Roland-Garros, le récap du tournoi masculin : Schwartzman poursuit son sans-faute, Djokovic a souffert, Nadal a déroulé

Votre guide pour tout ce qu’il faut savoir sur la 9e journée de Roland-Garros chez les hommes, avec les qualifications de Diego Schwartzman, Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Diego Schwartzman, Roland-Garros 2021
  • Ils ont gagné ce lundi à Roland-Garros (8e de finale) : Novak Djokovic (N°1), Rafael Nadal (N°3), Diego Schwartzman (N°10)
  • Ils ont été éliminés ce lundi à Roland-Garros (8e de finale) : Jannik Sinner (N°18), Jan-Lennard Struff, Lorenzo Musetti
  • Le programme de mardi est à retrouver ici
  • Pour suivre toute l’actualité de Roland-Garros, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

12/12 pour Schwartzman

12 sets joués, 12 sets remportés pour Diego Schwartzman cette année à Roland-Garros ! L’Argentin n’était pourtant pas à l’aise sur terre avant d’arriver à Paris, avec cinq défaites pour seulement deux victoires. Mais le dixième joueur mondial, demi-finaliste ici même l’an dernier, semble avoir retrouver des couleurs. Diego Schwartman s’est qualifié pour les quarts en battant Jan-Lennard Struff (7-6, 6-4, 7-5) ce lundi. Pourtant mené 5-1 dans la première manche, le natif de Buenos Aires a sauvé sept balles de set pour finalement s’en sortir au tie-break ! L’Allemand ne s’est jamais remis de ce scénario et a petit à petit baissé en intensité. Diego Schwartzman, qui a terminé la rencontre avec 34 coups gagnants, sera opposé à Rafael Nadal ou Jannik Sinner en quart de finale.

Djokovic passe en cinq sets

Novak Djokovic est passé proche de l’élimination ce lundi en huitième de finale de Roland-Garros (6-7, 6-7, 6-1, 6-0, 4-0 ab.). Le numéro un mondial s’est retrouvé dos au mur en étant mené deux sets à zéro par Lorenzo Musetti, 19 ans et 76e mondial. Pendant un peu plus de deux heures, le jeune italien a malmené le Serbe à l’échange et a su remporter les points importants dans les deux tie-breaks. Mais Musetti a dépensé beaucoup d’énergie et a complètement craqué physiquement. En face, Novak Djokovic a fortement élevé son niveau de jeu et n’a perdu qu’un seul jeu avant l’abandon de son adversaire, touché au dos. Qualifié pour les quarts de finale, le numéro un mondial a rendez-vous avec un autre italien, Matteo Berrettini (N°9).

« Je me suis changé de la tête aux pieds après le deuxième set, si vous voulez tout savoir. Mais ce type de break c’est surtout utile pour faire « reset », changer d’environnement, souffler un coup et revenir comme un joueur tout neuf. Je l’ai expérimenté dans le passé, dans des situations similaires. On a le sentiment que c’est une pause très courte, mais le fait de quitter le court pendant quelques instants, cela fonctionne très bien, mentalement. »

Nadal facile

Opposé à Jannik Sinner, qui avait servi pour le gain du premier set lors de leur affrontement en quart de finale de Roland-Garros l’an dernier, Rafael Nadal a connu un démarrage diesel avant de dérouler (7-5, 6-3, 6-0). Comme en 2020, l’Italien a posé des problèmes à l’Espagnol dans la première manche et a mené 5-4 service à suivre avant de connaître un gros trou noir et d’encaisser sept jeux consécutifs. Malgré sept doubles fautes et 30 fautes directes, Rafael Nadal était au dessus et a notamment profité des nombreuses erreurs de son adversaire de 19 ans, qui a commis 41 faute directes pour seulement 11 coups gagnants. Qualifié pour les quarts de finale, le numéro trois mondial sera opposé à Diego Schwartzman mercredi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *