Pour le Premier ministre de État du Victoria, il faudra être vacciné pour participer à l’Open d’Australie

Daniel Andrews, Premier ministre de L’État du Victoria, où se trouve Melbourne, ne pense pas qu’un joueur non-vacciné pourra participer à l’Open d’Australie.

Melbourne Park, Open d'Australie

Début octobre, l’État du Victoria a inclus les sportifs de haut niveau dans les métiers nécessitant la vaccination pour pouvoir être pratiqués. Appliquée à la population locale, cette obligation est restée sans précision quant à son extension aux athlètes en visite d’autres contrées de l’Australie ou de l’étranger. Néanmoins, elle pourrait l’être, notamment pour l’Open d’Australie prévu à Melbourne à partir du 17 janvier.

« Je ne pense pas qu’un joueur de tennis non-vacciné pourra obtenir un visa », a déclaré Daniel Andrews Premier ministre de l’État du Victoria, dans des propos relayés par la BBC. « S’ils parvenaient à avoir un visa, ils devraient probablement passer par un une quarantaine de deux semaines (en arrivant en Australie). Si je me trompe, je suis sûr que le gouvernement fédéral vous le fera savoir. »

Le virus se fiche du nombre de tournois du Grand Chelem que vous avez gagné.

Daniel Andrews, Premier ministre de l’État du Victoria

« Le virus se fiche de votre classement au tennis, ou du nombre de tournois du Grand Chelem que vous avez gagné », a-t-il ajouté. « Vous devez vous faire vacciner pour vous protéger et protéger les autres. »

Ces mesures pourraient rebuter certains joueurs au moment de prendre leurs billets pour le pays des kangourous, à commencer par Novak Djokovic. Lors d’un entretien pour Blic annonçant notamment le programme de sa fin de saison, Novak Djokovic – qui prévoit de jouer Bercy, le Masters et la Coupe Davis – a émis des doutes quant à sa participation à l’Open d’Australie. Celle-ci dépendra des restrictions mises en place.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *