“Un des matchs dont je me souviendrai longtemps” : Djokovic conscient de la portée de son exploit

Novak Djokovic a vaincu Rafael Nadal en demi-finale à Roland-Garros au terme d’un match d’une qualité exceptionnelle (3-6, 6-3, 7-6, 6-2). Une journée spéciale pour le numéro un mondial, qui gardera ce moment gravé dans sa mémoire.

12 juin 2021
Novak Djokovic, Roland-Garros 2021

Faire chuter Rafael Nadal en demi-finale de Roland-Garros, chez lui, là où il n’avait jamais perdu en 13 participation à ce stade de la compétition à Paris (13 victoires en finale également), est un exploit monumental et Novak Djokovic le sait bien. Conscient d’avoir joué et gagné un match qui restera dans la légende, et de l’aspect historique de cette journée, le numéro un mondial a confié en conférence de presse qu’il n’oublierait pas ce moment de sitôt. 

“C’est un de ces matchs dont je me souviendrai vraiment pendant très longtemps, pas seulement parce que j’ai gagné mais aussi à cause de l’atmosphère et de l’occasion qui était très spéciale.”

Novak Djokovic a réalisé une partition proche de la perfection avec 50 coups gagnants, 37 fautes directes, 6 aces et 8 breaks réalisés dans la partie. Le numéro un mondial s’est senti très bien sur le court Philippe-Chatrier ce vendredi et a apprécié l’ambiance.

“C’est définitivement le meilleur match auquel j’ai participé à Roland Garros, et l’un des trois meilleurs matchs que j’ai joués dans toute ma carrière, en considérant la qualité du tennis, contre mon plus grand rival sur sur le court où il a eu tant de succès. Il a été le joueur le plus dominateur de ces quinze dernières années, et l’atmosphère était complètement électrique. Il y a eu beaucoup de soutien pour les deux joueurs. C’était tout simplement incroyable.”

Novak Djokovic et Rafael Nadal, Roland-Garros 2021 – AI / REUTERS / PANORAMIC

Djokovic confiant sur sa récupération avant la finale

Cet affrontement avait des airs de finale mais ce n’était « qu’une demi-finale » et le chemin vers le titre n’est pas terminé pour Novak Djokovic, qui va affronter Stefanos Tsitsipas dimanche. Malgré un affrontement qui a duré 4h11 face à Rafael Nadal et un temps de récupération moins important que son futur adversaire, le Serbe n’est pas inquiet et a une confiance totale en son corps. 

“Ce n’est pas la première fois que je joue une demi-finale épique en Grand Chelem et qu’ensuite je dois revenir moins de 48 heures plus tard pour jouer la finale. Mes capacités de récupération sont plutôt bonnes, je dois dire, cela a été comme ça tout au long de ma carrière. Évidemment, mon physiothérapeute va essayer de faire tout ce qui est possible pour que je sois frais et dispo. Comme j’ai joué suffisamment de tennis, je n’ai pas besoin de m’entraîner trop. Il s’agit vraiment maintenant d’y aller doucement jusqu’au jour de la finale.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *