La WTA ajoute un tournoi pour les joueuses en quarantaine stricte, l’ATP change ses dates

Le programme de la semaine précédant l’Open d’Australie a été modifié ce dimanche, pour s’adapter à la nouvelle situation, à savoir 72 joueuses et joueurs contraints d’observer une quarantaine stricte à leur hôtel. La WTA dédiera aux joueuses concernées un tournoi de préparation, tandis que l’ATP a repoussé de 24 heures le début de ses compétitions.

Melbourne Park Open Australie

L’ATP et la WTA ne pouvaient pas rester sans rien faire. Confrontées à une nouvelle situation de crise, les cas de COVID-19 recensés dans les charters transportants joueurs et accompagnants à Melbourne ayant contraint 72 participants à l’Open d’Australie à se retrouver en quarantaine stricte pour deux semaines, elles ont adapté leur calendrier. Le nouveau programme pour la semaine précédant le premier Grand Chelem de la saison a été dévoilé ce dimanche.

La WTA a ainsi ajouté un troisième tournoi 500, programmé du 3 au 7 février. Il sera ouvert uniquement aux joueuses concernées par cette quarantaine stricte. 28 participantes intégreront le tableau : les 27 qualifiées pour l’Open d’Australie en quarantaine stricte et la joueuse de double dans la même situation la mieux classée en simples. Les deux autres tournois WTA 500 sont maintenus aux dates initialement prévues, à savoir du 31 janvier au 6 février, et concerneront 54 joueuses chacun. A noter que le prize-money et les points distribués seront les mêmes pour les trois événements.

« Ce calendrier amendé, avec trois tournois WTA 500 dans la semaine précédant l’Open d’Australie, permettra à nos athlètes sortant de la période de quarantaine de se préparer correctement pour leur retour à la compétition, se félicite Steve Simon, président de la WTA, dans le communiqué de Tennis Australia. Nous apprécions l’esprit de collaboration positif démontré par nos amis de Tennis Australia et de l’ATP pour travailler à ces solutions ces derniers jours. »

Les joueurs en quarantaine stricte passeront en priorité une fois sortis

Avec déjà trois compétitions au programme, l’ATP n’avait pas le besoin d’en organiser une quatrième pour contenter les joueurs actuellement en quarantaine stricte. Mais elle a décidé de repousser le début de ses tournois de 24 heures. Les deux ATP 250 débuteront le 1er février, tandis que la deuxième édition de l’ATP Cup s’ouvrira le lendemain.

« Notre objectif numéro 1 avec Tennis Australia et la WTA était d’être justes avec les joueurs qui sortiront de quarantaine stricte, a rappelé Andrea Gaudenzi, président de l’ATP. Les 24 heures supplémentaires avant le début des tournois et de l’ATP, avec la prime donnée à l’entraînement et la préparation, seront utiles. »

Craig Tiley a précisé que les joueuses et joueurs sortant de quarantaine stricte seront servis en priorité pour des créneaux sur les courts d’entraînement, à la salle de musculation ou pour les bains froids.

« C’est une période particulièrement difficile pour ceux qui sont en quarantaine stricte et, avec la WTA et l’ATP, nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour les aider », a assuré le directeur de l’Open d’Australie.

Une main tendue qui devra servir à réduire les inégalités qui se creusent chaque jour entre ceux qui ont la possibilité de s’entraîner cinq heures quotidiennement et ceux obligés de rester dans leur chambre sans en sortir durant deux semaines.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *