Thiem surclasse Medvedev pour disputer sa première finale à l’US Open

Dominic Thiem s’est défait de Daniil Medvedev en trois sets (6-2, 7-6 [7], 7-6 [5]), dans la nuit de vendredi à samedi, au terme d’un véritable combat pour se hisser en finale de l’US Open. L’Autrichien, qui découvrira ce stade de la compétition face à Alexander Zverev, fait office de grand favori au vu du jeu qu’il a déployé en demi-finale.

Dominic Thiem

• US OPEN 2020, demi-finale, simple hommes
• Thiem bat Medvedev, 6-2, 7-6 [7], 7-6 [5]

  • L’info principale : Dominic Thiem se qualifie pour sa première finale à l’US Open, sa quatrième en Grand Chelem
  • A savoir aussi : Il devient le premier Autrichien en finale de l’US Open
  • Pourquoi lire cet article : Parce que le score ne rend pas justice au jeu et à l’acharnement de Medvedev

Après l’éviction de Novak Djokovic, disqualifié pour avoir envoyé une balle sur une juge de ligne en huitièmes de finale, le duel le plus attendu de cet US Open était bien sûr celui entre les têtes de série numéros 2 et 3, respectivement Dominic Thiem et Daniil Medvedev. Et les deux néo-favoris du tournoi n’ont pas déçu, ce samedi, dans une demie aux airs de finale avant l’heure… L’Autrichien, numéro 3 mondial, s’est qualifié en trois sets (6-2, 7-6 [7], 7-6 [5])  pour sa première finale à l’US Open, la quatrième en Grand Chelem. Dimanche, il retrouvera Alexander Zverev, tombeur un peu plus tôt de Pablo Carreño Busta, pour une finale qui accouchera d’un vainqueur inédit en Majeur.

Thiem impeccable, Medvedev frustré par l’arbitre

Dès les premiers échanges, un véritable bras de fer s’est instauré entre les deux hommes. Mais c’est bien Thiem qui a pris les devants grâce à un jeu d’une rare justesse (il n’a perdu aucun point sur sa première balle, 12/12 convertis). Rapidement dominateur dans les échanges, l’Autrichien a bénéficié d’une réclamation de Medvedev sur un “challenge” non accordé au Russe qui lui a coûté un jeu, épisode qui l’a vu s’énerver contre l’arbitre de chaise puis aller parler au superviseur, pour finalement sortir temporairement de son match et offrir le premier set à Dominic Thiem.

Mais le Russe a démontré l’an dernier qu’il avait les ressources mentales et physiques pour ne pas se laisser abattre au premier coup dur. Face à Rafael Nadal, lors de sa défaite en finale, il avait tout de même obtenu un cinquième set après avoir été mené deux manches à rien. Cette fois-ci, Thiem lui a offert sur un plateau un break d’entrée de deuxième set. Mais la véritable bascule du match s’est opérée un peu plus tard dans ce deuxième acte, à 5-5.

5 balles de break et une balle de set sauvées par Thiem

Fort de son debreak obtenu à coups de frappes puissantes de fond de court et grâce à une défense implacable, « Dominator » a sauvé 5 balles de break qui auraient permis à Medvedev de servir pour le gain de la manche. Puis, l’Autrichien a également écarté une balle de set pour finalement s’imposer dans un tie-break extrêmement tendu, après un rallye exceptionnel durant lequel le vainqueur du jour a pu exprimer tout son talent.

Le troisième set reprenait alors les codes du précédent. Un break rapide du Russe, puis un retour de son adversaire en fin de set pour forcer un nouveau jeu décisif, malgré les 6 aces claqués par le protégé de Gilles Cervara et ses 80% de points gagnés sur ses premiers services. Mais c’est à ce moment que Daniil Medvedev a véritablement craqué, en perdant les quatre premiers points du tie-break.

Il n’en fallait pas plus à Dominic Thiem pour s’avancer vers sa quatrième finale en Grand Chelem, avec une différence majeure cette année par rapport aux autres, il détient le statut de favori face à Alexander Zverev et sera le premier joueur autrichien de l’histoire à disputer une finale à Flushing Meadows.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *