Andreescu est encore allée au bout d’elle-même : “Wow, je me suis vraiment battue contre ça, c’est fou”

Blessée à la cuisse gauche, plusieurs fois à terre, Bianca Andreescu s’est faite éliminer au bout de l’effort par Maria Sakkari, en huitièmes de finale de l’US Open (6-7, 7-6, 6-3). La Canadienne regarde vers l’avenir, avec l’objectif d’aller à Indian Wells.

Andreescu Bianca - US Open

Bianca Andreescu s’est inclinée à l’US Open pour la première fois de sa carrière. Il aura fallu 3h30′ à Maria Sakkari pour sortir la vainqueure de 2019, après trois sets et quatre balles de match (6-7, 7-6, 6-3). Dans l’ultime manche, la Canadienne s’est battue pendant une heure contre une blessure à la cuisse gauche. Plusieurs fois, la n°7 mondiale a trébuché, posé les genoux à terre, de douleur.

A 21 ans, Andreescu a néanmoins retrouvé les grands soirs de Grand Chelem. Elle les avait manqués en 2020, à cause d’une blessure au genou gauche. « Je m’attendais à un combat physique (contre Sakkari), a-t-elle expliqué, après le match, auprès de la WTA. Je pense être arrivée avec le bon état d’esprit. J’ai donné le meilleur de moi-même. »

Robert Deutsch / AI / Reuters / Panoramic

« J’aurais aimé conclure la rencontre en deux sets, a-t-elle poursuivi. J’ai eu les opportunités (elle était à deux points du match, dans le tie-break du deuxième set). C’est comme ça. J’ai appris des choses durant ce tournoi. Et là, je me dis ‘Wow, je me suis vraiment battue contre ça (sa blessure). C’est fou.’ J’ai eu des crampes du début à la fin du match, et j’ai continué à me battre. Pour moi, c’est tout ce qui compte. J’ai donné le meilleur. »

Andreescu : “J’ai besoin de prendre quelques jours de repos”

Après avoir breaké dans le troisième set (2-0), Andreescu s’est faite reprendre sa mise en jeu dans la foulée. Elle a alors demandé une pause médicale, et s’est extirpée du court pendant plus de trois minutes. La Canadienne est revenue avec un strap blanc tout autour de la cuisse.

« J’ai glissé plusieurs fois, et je suis retombée sur mon aine, a souligné la tête de série n°6. J’espère que ce n’est pas trop grave. Ça m’a gênée pendant le match. J’ai essayé de ne pas y penser, mais c’était parfois compliqué. J’ai besoin de prendre quelques jours de repos. Avec un peu de chance, tout ira mieux. »

Alors que le Masters 1000 d’Indian Wells a été reprogrammé en octobre, Andreescu se projette maintenant sur la suite de la saison. Tout en restant optimiste. « J’ai le regard tourné vers cela, confirme-t-elle. Je vais probablement jouer à Chicago avant (un WTA 500, du 27 septembre au 3 octobre, ndlr). Je pourrai ensuite aller à Indian Wells. »

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *