“Si Osaka avait perdu tôt à l’US Open, on lui aurait dit de se concentrer sur son tennis”

Match Points est une émission de débats de Tennis Majors, animée par Josh Cohen. Dans cet épisode, Marion Bartoli, Ben Rothenberg et Simon Cambers reviennent sur le leadership montré par Naomi Osaka à l’US Open, aussi bien sur le court que par son soutien au mouvement Black Lives Matter.

18 September 2020

Lors de la dernière émission de Match Points, les invités de Josh Cohen ont été invités à s’exprimer sur le parcours de Naomi Osaka à l’US Open, aussi forte sur le court que puissante dans ces messages de soutien au mouvement de protestation contre les injustices raciales “Black Lives Matter”. Dans ce premier extrait, Ben Rothenberg a notamment insisté sur la gestion parfaite de la pression de la part de la lauréate du Majeur américain, qui a décidé de porter un masque à chaque entrée sur le court avec le nom d’une victime de violences policières écrit dessus :

“Naomi Osaka répétait cette citation de Billie Jean King qui dit “la pression est un privilège”. Et c’est parfois une sorte de cliché dans le tennis. Mais Naomi l’a vécue, elle. Elle a montré qu’elle était motivée par ça et qu’elle pouvait supporter ce poids. Elle savait aussi que si elle avait perdu tôt dans le tournoi, elle aurait été critiquée par beaucoup de gens qui lui auraient dit d’arrêter avec ces distractions, de se concentrer davantage sur son tennis et de laisser de côté ces sujets politiques. Donc sa seule option pour éviter cela était de gagner le tournoi. Et c’est ce qu’elle a fait.”

NAOMI_OSAKA_TRAYVON_MARTIN_USOPEN_2020-1024x539

Inspirante sous pression

Lors de son premier sacre en 2018, à seulement 20 ans, Osaka avait montré sa force mentale en s’imposant en deux sets face à serena Williams et malgré une polémique autour de l’arbitrage et de l’Américaine. Pour Ben Rothenberg, la Japonaise montre toujours autant sa capacité à se sublimer sous pression :

“Elle a cette incroyable faculté à donner le meilleur d’elle-même et cette volonté que l’on a pu voir dans tellement de situations. De ce qu’elle a fait pour survivre à cette finale si chaotique de l’US Open 2018 contre Serena Williams à ce qu’elle a montré durant cet US Open. Elle est absolument incroyable sous pression et quand elle est dans le dur. C’est extrêmement impressionnant et inspirant.”

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *