L’œil du coach #37 : “Un autre point de vue sur les ‘toilet breaks’ de Tsitsipas”

Dans ce nouveau numéro de “Eye of the Coach”, Patrick Mouratoglou affirme que Stefanos Tsitsipas ne prend des toilet breaks que pour son efficacité sur le court. En respectant les règles autant que ses adversaires.

6 septembre 2021

Bien sûr, Stefanos Tsitsipas a quitté l’US Open au troisième tour contre Carlos Alcaraz. Il ne fait plus l’actualité, ni par ses matchs, ni par ses toilet breaks, mais Patrick Mouratoglou ne pouvait pas laisser filer la tournée américaine sans ultime mise au point sur l’hostilité que s’est attirée son protégé pour quelques pauses trop longues voire suspectes aux yeux de ses adversaires.

“Je pense aussi qu’on n’a entendu qu’une version”, témoigne The Coach dans notre vidéo. “Je veux partager avec les fans de tennis un autre point de vue, qui donnera une perception globale du sujet.”

Patrick Mouratoglou, par cette chronique, la première dans cet US Open 2021, entend faire comprendre que les meilleurs joueurs du monde sont des monstres de méticulosité qui se concentrent sur ce qui les rend meilleurs, le plus souvent sans la moindre volonté de porter préjudice à l’adversaire.

“Quand un joueur prend une pause toilettes, la plupart du temps, ce n’est pas pour faire ses besoins, c’est un moyen de se reconcentrer, de repartir de zéro”, affirme Mouratoglou. “En général, il a perdu le set, il a besoin de se calmer, d’être seul et de se recentrer pour trouver des solutions. La seule chose que fait Stefanos, c’est ça.”

Mouratoglou affirme aussi que le Grec, troisième joueur mondial, n’a pas traversé le tournoi indemne face aux critiques et aux huées dont il a fait l’objet. “Cela l’affecte-t-il ? Bien sûr. Sentir que tout le monde vous en veut, cela vous touche nécessairement. Quand vous jouez un match et que l’immense majorité des gens s’oppose à vous pour une injustice, c’est difficile à vivre.”

Stefanos Tsitsipas, US Open 2021 – Panoramic

Voici les passages-clefs de son intervention :

  • Pourquoi les joueurs en général et Stefanos en particulier prennent-ils un toilet break ? (autour de 0’30)
  • Les toilet breaks que prend Tsitsipas n’enfreignent aucune règle (autour de 1’23)
  • Pourquoi un toilet break n’est en rien un manque de fair-play (autour de 1’39)
  • Il faut minuter les toilet breaks à 3 ou 5 minutes maximum (autour de 1’50)
  • Comment la finale de Roland-Garros a poussé Tsitsipas à tester et approuver les toilet breaks ​(autour de 2’31)
  • Pourquoi les médias ont eu une responsabilité dans la polémique (autour de 4’08)
  • Pourquoi et comment Tsitsipas a été affecté par la polémique (autour de 5’10).
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *