Tsitsipas s’impose face à un Paire à deux vitesses

Le dernier match de la nigh session de l’Ultimate Tennis Showdown a été décousu. Stefanos Tsitsipas a d’abord largement dominé un Benoit Paire sans solution face à lui avant le réveil un peu trop tardif du Français (24-4, 22-6, 13-14, 15-9). Le « Greek God » affrontera un autre tricolore demain, Richard Gasquet.

Stefanos Tsitsipas, UTS 2020

De match, il n’y a d’abord pas eu lors de la dernière rencontre de la night session de l’Ultimate Tennis Showdown. Stefanos Tsitsipas a facilement remporté les deux quarts-temps face à Benoît Paire, sans à avoir à forcer son talent (24-4, 22-6). Très solide, le « Greek God » a eu face à lui un Français totalement absent des débats, qui s’est ensuite réveillé pour empocher le troisième quart-temps, et proposer une belle résistance dans le quatrième. Mais Tsitsipas a su serrer le jeu au bon moment pour éviter la mort subite (24-4, 22-6, 13-14, 15-9). A l’aise sur les courts de la Mouratoglou Academy, le Grec a impressionné et confirme son statut de favori de la compétition. 

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1272278441866510339?s=20″]

Paire a sans doute compris qu’il allait passer un mauvais moment sur le court dès les premiers points du match. Tsitsipas a très vite pris les devants en menant 6-1, en affichant un niveau de jeu très élevé, trop élevé. En face, « The Rebel » est apparu lent sur ses jambes et sans intentions de faire mal à son adversaire. Le Grec en a profité pour s’envoler au score, et remporter le premier quart-temps 22 points à 6, la plus grosse « fessée » de cette première journée.

-« On croit en vous Benoit » ont lâché les commentateurs au changement de côté pour encourager le Français.

-« Merci de croire en moi, moi je ne crois pas en moi » a répondu le tricolore.

Une fin frustrante pour Paire

Le deuxième quart-temps n’a pas vu le réveil de Benoit Paire. Le joueur français, presque découragé, n’a pas changé de plan de jeu et a parfois donné l’impression de vouloir en finir très vite. Face à cette attitude, Tsitsipas ne s’est pas déconcentré et a continué à jouer son jeu, utilisant ses cartes à bon escient, notamment pour priver « The Rebel » de sa première balle et le pousser à la double faute.

« Je me sens à l’aise avec ce format, les entraînements étaient bons et ça se confirme en match » a expliqué Stefanos Tsitsipas après le gain du deuxième quart-temps. Benoit Paire a vite répliqué :« C’était serré jusqu’à 4-4, et puis j’ai perdu 15 points de suite… ».

Benoît Paire, UTS 2020

Après la « mi-temps » du match, Benoit Paire a affiché un tout autre visage sur le court éclairé dans la nuit. « The Rebel » a élevé son niveau de jeu, proposant plus de variation et faisant courir son adversaire. Un réveil qui a déstabilisé le jeune grec de 21 ans, qui a commencé à faire plus de fautes et à s’énerver un peu. Paire a essayé de prendre l’avantage grâce à sa carte « + 3 points en cas de coup gagnant » mais il s’est heurté à une défense parfaite de Tsitsipas. A 13-13, le Français a remporté un point exceptionnel avec un passing de revers croisé court, qui lui a permis de remporter le troisième quart-temps.

« Quel come back ! Je suis content de gagner celui-là, je me suis battu ! » a dit le tricolore au commentateurs du match.

Dans le dernier quart-temps, les débats ont été équilibrés, mais Paire s’est énervé après une erreur de l’arbitre et est sorti quelque peu de son match. Stefanos « The Greek God » Tsitsipas en a profité pour remporter les quatre derniers points du match, et sortir vainqueur de ce face à face un peu particulier. Avec ce succès, le Grec prend la tête de l’UTS à l’issue de la première journée. Il défiera Richard Gasquet en night session, lundi 15 juin.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *