Une qualification et un match impérial pour Garin face à Bublik

Facile vainqueur d’Alexander Bublik, 15-5, 15-13, 17-11, Christian Garin se qualifie pour le Final Four.

24 May 2021

UTS4 – GROUPE A

GARIN BAT BUBLIK : 15-5 15-13 17-11

  • L’information principale : Garin n’a fait qu’une bouchée de Bublik pour accéder au Final Four de l’UTS4
  • Vous apprendrez aussi : La victoire du Chilien permet également à Diego Schwartzman de se qualifier
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que Garin a tout pour remporter l’UTS4

Pour le dernier match de la journée de lundi, Christian Garin avait un train à prendre. En trois quart-temps, le Chilien a baladé son adversaire kazakh, pas toujours très concerné depuis le début de la compétition. Une victoire 15-5, 15-13, 17-11 qui s’ajoute à celle obtenue un peu plus tôt face à Grigor Dimitrov, en quatre quarts-temps.

Grâce à un premier quart-temps, qui a duré à peine plus de trois minutes, Garin a rappelé à Bublik qui était le plus à l’aise sur cette surface. Le Kazakh a quelque peu espéré dans le troisième quart-temps mais il n’avait pas l’air d’avoir vraiment envie.

“The Bublik Ennemy” est éliminé de cet UTS4 tout comme “Grigor”. Les deux hommes ont perdu leurs deux face-à-face ce lundi. “El Tanque” et “El Peque”, logiques favoris de ce groupe, s’affronteront ce mardi avant de jouer le Final Four dans la soirée.

Classement du groupe A

  • 1- Christian Garin : 2-0 (6-1)
  • 2- Diego Schwartzman : 2-0 (6-1)
  • 3- Grigor Dimitrov 0-2 (2-6)
  • 4- Alexander Bublik : 0-2 (0-6)

Un “KO mode” au bout de trois minutes infligé par Garin

L’attitude d’Alexander Bublik lors de son premier match ne laissait pas présager de grandes choses avant sa rencontre face à Garin. Le premier quart-temps a confirmé les doutes. En à peine plus de trois minutes, le Chilien a profité du manque total d’implication de son adversaire pour infliger un 15-5 sanglant. Signification : “El Tanque” a infligé son troisième “KO mode” de la journée, personne n’a fait mieux.

Dans un deuxième quart-temps plus accroché, “The Bublik Ennemy” a pris plus de risques au service et cela a payé. Mais sur terre battue, le patron est bel et bien Christian Garin. Vainqueur du tournoi de Santiago en mars dernier, le joueur de 24 ans n’a pas laissé espérer son adversaire du jour en raflant sur le fil le deuxième acte.

Le dernier quart-temps aurait pu tomber dans l’escarcelle du Kazakh mais il a très mal négocié sa carte UTS “Next Points Count 2” à 13-11 contre lui. Il n’en fallait pas plus pour s’engouffrer dans la brèche pour “El Peque” et aller chercher sa qualification. Ce mardi, afin de se mettre en jambes avant sa demi-finales, il jouera la première place de son groupe face à Diego Schwartzman. Le vrai duel de terriens dans cet UTS.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *