans l’ensemble, ne perdant que cinq points sur ses jeux de service. Ce n’est pas un hasard si elle a terminé cette seconde manche avec un impressionnant ratio coups gagnants-fautes directes (14-4), après avoir terminé la première avec un bilan équilibré dans ce secteur (10-10).

A chaque fois qu’Osaka a atteint les quarts de finale dans sa carrière en Grand Chelem, elle a remporté le tournoi dans la foulée. Elle n’est plus qu’à deux victoires d’y parvenir à nouveau. Mais la suite s’annonce bien plus relevée que ce à quoi elle était confrontée ce mardi, entre une Serena Williams en quête de son 24e titre majeur et une Simona Halep contre laquelle elle affiche un bilan négatif (une victoire pour quatre défaites).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *