Trop solide pour Medvedev, Tsitsipas retrouve les demi-finales à Roland-Garros

Stefanos Tsitsipas a dominé Daniil Medvedev en quart de finale de Roland-Garros ce mardi (6-3, 7-6, 7-5). Le Grec retrouvera Zverev au prochain tour.

9 juin 2021
Stefanos Tsitsipas, Roland-Garros 2021

ROLAND-GARROS – QUART DE FINALE

STEFANOS TSITSIPAS (N°5) BAT DANIIL MEDVEDEV (N°2)

  • L’information principale : Stefanos Tsitsipas s’est qualifié pour les demi-finales de Roland-garros après sa victoire face à Daniil Medvedev (6-3, 7-6, 7-5). 
  • Vous apprendrez aussi : C’est la deuxième demi-finale de suite à Roland-Garros pour le Grec.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour voir que Medvedev a fait le show

Grand favori du bas de tableau masculin, Stefanos Tsitsipas assumé son statut et a envoyé un message fort ce soir en quart de finale de Roland-Garros face au numéro deux mondial Daniil Medvedev. Le Grec s’est imposé avec la manière et a donné l’impression d’avoir encore de la marge contre le Russe (6-3, 7-6, 7-5). 

Battu en trois sets par Medvedev à l’Open d’Australie en début d’année, Tsitsipas lui a rendu la monnaie de sa pièce à Roland-Garros. Qualifié pour les demi-finales à Paris pour la deuxième année consécutive, le numéro 5 mondial a désormais rendez-vous avec Alexander Zverev. 

Très appliqué d’entrée de match, Stefanos Tsitsipas a tout de suite pris son adversaire à la gorge. Avec 11 coups gagnants, 85% de points remportés derrière sa première balle et 9 points gagnés au filet en 10 montées, le natif d’Athènes a joué une partition parfaite pour s’offrir la première manche après avoir breaké le Russe dans le quatrième jeu. En face, Medvedev a été trop brouillon avec 12 fautes directes et seulement 29% de réussite derrière sa seconde balle. 

Daniil Medvedev, Roland-Garros 2021 – AI / REUTERS / PANORAMIC

Medvedev a manqué l’occasion de se relancer

A l’envers dans son jeu et gêné par un Tsitsipas très à l’aise sur la terre battue parisienne, le numéro deux mondial a perdu sa mise en jeu en début de deuxième manche. On croyait alors que le Grec allait dérouler, mais Medvedev a mis son plan B a exécution, avec succès. Des montées au filet (9/9 dans le deuxième set), des amorties et des retours gagnants pour bousculer son adversaire.

Perturbé par ce changement, Stefanos Tsitsipas a un peu perdu le fil est s’est fait débreaker. A 4-4, on a cru que Medvedev allait se laisser déconcentrer lorsqu’il s’est plaint à l’arbitre d’un bruit hors du court avant de se diriger dans un coin du Philippe Chatrier pour réprimander un employé. 

Mais le Russe a continué à poser des problèmes au Grec et s’est même procuré deux balles de sets à 5-4, parfaitement sauvées par Tsitsipas. Deux occasions qu’il va sans doute regretter au moment d’analyser sa défaite. Le numéro 5 mondial a ensuite plier le deuxième acte en jouant un très bon tie-break, remporté 7 points à 3. 

Quatrième demie en Grand Chelem pour Tsitsipas

Dos au mur, Daniil Medvedev n’a pas abdiqué pour autant et a même breaké Tsitsipas pour mener 4-2. Mais après un jeu totalement caviardé, le Russe a perdu son avantage en encaissant sept points consécutifs. Au moment de servir à 4-5, le numéro deux mondial a encore fait le show en lâchant à l’arbitre : « Si je perds c’est à cause de toi », ce dernier ayant refusé de lui accorder une seconde balle malgré une dysfonctionnement de l’écran géant du court Philippe-Chatrier qui a pu gêner le natif de Moscou. 

Et puis le spectacle s’est terminé d’une façon un peu folle. Au moment de la première balle de match obtenue par Tsitsipas alors qu’il était mené 40-0,  Medvedev a choisi de servir à la cuillère et de monter à la volée. Le Grec ne s’est pas fait prier pour place un dernier passing de revers synonyme de qualification.

Après une poignée de main très froide entre les deux hommes, Stefanos Tsitsipas a pu célébrer par un cri rageur, le regard tourné vers son clan. Il disputera vendredi face à Alexander Zverev une quatrième demi-finale en Grand Chelem, le deuxième consécutif à Roland-Garros. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *