Abonnez-vous à la newsletter

Roland-Garros, le récap du tournoi féminin : Osaka passe et boycotte la presse, Kerber quitte déjà le tournoi

Naomi Osaka a validé sa place au 2e tour de Roland-Garros et lâché quelques mots au micro du court Philippe-Chatrier, malgré sa grève des conférences de presse. Angelique Kerber est la première tête de série à être passée à la trappe dans le tableau féminin.

Naomi Osaka-Roland-Garros_2021 Naomi Osaka (jpn)
  • Elles ont gagné dimanche à Roland-Garros (1er tour) : Naomi Osaka (N°2), Aryna Sabalenka (N°3), Petra Kvitova (N°11), Victoria Azarenka (N°15) Elena Rybakina (N°21), Madison Keys (N°23), Veronika Kudermetova (N°29), Anastasia Pavlyuchenkova (N°31), Paula Badosa (N°33), Danielle Collins (quart de finaliste en 2020), Elena Vesnina, Clara Tauson, Leylah Fernandez
  • Elles ont perdu dimanche à Roland-Garros (1er tour) : Angelique Kerber (N°26), Svetlana Kuznetsova, Océane Dodin, Clara Burel, Diane Parry
  • Pour suivre toute l’actualité de Roland-Garros, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de lundi à Roland-Garros est disponible ici (pour le programme du jour par ici)
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Pas de maux et de mots pour Osaka

Une entrée en matière réussie pour Naomi Osaka. La Japonaise s’est montrée solide pour ses débuts dans cette édition 2021 de Roland-Garros, en dominant Patricia Maria Tig en deux manches (6-4, 7-6). La tête de série numéro 2 a maîtrisé son sujet pour se défaire de la 63e joueuse mondiale, accrocheuse à défaut de pouvoir vraiment faire vaciller son adversaire.

Si elle ne s’est pas présentée en conférence de presse après sa victoire, comme annoncé avant le tournoi, Osaka s’est exprimée rapidement au micro sur le court Philippe-Chatrier, comme tous les vainqueurs de matchs sur les courts principaux. “C’est un travail encore en cours. Plus je jouerai, meilleure je serai”, a lancé la Japonaise.

Prochain rendez-vous mercredi pour Osaka, qui sera opposée à une autre Roumaine, Ana Bogdan, 102e mondiale et victorieuse de son match contre Elisabetta Cocciaretto dimanche (6-1, 6-3).

Kvitova passée tout près du fiasco

Petra Kvitova n’a plus été éliminée au premier tour de Roland-Garros depuis 2010, mais elle l’a échappée belle dimanche. Menée un set à rien par Greet Minnen, la Tchèque a dû sauver une balle de match avant de finir par s’en sortir contre la Belge, 125e mondiale et issue des qualifications (7-6, 6-7, 6-1).

La tête de série numéro 11, qui avait commis 28 fautes directes et 7 doubles fautes sur le seul premier set avant de serrer le jeu par la suite, en particulier sur son service, devra monter en puissance pour avoir des ambitions dans la suite du tournoi. Demi-finaliste de Roland-Garros à l’automne dernier, la Tchèque affrontera au prochain tour la Russe Elena Vesnina.

Piège évité pour Sabalenka

Tête de série numéro 3, Aryna Sabalenka n’avait pas bénéficié du tirage au sort le plus évident sur le papier pour son entrée en lice à Roland-Garros. Ana Konjuh, de retour à un bon niveau après de multiples opérations au coude droit, sortait d’une finale perdue à Belgrade. Mais la Biélorusse n’a jamais tremblé contre la Croate (6-4, 6-3).

Sabalenka n’a pourtant pas sorti son meilleur tennis, comme le démontrent ses sept doubles fautes. Mais celle qui candidate à la victoire finale, après s’être montrée constante lors de la saison sur terre battue, a fait le double de coups gagnants par rapport à son adversaire (24 à 12) et a remporté deux points sur trois derrière sa première balle. Elle pourrait retrouver au prochain tour sa compatriote Aliaksandra Sasnovich, opposée à la Française Diane Parry.

Kerber première tête de série éliminée

L’édition de Roland-Garros n’avait pas débuté depuis deux heures que la première surprise du tournoi s’était déjà produite. Tête de série numéro 26 et ex-numéro un mondiale, Angelique Kerber a quitté le tableau dès le premier tour, après sa défaite contre Anhelina Kalinina (6-2, 6-4). L’Ukrainienne, 139e mondiale, a remporté le tout premier match de sa carrière dans le tableau principal de Roland-Garros, à 24 ans.

Kalinina en est désormais à quatorze succès de rang, après ses titres sur les tournois ITF d’Oeiras et de Zagreb, puis ses trois victoires en qualification à Paris avant de s’offrir Kerber. La suite pour Kalinina, ce sera contre Danielle Collins, quart-de-finaliste du tournoi en 2020 et tombeuse dimanche de Xiyu Wang, aussi issue des qualifications (6-2, 4-6, 6-4).

Ancienne numéro 1 mondiale et triple vainqueure en Grand Chelem, même si Roland-Garros est le seul tournoi majeur qu’elle n’a jamais remportée, Kerber peine depuis le début de la saison. Elle affiche ainsi un bilan de huit victoires pour neuf défaites et reste sur trois éliminations d’entrée en Grand Chelem. L’arrivée du gazon pourrait aider Kerber, victorieuse à Wimbledon en 2018, à lancer sa saison.

Pas de nouvelle épopée pour Burel

Déception pour Clara Burel. Après avoir atteint le 3e tour en 2020, la Française ne réitérera pas pareille performance en 2021. La 146e mondiale (20 ans) a été éliminée d’entrée par la Monténégrine Danka Kovinic, 62e au classement WTA (6-3, 7-6). Le match était bien plus équilibrée que le score ne pourrait le laisser penser, en témoignent les 2h13′ passées sur le court par les deux joueuses.

Kovinic a fait la différence avec un ratio légèrement meilleur sur les balles de break (6/16, contre 5/14 pour Burel) et en mettant une pression constante sur la deuxième balle adverse (67% de points gagnés). La Rennaise a aussi commis 46 fautes directes (pour 32 coups gagnants), soit 12 de plus que son adversaire. Burel pourra regretter de ne pas avoir concrétisé une balle de deuxième set sur son service, à 8-7 dans le jeu décisif. Au prochain tour, Kovinic sera opposée à Paula Badosa.

Les autres résultats

  • Le duel entre les deux vainqueures de Grand Chelem, Victoria Azarenka et Svetlana Kuznetsova a tourné à l’avantage de la première, qui s’est imposée en trois manches (6-4, 2-6, 6-3). Après un deuxième set poussif, la Biélorusse a remporté la bataille physique contre la Russe. Elle sera opposée à la sensation de la dernière édition, Clara Tauson, qui a fait le travail contre Ekaterine Gorgodze (6-4, 6-2). La Danoise de 18 ans a remportéson premier tournoi sur le circuit WTA cette saison à Lyon.
  • Elena Rybakina (N°21) n’est pas tombée dans le piège. La Kazakhe a déroulé avec autorité (6-4, 6-1) contre Elsa Jacquemot, qui avait remporté le tournoi junior en 2020.
  • Veronika Kudermetova (N°29) a évité le piège contre Amanda Anisimova, qui faisait figure d’épouvantail du premier tour pour les têtes de série. La Russe a remporté un premier set accroché contre l’Américaine avant de dérouler dans le second (7-6, 6-1).
  • Anastasia Pavlyuchenkova (N°31) a composté son billet pour le 2e tour en se débarrassant facilement de Christina McHale (6-4, 6-0).
  • Finaliste à Madrid et titrée à Belgrade, Paula Badosa (N°33) a entamé son Roland-Garros par un succès contre Lauren Davis (6-2, 7-6). L’Espagnole figure parmi les outsiders pour une place dans le dernier carré du tournoi parisien.
  • Quart-de-finaliste du tournoi en 2020, Danielle Collins a passé le premier tour aux dépens de Wang Xiyu (6-2, 4-6, 6-4).
  • De retour à la compétition depuis fin avril, Elena Vesnina a remporté son premier match depuis 2018 et depuis qu’elle est devenue maman. L’ancienne 13e joueuse mondiale a écrasé Olga Govortsova, 138e mondiale (6-1, 6-0).
  • Leylah Fernandez s’est baladée pour ses débuts dans l’édition 2021 du tournoi, avec une démonstration qui a duré à peine une heure contre Anastasia Potapova (6-1, 6-2). La Canadienne de 18 ans avait atteint le troisième tour l’année passée.
  • Océane Dodin n’ira pas plus loin. La Nordiste (115e), invitée par les organisateurs, a opposé une belle résistance à Madison Keys (N°23) mais a fini par s’écrouler au troisième set (6-3, 3-6, 6-1). La protégée de Thomas Drouet n’a plus passé un tour en Grand Chelem depuis l’US Open 2017. Keys sera opposée à Leylah Fernandez.
  • Comme en 2020, Diane Parry s’arrête au premier tour. La Française au revers à une main, 307e mondiale et invitée par les organisateurs, a pris un set à la Biélorusse Alieksandra Sasnovich (103e) mais s’est inclinée (6-3, 3-6, 6-3).
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.