Wimbledon, le récap du tableau féminin : Svitolina et Azarenka encore en échec, aucune Française au 3e tour

Quatrième journée à Wimbledon, avec la fin du deuxième tour dans le tableau féminin. Ashleigh Barty et Elina Svitolina sont au programme.

Elina Svitolina at Wimbledon in 2021
  • Elles se sont qualifiées jeudi (2e tour) : Ashleigh Barty (N°1), Barbora Krejcikova (N°14), Anastasia Pavlyuchenkova (N°16), Karolina Muchova (N°19), Cori Gauff (N°20), Angelique Kerber (N°25), Paula Badosa (N°30)
  • Elle ont été éliminées jeudi (2e tour) : Elina Svitolina (N°3), Victoria Azarenka (N°12), Maria Sakkari (N°15), Daria Kasatkina (N°31), Alizé Cornet, Clara Burel
  • Pour suivre toute l’actualité de Wimbledon, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de jeudi à Wimbledon est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Encore un échec en Grand Chelem pour Svitolina

Elina Svitolina (N°3) vit une année 2021 compliquée, encore plus en Grand Chelem. Eliminée en huitième de finale à l’Open d’Australie, puis au troisième tour de Roland-Garros, l’Ukrainienne a fait encore moins bien à Wimbledon. Elle a été éjectée du tournoi dès le deuxième tour par Magda Linette, victorieuse en à peine une heure (6-3, 6-3). 44e mondiale, la Polonaise sera opposée au tour suivant à Paula Badosa (N°30).

Svitolina a subi les assauts de Linette, qui a réussi 28 coups gagnants, contre seulement 8 pour la 5e joueuse mondiale. Cette dernière n’a aussi remporté que 29% des points disputés derrière sa seconde balle et s’est retrouvée constamment sous pression sur son engagement (9 balles de break concédées). Demi-finaliste de Wimbledon en 2019, Svitolina ressortira du Top 5 à l’issue du Grand Chelem londonien, après y être revenue pour deux semaines seulement à la mi-juin.

Barty à nouveau sur courant alternatif

Ashleigh Barty est qualifiée pour le troisième tour de Wimbledon sans vraiment avoir convaincu dans ce tournoi. Après avoir lâché un set contre Carla Suarez Navarro, la numéro 1 mondiale a rendu une copie mitigée pour se défaire d’Anna Blinkova jeudi (6-4, 6-3). L’Australienne a notamment affiché des difficultés inhabituelles au service, avec 9 doubles fautes et seulement 40% de points gagnés derrière sa seconde balle. Elle a ainsi perdu son engagement à trois reprises sur les deux manches.

Mais Barty a imposé une pression constante sur les jeux de service de la Russe, 89e mondiale, pour ne pas que cela lui porte préjudice. Elle a ainsi obtenu 15 balles de break, pour six converties. Qualifiée pour le troisième tour de Wimbledon pour la troisième fois de suite, la tête de série numéro 1 sera opposée au tour suivant à Katerina Siniakova, victorieuse de Coco Vandeweghe (4-6, 6-2, 6-2).

Nouvelle sortie de piste pour Azarenka

Premier tour à l’Open d’Australie, huitième de finale à Roland-Garros et maintenant deuxième tour à Wimbledon : Victoria Azarenka n’est pas à la hauteur de ses ambitions en Grand Chelem depuis le début de la saison. Encore plus quand la tête de série numéro 12 s’est à chaque inclinée contre des joueuses moins bien classées qu’elle. Cette fois, c’est Sorana Cirstea qui a eu raison de la Biélorusse (7-6, 3-6, 6-4). De retour dans le Top 50, la Roumaine confirme ainsi sa renaissance et aura Emma Raducanu comme prochaine adversaire, pour ce qui est déjà son meilleur résultat à Wimbledon, à égalité avec 2009, 2012 et 2017.

Azarenka nourrira forcément des regrets, après avoir servi pour le gain du set et mené 3-1 dans la troisième manche. Mais elle n’a jamais vraiment maîtrisé son sujet, à l’image des quatre jeux perdus d’affilée dans ce set décisif. Si elle a réussi à débreaker en sauvant deux balles de match pour se rapprocher à 5-4, elle a cédé pour de bon à la quatrième balle de match contre elle, sur son engagement. Azarenka aura concédé 16 balles de break au total et affiché une fébrilité matérialisée par ses 9 doubles fautes. Pour s’en sortir contre une Cirstea en confiance, c’était insuffisant.

Cornet et Burel éliminées, aucune Française au 3e tour

Pour la deuxième fois consécutive à Wimbledon, et comme à Roland-Garros cette année, il n’y aura aucune Française au 3e tour à Londres. Dernières représentantes tricolores, Alizé Cornet et Clara Burel ont été éliminées ce jeudi. Après sa belle victoire face à Bianca Andreescu, tête de série numéro 5, au premier tour, la Niçoise n’a pas confirmé. Elle s’est inclinée face à Ajla Tomljanovic après un beau combat sur le court 14 (6-4, 0-6, 6-3). Le premier jeu a notamment duré… 12 minutes ! Les statistiques à la fin du match montrent même que Cornet a été la meilleure des deux sur l’ensemble de la partie.

Mais dominer n’est pas gagner. La Française a remporté 91 points contre 87 pour son adversaire, mais c’est pourtant l’Australienne qui a décroché son billet pour le troisième tour de Wimbledon. Après avoir pris l’avantage dans le premier acte, Tomljanovic a connu un gros passage à vide dans la deuxième manche avant de se réveiller pour prendre le dessus sur Cornet. L’Australienne défiera Jelena Ostapenko pour une place en huitième de finale.

Burel a davantage souffert contre Kaja Juvan, qui ne lui a laissé aucune chance et s’est imposée en 1h09′ (6-3, 6-4). La Slovène n’a même pas forcé pour vaincre la Française, qui a donné bien trop de points gratuits (6 doubles fautes, 31 fautes directes). Elle laisse ainsi passer l’opportunité de disputer son deuxième troisième tour en Grand Chelem, après Roland-Garros en 2020. Arrivée à Wimbledon sur une série de cinq défaites de rang, Juvan affrontera Cori Gauff samedi.

Pas de come-back pour Sakkari

La nuit n’aura pas suffi à Maria Sakkari (N°15) pour trouver la solution contre Shelby Rogers. Après avoir perdu le premier set mercredi, avant que l’obscurité n’oblige à remettre la suite du match à jeudi, la Grecque s’est inclinée en deux fois 55 minutes de jeu (7-5, 6-4). Elle a payé dans la deuxième manche son manque d’efficacité sur ses balles de break. Sakkari a ainsi laissé passer les deux obtenues, alors que l’Américaine en a converti une des deux.

Suffisant pour l’envoyer au troisième tour de Wimbledon pour la deuxième fois de sa carrière, après 2017. La 46e joueuse mondiale y sera opposée à une autre tête de série, Elena Rybakina (N°18). Demi-finaliste à Roland-Garros, Sakkari se projette désormais sur le tournoi olympique à Tokyo, où elle représentera la Grèce en simple et en double mixte en compagnie de Stefanos Tsitsipas.

Transition réussie pour les finalistes de Roland-Garros

Barbora Krejcikova et Anastasia Pavlyuchenkova, finalistes du dernier Roland-Garros, ont bien réussi la transition de la terre battue au gazon. Elles ont validé leur billet pour le troisième tour de Wimbledon ce jeudi. La Tchèque (N°14) a bien maîtrisé son match contre Andrea Petkovic, ancienne Top 10 désormais 130e mondiale à 33 ans, pour s’imposer en 1h20′ (7-5, 6-4). La vainqueure de Roland-Garros a conclu la première manche au cours d’un jeu où elle a sauvé trois balles de débreak, avant de faire le break décisif à 4-4 dans le deuxième set. Pour sa première participation au tableau principal de Wimbledon en simples, Krejcikova affrontera Anastasija Sevastova au tour suivant.

Pavlyuchenkova (N°16) a tout aussi bien contrôlé sa rencontre du deuxième tour face à Kristyna Pliskova (6-3, 6-3, en 1h07′). La Russe a certes concédé le premier break dans les deux manches. Mais elle a appuyé sur l’accélérateur à sa guise, notamment pour empocher cinq jeux de suite en conclusion du premier set. 23 coups gagnants pour 16 fautes directes, 11/14 sur ses montées au filet et 77% de points gagnés derrière sa première balle : Pavlyuchenkova a terminé le match avec d’excellentes statistiques. C’est désormais Karolina Muchova (N°19) qui l’attendra pour une place en huitième de finale. Et la voir atteindre le troisième tour est de bon augure pour elle, puisque la seule fois où cela lui est arrivé à Wimbledon depuis 2010, elle était allée jusqu’en quarts de finale.

Gauff, Kerber : les outsiders au rendez-vous

Début de tournoi impeccable pour Cori Gauff (N°20). Après avoir dominé l’invitée britannique Fran Jones au premier tour, l’Américaine a aisément dominé Elena Vesnina, 34 ans et de 16 ans son aînée (6-3, 6-4). Gauff a rendu une copie propre, sans avoir à forcer son talent contre la Russe, redescendue à la 370e place mondiale après trois ans d’absence suite à la naissance de sa fille, mais ancienne numéro 13 au classement WTA. Huitième-de-finaliste à Wimbledon en 2019, pour sa première participation, Gauff n’est plus qu’à une victoire d’égaler cette performance. Ce sera contre Kaja Juvan.

Bien plus expérimentée que Gauff (33 ans) et déjà victorieuse du tournoi en 2018, Angelique Kerber (N°25) a remporté un thriller de 3h19′ aux dépens de Sara Sorribes Tormo pour se hisser au troisième tour (7-5, 5-7, 6-4), ce qui ne lui était pas arrivé sur les trois derniers tournois du Grand Chelem. Sans être brillante, l’Allemande a assuré l’essentiel dans ce match décousu (15 breaks au total), et ce malgré une balle de match non convertie en fin de deuxième set. Kerber sera opposée à Nao Hibino ou Aliaksandra Sasnovich pour une place en huitième de finale.

Les autres résultats

  • Karolina Muchova (N°19), quart-de-finaliste à Wimbledon en 2019, s’est qualifiée pour le troisième tour après un combat de 2h16′ contre Camila Giorgi (6-3, 5-7, 6-3). La Tchèque a eu besoin de cinq balles de match dans le dernier jeu pour finalement s’imposer.
  • Titrée à Wimbledon en 2018, Angelique Kerber (N°25) est toujours en vie dans cette édition 2021. Mais l’Allemande a souffert pour se défaire de l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (7-5, 5-7, 6-4). Elle sera opposée à Aliaksandra Sasnovich au troisième tour.
  • Quart-de-finaliste à Roland-Garros, Paula Badosa (N°30) a aussi rallié le troisième tour sans trembler, elle qui n’avait jamais gagné un match à Wimbledon en carrière avant cette année. L’Espagnole a dominé Yulia Putintseva en 1h20′ (6-4, 6-1). Prochain rendez-vous pour Badosa contre Magda Linette.
  • Daria Kasatkina (N°31) s’est inclinée 8-6 au troisième set contre Jelena Ostapenko (6-1, 3-6, 8-6). La Lettonne, 34e mondiale et titrée à Eastbourne la semaine passée, attend Alizé Cornet ou Ajla Tomljanovic au troisième tour.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *