Abonnez-vous à la newsletter

Malgré un retard à l’allumage, Jabeur a su rebondir pour se hisser en demi-finale à Wimbledon

Ons Jabeur s’est qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière en dominant Marie Bouzkova (3-6, 6-1, 6-1).

Ons Jabeur, Wimbledon 2022 Ons Jabeur, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / panoramic

Wimbledon 2022 | Le tableau | Le programme de mercredi

Cette fois, c’est la bonne pour Ons Jabeur ! Après avoir perdu ses deux premiers quarts de finale en Grand Chelem, à l’Open d’Australie en 2020 et à Wimbledon en 2021, la Tunisienne, qui réalise la meilleure saison de sa carrière, a enfin passé ce cap !

La numéro deux mondiale a su réagir après avoir complètement manqué son entame de match et a réussi à renverser la 66e joueuse mondiale Marie Bouzkova en trois manches (3-6, 6-1, 6-1). Jeudi, Jabeur jouera donc la première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière sur le gazon londonien face à Tatjana Maria.

Pour son premier quart de finale en Grand Chelem, Marie Bouzkova est entrée sur le Centre Court en étant très tendue. La Tchèque a même perdu les six premiers points du match avant de reprendre ses esprits et de finalement recoller à 1-1 sans avoir à sauver de balle de break. Après cette entame compliquée, la 66e joueuse mondiale a réussi à élever son niveau de jeu et à faire jeu égal avec Ons Jabeur, et même plus !

La Tunisienne, de retour à ce stade de la compétition à Wimbledon après avoir déjà joué (et perdu) son quart de finale en 2021, a eu du mal à libérer son bras dans le premier acte. La numéro deux mondiale s’est heurtée à une belle défense de son adversaire et a commencé à faire des amorties pour casser le rythme, sans succès. En plein doute, Ons Jabeur a cédé sa mise en jeu à 2-2.

14 fautes directes pour Jabeur dans le premier set

La frustration a commencé à gagner la numéro deux mondiale, qui a fait beaucoup d’erreurs dans la première manche. 14 au total, plus du double que son adversaire quitta terminé avec seulement 6 fautes directes. Ons Jabeur peut s’en vouloir car elle a également manqué deux balles de debreak à 3-4 avant de complètement craquer sur sa mise en jeu pour laisser les commandes de la rencontre à Marie Bouzkova. La Tchèque a réussi là où les quatre autres adversaire de la Tunisienne ont échoué, et lui a fait perdre son premier set de la quinzaine. 

Pas à la hauteur du rendez-vous jusqu’à présent, Ons Jabeur a montré une réaction de championne en revenant sur le Centre Court avec de meilleures intentions. La Tunisienne a réussi à breaker Marie Bouzkova pour la première fois du match dès le début de la deuxième manche. Elle a réduit le déchet dans son jeu en ne faisant que 8 fautes directes et en donnant beaucoup moins en retour de service. L’accélération de Jabeur a fait très mal à la Tchèque qui a encaissé un cinglant 6-1 en seulement 33 minutes.

Dixième succès consécutif sur gazon pour Jabeur

Sur une très bonne dynamique, Ons Jabeur a enfoncé le clou dès le début du troisième acte en prenant le service de Marie Bouzkova pour la troisième fois consécutive. La Tchèque menait pourtant 40-0 sur son service avant de perdre cinq points de suite… En perdition, la 66e mondiale a lâché sa mise en jeu une deuxième fois pour se retrouver menée 4-0. Malgré une petite frayeur et un débreak concédé, Ons Jabeur a tout de suite rebondi en accélérant pour conclure la rencontre sur un nouveau 6-1.

Ons Jabeur a désormais remporté 21 de ses 23 derniers matchs sur le circuit WTA. Elle est également toujours invaincue sur gazon et a signé ce mardi sa dixième victoire consécutive sur cette surface. La numéro deux mondiale est en demi-finale de Wimbledon, une première pour elle en Grand Chelem et une première pour une joueuse africaine. Elle y retrouvera la 103e joueuse mondiale Tatjana Maria et sera donc grande favorite pour accéder à la finale qu’elle désire tant.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.