Abonnez-vous à la newsletter

Paire, un troisième tour que personne n’avait vu venir

Benoit Paire s’est qualifié pour le troisième tour de l’Open d’Australie après son succès face à Grigor Dimitrov. Un résultat inattendu compte tenu de ses récents résultats en Grand Chelem et de sa préparation tronquée en raison du Covid-19.

Benoit Paire, Open d'Australie 2022 Benoit Paire, Open d’Australie 2022 – © Antoine Couvercelle / Panoramic

Open d’Australie 2022 | Tableau | Programme

Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait ! Benoit Paire s’est qualifié pour le troisième tour de l’Open d’Australie ce jeudi en dominant le 28e joueur mondial Grigor Dimitrov en quatre manches (6-4, 6-4, 6-7, 7-6). C’est seulement la troisième fois de sa carrière que le Français atteint ce stade de la compétition à Melbourne, la première depuis 2017.

Aurait-on misé une petite pièce avant le début du tournoi sur un troisième tour de Benoit Paire à l’Open d’Australie ? Nous n’en sommes pas convaincus. Pourquoi ? Car la préparation du Français avant de jouer le premier Grand Chelem de la saison n’a pas été idéale, loin de là… 

Benoit Paire a d’abord été testé positif au Covid-19 à son arrivée en Australie, et a dû se mettre à l’isolement pendant une dizaine de jours. Une mauvaise nouvelle qui a miné le moral du Français. Il a tout de même pu disputer deux tournois de préparation, à Melbourne et Adélaïde, avec à la clé deux défaites au premier tour face à Henri Laaksonen et Thanasi Kokkinakis

Benoit Paire, Open d’Australie 2022 – © Antoine Couvercelle / Panoramic

La première victoire de Paire, le déclic

Le natif d’Avignon a donc débuté le premier Grand Chelem de la saison sans réelle préparation physique et tennistique. Après sa première victoire de la saison 2022 lors de l’Open d’Australie face à Thiago Monteiro, Benoit Paire avait d’ailleurs confié qu’il ne se sentait pas très bien en ce moment. 

« Depuis le début de la saison, je me sens mal mentalement, je me sens mal physiquement… et aujourd’hui c’était différent avec le public, avec tout le soutien que j’ai reçu. C’était quelque chose de fou. Et, ouais, je suis très heureux de gagner un match, le premier de l’année, donc c’est très important pour moi. »

Un premier succès synonyme de déclic dans le jeu du Français, qui fonctionne très souvent avec le carburant que lui apporte le public. Et ça tombe bien, en Australie, les fans de tennis adorent le magicien Benoit Paire. C’est cette énergie qui lui a permis de signer ce jeudi son meilleur résultat en Grand Chelem depuis 2019. 

Paire n’avait plus atteint le troisième tour depuis Wimbledon 2019

Les saisons 2020 et 2021 ont été une souffrance pour Benoit Paire. Les quarantaines, les bulles sanitaires, le Covid-19, le masque… le Français avait avoué ne plus prendre de plaisir sur le circuit ATP, et avoir un grand manque de motivation. Et cela s’est fortement ressenti sur ses résultats en tournoi, notamment en Grand Chelem.

L’an dernier, l’actuel 56e joueur mondial n’a tout simplement pas passé un seul tour en Majeur… Une première pour lui depuis le début de sa carrière. Ce jeudi, en signant sa plus belle victoire à l’Open d’Australie face à Grigor Dimitrov, Benoit Paire s’est hissé au troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis Wimbledon 2019, où il avait atteint les huitièmes de finale. 

Benoit Paire aura l’occasion samedi d’égaler cette performance mais la marche sera encore plus haute car il sera opposé au quatrième joueur mondial, Stefanos Tsitsipas. Le Grec mène 3-1 dans les confrontations face au Français. Alors, encore une fois, qui pourrait prévoir et miser une pièce sur la victoire de Paire ? Pas grand monde, peut-être pas lui-même, mais c’est justement sa force, l’inattendu. 

  • Les têtes de série qui ont perdu jeudi à l’Open d’Australie (2e tour) : Schwartzman (13), Dimitrov (26). Ils ont perdu avant : Hurkacz (10), Norrie (12), Isner (22), Humbert (29), Harris (30)
  • Les têtes de série qui ont gagné jeudi à l’Open d’Australie (2e tour) : Tsitsipas (4), Rublev (5), Bautista Agut (15), Fritz (20), Evans (24), Cilic (27), De Minaur (32)
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.