Sabalenka sans souffrir, Krejcikova dans la polémique

Comme lors des deux tours précédents, Sabalenka a été expéditive pour se débarrasser d’Elise Mertens (6-4, 6-1). La numéro 2 mondiale affrontera Barbora Krejcikova, qui a défait Garbine Muguruza après une pause médicale polémique.

Sabalenka - US Open QF

A toute vitesse. Joueuse la mieux classée du tableau féminin de l’US Open depuis l’élimination d’Ashleigh Barty, Aryna Sabalenka n’a pas perdu de temps face à Elise Mertens (6-4, 6-1) et se qualifier pour les quarts de finale, où elle affrontera Barbora Krejcikova, la vainqueure de Roland-Garros. Une heure et onze minutes, cinq petits jeux concédés : la numéro 2 mondiale poursuit le rêve d’un premier titre en Grand Chelem, déjà réalisé par sa future adversaire.

Lors de ses trois derniers matchs, Sabalenka n’aura pas passé beaucoup de temps sur le court. 59 minutes au deuxième tour contre Zidansek, 1h29 au troisième face à Collins. Elle n’a plus lâché un set depuis le premier tour.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Sabalenka a fait parler sa puissance face à la 16e mondiale. En 2020, la Biélorusse n’avait pas fait mieux qu’un troisième tour en Grand Chelem (à Roland-Garros). Elle jouera cette année son deuxième quart de finale d’un tournoi majeur, après celui de Wimbledon, en juillet (elle s’était arrêtée en demi-finale).

Après la pause toilettes, la pause médicale fait polémique : “Tu n’es tellement pas professionnelle !”

La 2e joueuse mondiale arrivera, mardi, sans doute un peu plus apaisée que son adversaire, Barbora Krejcikova. La Tchèque a éliminé Garbine Muguruza en deux sets (6-3, 7-6), après une fin de match confuse.

A la toute fin de la deuxième manche, la numéro 9 mondiale a pris une pause médicale de 8 minutes 30, à cause de problèmes respiratoires et de douleurs à l’abdomen. L’Espagnole venait de repasser devant, à 6-5. Elle s’était même procurée trois balles de sets sur le service de la Tchèque.

Après le retour de Krejcikova, Muguruza n’a jamais retrouvé son élan. La Tchèque a remporté son jeu de service, puis le jeu décisif (7-4). Avant une poignée de main glaciale entre les deux joueuses. « Je suis désolée », a lancé Krejcikova à l’Espagnole. « Tu n’es tellement pas professionnelle ! », lui a rétorqué Muguruza, tête de série numéro 9. Elle a ensuite quitté le court désabusée, secouant la tête de droite à gauche. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *