le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Novak Djokovic au septième ciel 

Novak Djokovic a battu Nick Kyrgios ce dimanche pour décrocher son 21e titre du Grand Chelem, le septième à Wimbledon.

Novak Djokovic avec le trophée du vainqueur de Wimbledon 2022 Novak Djokovic avec le trophée du vainqueur de Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Il était affamé d’ajouter un 21e sacre en Grand Chelem à son palmarès, il s’est rassasié en goûtant au gazon du Centre Court pour la septième fois de sa carrière ! Invaincu à Wimbledon depuis 2018, Novak Djokovic a remporté le tournoi londonien pour la quatrième fois consécutive ce dimanche la septième au total, égalant ainsi son idole Pete Sampras et William Renshaw et se replaçant à une longueur du record détenu par Roger Federer

Il a justement dépassé le Suisse et ses 20 titres du Grand Chelem en réussissant à conquérir son 21e dans le temple du tennis. Novak Djokovic a désormais en ligne de mire le record absolu détenu par son grand rival Rafael Nadal, qui en compte 22. Le numéro trois mondial a réussi là où il avait échoué à deux reprises en battant Nick Kyrgios pour la première fois de sa carrière, en finale de Wimbledon ce dimanche (4-6, 6-3, 6-4, 7-6).

Pour la deuxième fois de sa carrière, Novak Djokovic a affrontés un adversaire classé en dehors du Top 10 en finale de Grand Chelem. Et comme lors de la première fois, face à Jo-Wilfried Tsonga à l’Open d’Australie 2008, le numéro trois mondial a cédé la première manche avant de réussir à inverser la tendance. 

Kyrgios, une entame parfaite

Pendant les deux premiers jeux, les deux hommes se sont jaugés, sans prendre de risque ni au service ni en retour. Puis les choses sérieuses ont débuté avec un Nick Kyrgios menaçant sur la mise en jeu de Novak Djokovic. À 15-40, le Serbe a d’abord écarté la première balle de break avant de faire une double faute sur la seconde, permettant à son adversaire de prendre les commandes.

Nick Kyrgios, absolument pas tendu par l’enjeu d’un premier sacre en Grand Chelem, a ensuite verrouillé ! Avec 7 aces, 14 coups gagnants et seulement 4 fautes directes, le 40e mondial n’a pas laissé la moindre ouverture à Novak Djokovic sur sa mise en jeu. Entre 1-2 et 5-3 30-0, l’Australien a remporté 14 points consécutifs sur son service. Il a conclu la première manche sur un ace au T et a ensuite regagné sa chaise en trottinant. Cinquième set remportés consécutivement par Kyrgios face au Serbe sur le circuit ATP. 

Jamais aussi fort que lorsqu’il est dos au mur, il avait justement remporté 12 de ses 14 derniers matchs en Grand Chelem lorsqu’il a perdu le premier set, Novak Djokovic a réalisé en début de deuxième set une chose qu’il n’avait encore jamais réussie dans sa carrière. Prendre le service de Nick Kyrgios ! À 2-1 en sa faveur, le Serbe a profité d’une baisse de régime de l’Australien pour le breaker blanc et se relancer pour sa 32e finale en Grand Chelem. 

Novak Djokovic et Nick Kyrgios en finale de Wimbledon 2022
Novak Djokovic et Nick Kyrgios en finale de Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Djokovic dépasse Federer avec son 21e titre

Tranquille sur son service jusqu’à 5-3, Novak Djokovic a alors eu le bras qui tremble au moment de pouvoir égaliser à une set partout et s’est retrouvé mené 0-40, avec notamment une contre amortie de coup droit croisé de Nick Kyrgios qui a laissé le Serbe à terre. Mais le triple tenant du titre s’est accroché et a réussi à s’en sortir sur le fil pour recoller au score dans cette finale. Djokovic a alors lâché un énorme cri de satisfaction en regagnant sa chaise. C’est la première fois de sa carrière qu’il prenait un set à Kyrgios. 

Désormais totalement réglé, le meilleur retourneur du monde a posé beaucoup plus de problème à Nick Kyrgios, moins à l’aise à l’échange et qui comptait jusqu’à présent sur la qualité de son service pour résister. L’Australien a dû faire face à deux balles de break dès le début de la troisième manche, deux occasions manquées par Novak Djokovic. Très sérieux jusqu’à présent, le 40e mondial s’est énervé lorsqu’un spectateur a crié entre sa première et sa seconde balle alors qu’il servait à 2-2. Il a alors écopé d’un avertissement pour obscénité audible avant de finalement s’en sortir et de mener 3-2. 

À 4-4, et alors qu’il menait tranquillement 40-0, Nick Kyrgios s’est emmêlé les pinceaux et a perdu cinq points consécutifs, permettant ainsi à son adversaire de faire le break et de servir dans la foulée pour mener deux sets à un. L’Australien n’a alors cessé de hurler en direction de son équipe, à qui il a reproché son manque d’encouragement. Dans le quatrième acte, le natif de Canberra a su élever son niveau au service et n’a concédé aucune balle de break pour pousser Novak Djokovic a joué son premier tie-break de la quinzaine. Si proche d’un nouveau sacre, le numéro trois mondial a facilement déroulé en remportant le jeu décisif 7 points à 3, profitant notamment d’un Kyrgios qui s’est trop vite frustré.

Les deux bras en l’air pour célébrer son 21e titre du Grand Chelem, le septième à Wimbledon, le numéro trois mondial a ensuite mangé le gazon du Centre Court avant de monter dans les tribunes pour fêter ce sacre avec son équipe. Mission réussie pour Novak Djokovic, qui était focalisé sur le tournoi britannique en sachant qu’il ne pourrait sans doute pas jouer l’US Open en raison de son statut vaccinal. Le Serbe se rapproche à une longueur de Rafael Nadal et relance la course au GOAT. Privé de point ATP malgré sa victoire, Djokovic sera septième mondial lundi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *