Quand le tennis va-t-il revenir ?

Match Points est un talk-show animé par Josh Cohen. Dans cet extrait, Josh a demandé à nos trois invités quand le tennis devrait faire son retour.

14 mai 2020

Pour l’épisode 2 de Match Points, notre talk show 100% tennis,  nos trois invités sont Patrick Mouratoglou, l’entraîneur de Serena Williams, Noah Rubin, 225e joueur mondial (également fondateur de Behind the Racquet) et le journaliste de tennis américain Ben Rothenberg. 

Les circuits ATP et WTA sont actuellement suspendus jusqu’à la mi-juillet au moins en raison de la pandémie de coronavirus. La Coupe Rogers au Canada, prévue en août, a déjà été annulée et bien que l’US Open espère toujours pouvoir se tenir aux dates prévues, du 31 août au 13 septembre 2020, avec Roland-Garros une semaine plus tard, il n’y a aucune garantie quant à un retour de la compétition.

Lors du débat, Josh Cohen a demandé à nos trois invités quand le tennis devrait idéalement faire son retour. Pour Ben Rothenberg, il faudra d’abord que tout le monde puisse reprendre en même temps.

“Le premier tournoi à revenir sera le premier à le pouvoir. Il faut beaucoup de conditions pour que le tennis reprenne. D’abord, le soutien des autorités locales. Il faut que les villes, provinces et Etats acceptent la tenue d’un tournoi international. Il faut lever les restrictions de voyage pour la venue des joueurs du monde entier pour avoir une compétition juste. Et les circuits doivent reprendre. Je ne parle même pas du public, là. C’est un autre problème.”, a-t-il déclaré.

Roland-Garros

Avec autant de facteurs à prendre en compte, les tournois ne pourront avoir lieu que lorsque tout le monde, les joueurs, les supporters, les organisateurs, se sentira enfin en sécurité. Ben Rothenberg pense que cela pourrait ne pas être le cas avant un long moment…

“La science décidera. Avec des tests plus efficaces et un vaccin qui le serait assez, les gens se sentent en sécurité. Quand on aura un vaccin accessible à tous, le feu vert arrivera vite pour le tennis. Et on pourra revenir à la normale. Mais il va peut être falloir patienter pendant plus d’un an…”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *