Roland-Garros, les infos du tableau masculin : Les déceptions Rublev et Auger-Aliassime, les éclaircies Monfils et Gasquet

Votre guide pour tout ce qu’il faut savoir sur la 3e journée de Roland-Garros chez les hommes, avec les qualifications de Rafael Nadal, Gaël Monfils, Richard Gasquet et les éliminations d’Andrey Rublev, Felix Auger-Aliassime et Ugo Humbert.

Andrey Rublev at Madrid in 2021
  • Ils ont gagné mardi à Roland-Garros (1er tour) : Novak Djokovic (N°1), Rafael Nadal (N°3), Matteo Berrettini (N°9), Diego Schwartzman (N°10), Gaël Monfils (N°15), Alex de Minaur (N°21), Aslan Karatsev (N°24), Richard Gasquet
  • Ils ont perdu mardi à Roland-Garros (1er tour) : Andrey Rublev (N°7), Felix Auger-Aliassime (N°20), Ugo Humbert (N°29), Adrian Mannarino, Lucas Pouille, Benjamin Bonzi, Hugo Gaston
  • Pour suivre toute l’actualité de Roland-Garros, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de mardi à Roland-Garros est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Rublev et Auger-Aliassime surpris d’entrée

Andrey Rublev avait fait le coup en 2020, cette fois ce n’est pas passé. Après avoir remonté un retard de deux manches au premier tour de Roland-Garros l’année dernière, contre Sam Querrey, le Russe s’est retrouvé dans une situation similaire contre Jan-Lennard Struff ce mardi. Mais la tête de série numéro 7 du tournoi s’est inclinée au cinquième set face à l’Allemand (6-3, 7-6, 4-6, 3-6, 6-4).

En difficulté sur son service (seulement 47% de première) et frustré par les 25 aces de Struff, Rublev n’est pas passé à côté de son match. Mais il est tombé sur un joueur à son aise sur terre battue (finaliste à Munich cette année) et qui n’en est pas à son premier gros coup à Roland-Garros, lui qui avait sorti Denis Shapovalov et Borna Coric en 2019. Rublev était l’adversaire potentiel en quart de finale de Rafael Nadal, qu’il avait battu à Monte-Carlo en début de saison sur terre. Voilà un obstacle de moins sur la route d’un 14e titre à Roland-Garros pour le Majorquin.

Felix Auger-Aliassime reste fanny à Roland-Garros. Le Canadien, qui s’entraîne depuis quelques mois avec Toni Nadal, a subi une nouvelle désillusion ce mardi. Il a été battu en quatre manches (6-3, 6-7, 6-4, 6-4) par le vétéran italien Andreas Seppi (37 ans), retombé au 98e rang mondial. FAA, qui a commis 60 fautes directes en un peu plus de 3h30, n’a donc toujours pas franchi le premier tour Porte d’Auteuil. C’est un coup d’arrêt pour lui en Grand Chelem après deux huitièmes de finale.

Nadal et Djokovic, ça passe sans tanguer (ou presque)

Le premier tour de Rafael Nadal dans ce Roland-Garros a longtemps été une balade de santé pour l’Espagnol. Mais les choses se sont corsées au troisième set, où le jeune Australien Alexei Popyrin a joué crânement sa chance. Ce dernier a breaké l’Espagnol et s’est même procuré deux balles de set. Mais rattrapé par la pression, il a craqué et a vu Nadal survoler le jeu décisif. Cette victoire en trois manches (6-3, 6-2, 7-6) lui permet de rejoindre Richard Gasquet au 2e tour du Grand Chelem parisien.

Novak Djokovic a aussi vécu un premier tour relativement aisé, contre Tennys Sandgren. Programmé en night-session, le numéro 1 mondial a passé pile deux heures sur le court ce mardi (6-2, 6-4, 6-2). S’il a maîtrisé son sujet dans l’ensemble, il a connu un léger trou d’air au cours de la deuxième manche, concédant six balles de break, toutes écartées. Mais en dehors de petits moments de tension, le Serbe a affiché un niveau de jeu pus que correct. La suite, ce sera contre Pablo Cuevas pour lui.

Monfils et Gasquet, les Mousquetaires en résistance

Un Français a enfin rejoint Enzo Couacaud au deuxième tour de Roland-Garros dans le tableau masculin. Et c’est Gaël Monfils, à nouveau galvanisé par l’air de la Porte d’Auteuil. La tête de série numéro 14 du tournoi a ainsi remporté son deuxième match seulement depuis la reprise du circuit en août dernier, contre l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas (1-6, 7-6, 6-4, 6-4).

En communion avec le public du court Suzanne-Lenglen et avec son clan, composé de sa fiancée Elina Svitolina, de ses parents et de son frère, Monfils a retrouvé le sourire qu’il avait perdu depuis des mois et qui le rend si dangereux pour ses adversaires. Son prochain, ce sera Mikael Ymer, tombeur en cinq manches de Roberto Carballes Baena.

Un deuxième « Mousquetaire » sera au deuxième tour de Roland-Garros : Richard Gasquet a surclassé (6-1, 6-4, 6-2) Hugo Gaston, qui avait atteint à la surprise générale les huitièmes de finale en 2020. Le duel entre les deux Français disputé sur le court Suzanne-Lenglen a rapidement tourné à l’avantage du Biterrois de 34 ans, qui a su serrer le jeu dans le deuxième set lorsque la partie était plus serrée. Il sera opposé à sa bête noire, Rafael Nadal, qu’il n’a jamais battu sur le circuit principal en 16 confrontations.

Humbert, nouvelle désillusion et symbole de Français dans le dur

Le contingent français continue de diminuer au fur et à mesure que ce premier tour se termine. Ugo Humbert (N°29) a pris la porte d’entrée sur le court Simonne-Mathieu, battu par le Lituanien Ricardas Berankis (6-4, 6-4, 2-6, 6-4). Battu en 2019 par Alexei Popyrin et en 2020 par Marc Polmans, le protégé de Nicolas Copin, peu à son aise sur terre battue, est toujours à la recherche d’une première victoire à Roland-Garros, où il avait aussi été sorti au premier tour des qualifications en 2018.

Humbert a assuré en conférence de presse avoir pris du plaisir, malgré sa mauvaise passe actuelle (quatre défaites de rang au premier tour, seulement sept victoires en 12 matchs en 2021) : « J’ai été content de rejouer devant des spectateurs, devant le public français. C’était super positif. Je me suis quand même fait plaisir aujourd’hui, même si le résultat n’est pas là. Oui, ça faisait longtemps. Là, c’était vraiment génial. Ça a fait un peu bizarre. Ils m’ont bien poussé. Je me suis régalé. »

Adrian Mannarino, Lucas Pouille, Benjamin Bonzi ont aussi été éliminés d’entrée mardi. Le premier, 36e mondial, s’est incliné contre Aljaz Bedene (7-5, 3-6, 7-5, 6-2) et en est désormais à sept éliminations consécutives au premier tour. Le second, 86e à l’ATP, n’a pas vu le jour contre Pablo Cuevas (92e), facile vainqueur en trois manches (6-3, 6-1, 6-3). Le dernier, 116e mondial, n’a pas résisté à Facundo Bagnis (7-5, 6-3, 6-4). Enzo Couacaud, Gaël Monfils et Richard Gasquet sont les trois Français à avoir passé le premier tour parmi les quinze engagés jusqu’à maintenant.

Les autres résultats

  • Comme à Belgrade il y a un peu plus d’un mois, Matteo Berrettini (N°9) a lâché un set à Taro Daniel (113e) mais a fini par l’emporter (6-0, 6-4, 4-6, 6-4). Au tour suivant, il sera opposé à l’Argentin Facundo Coria, qui s’est imposé contre Feliciano Lopez.
  • Diego Schwartzman (N°10) a surclassé le Taïwanais Lu Yen-hsun en trois sets (6-2, 6-2, 6-3). Aljaz Bedene, tombeur d’Adrian Mannarino, sera son prochain adversaire.
  • Alex de Minaur (N°21) retrouve le deuxième tour de Roland-Garros. L’Australien s’est imposé en trois manches (6-2, 6-4, 7-6 [3]) contre Stefano Travaglia (78e). Prochain adversaire ? Un autre Italien, Marco Cecchinato, tombeur en quatre sets du Japonais Uchiyama.
  • Première victoire à Roland pour Aslan Karatsev (N°24). Le Russe s’est facilement imposé (6-3, 6-4, 6-4) contre le qualifié américain Jenson Brooksby (163e). Il partira favori contre Philipp Kohlschreiber.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *