Wimbledon, le récap du tableau masculin : Pas de casse chez les favoris, bilan mitigé chez les Bleus

Troisième journée de Wimbledon dans le tableau masculin, avec la fin du premier tour et le début du deuxième. Djokovic, Berrettini et Monfils ont notamment composté leur billet pour le tour suivant.

30 juin 2021
Novak Djokovic, Wimbledon 2021
  • Ils se sont qualifiés ce mercredi (1er tour) : Matteo Berrettini (N°7), Gaël Monfils (N°13), Felix Auger-Aliassime (N°16), Cristian Garin (N°17), Grigor Dimitrov (N°18), Lorenzo Sonego (N°23), Cameron Norrie (N°29), Marin Cilic (N°32), Taylor Fritz (N°31), Nick Kyrgios, Kei Nishikori, Carlos Alcaraz, Jérémy Chardy, Benjamin Bonzi
  • Ils se sont qualifiés ce mercredi (2e tour) : Novak Djokovic (N°1), Andrey Rublev (N°5), Diego Schwartzman (N°9), Denis Shapovalov (N°10), Dan Evans (N°22), Karen Khachanov (N°25), Fabio Fognini (N°26), Andy Murray
  • Ils ont été éliminés ce mercredi (1er tour) : Pablo Carreño Busta (N°11), Casper Ruud (N°12), Aslan Karatsev (N°20), Ugo Humbert (N°21), John Isner (N°28), Lucas Pouille, Corentin Moutet, Jo-Wilfried Tsonga
  • Il a été éliminé ce mercredi (2e tour) : Antoine Hoang
  • Match interrompu par la nuit : Robert Bautista Agut (N°8) – Miomir Kecmanovic
  • Pour suivre toute l’actualité de Wimbledon, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de mercredi à Wimbledon est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Djokovic en balade

Après une petite frayeur lors de son premier tour face à Jack Draper, où il avait perdu la première manche, Novak Djokovic a corrigé le tir ce mercredi au deuxième tour de Wimbledon. Sur un Centre Court à ciel ouvert, le numéro un mondial s’est baladé contre Kevin Anderson, l’une de ses victimes favorites à Londres (6-3, 6-3, 6-3). C’est la quatrième fois de sa carrière qu’il domine le Sud-Africain sur le gazon anglais ,après 2011, 2015 et 2018.

Un break à la fin de chaque manche et Djokovic s’est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon, où il est le tenant du titre. Avec 25 coups gagnants pour seulement 6 fautes directes, le Serbe était en démonstration ce mercredi. Son prochain adversaire sera Denis Kudla, facile vainqueur d’Andreas Seppi (6-2, 6-4, 6-2).

Encore un match d’anthologie pour Murray

Andy Murray a le sens du thriller quand il foule le Centre Court de Wimbledon. Mené deux sets à un par Oscar Otte au moment où le toit a été fermé en raison de la tombée de la nuit, le Britannique a fini par renverser l’Allemand pour finalement se hisser au troisième tour (6-3, 4-6, 4-6, 6-4, 6-2). C’est la première fois depuis 2017 que Murray atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem.

Encore irrégulier, notamment en raison de son manque de repères et de compétition, n’ayant joué que deux matchs sur le circuit depuis début mars, le 118 joueur mondial a été porté par un public en fusion pour inverser le courts de la rencontre. Avec ce succès, Murray s’offre une belle affiche en guise de troisième tour, contre Denis Shapovalov, tête de série numéro 10. Un choc qui pourrait bien enflammer encore le Centre Court vendredi.

Petite frayeur pour Berrettini

Matteo Berrettini a validé son billet pour le deuxième tour de Wimbledon. Mais l’Italien a dû serrer le jeu pour se défaire de Guido Pella, 59e mondial et quart-de-finaliste à Londres en 2019 (6-4, 3-6, 6-3, 6-0). Outsider du tournoi après sa victoire convaincante au Queen’s il y a dix jours, le neuvième joueur mondial ne s’est pas promené sur le court 3 ce mercredi. Après le gain de la première manche, Berrettini s’est fait surprendre sur l’unique balle de break qu’il a concédé sur l’ensemble de la partie. Pella a alors égalisé à une manche partout.

Malgré la perte du deuxième set, Berrettini ne s’est pas affolé et a continué à jouer son jeu. Avec 47 coups gagnants, 20 aces et 83% de points remportés derrière sa première balle, le Romain a logiquement pris le dessus dans les deux manches suivantes, dont un 6-0 dans la dernière pour marquer son territoire. Il défiera Botic Van de Zandschulp au deuxième tour.

Humbert encore victime de Kyrgios

La bête noire d’Ugo Humbert en 2021 se nomme Nick Kyrgios. Après avoir chuté en cinq sets face à l’Australien à l’Open d’Australie en février dernier, le Français a une nouvelle fois subi la loi de Kyrgios au premier tour de Wimbledon, encore en cinq manches (6-4, 3-6, 4-6, 6-1, 9-7). Alors qu’il menait deux set à un, Ugo Humbert a finalement craqué dans un ultime round sous haute tension.

Les deux hommes avait débuté mardi mais la rencontre a été interrompue à 23h à cause du traditionnel couvre-feu à Wimbledon pour ne pas déranger les riverains. De retour sur le court 1 ce mercredi, Kyrgios a breaké le Français à 7-7 et a sauvé deux balles de débreak dans le jeu suivant pour finalement s’imposer après quatre mois d’inactivité sur le circuit !

Rublev en déroulant, Schwartzman en bataillant

Cette fois, Andrey Rublev (N°5) a attaqué son match pied au plancher. Après avoir lâché le premier set contre Federico Delbonis au tour précédent, le Russe a tout emporté sur son passage dès les premiers points pour dominer Lloyd Harris (6-1, 6-2, 7-5). Il menait deux sets à zéro après seulement 50 minutes de jeu et n’a passé au total que 1h25′ sur le court pour décrocher son billet pour le troisième tour, malgré les 16 aces du Sud-Africain. Rublev aura pour adversaire Fabio Fognini (N°26) vendredi.

Diego Schwartzman (N°9) a vécu un tout autre match contre Liam Broady, invité par les organisateurs. Après avoir perdu la première manche, l’Argentin a renversé le Britannique pour finir par s’imposer en 3h16′ (4-6, 6-2, 6-1, 6-4). Schwartzman a notamment concédé 18 balles de break et a par exemple sauvé les 10 obtenus par Broady dans la troisième manche, bien plus équilibrée que le score ne le laisse penser. “El Peque” a néanmoins assuré l’essentiel et affrontera au prochain tour Marton Fucsovics, tombeur de Jannik Sinner au premier tour et dont l’adversaire du jour, Jiri Vesely, a abandonné en fin de deuxième set (6-3, 5-4 ab.).

Chardy, Monfils et Bonzi au tour suivant

Jérémy Chardy, Gaël Monfils et Benjamin Bonzi sont les trois Français du jour à avoir décroché un billet pour le deuxième tour. Le premier n’avait plus passé un premier tour en Grand Chelem depuis l’US Open 2019. Le Tricolore devait trouver le temps long et il a mis fin à cette douloureuse série ce mercredi à Wimbledon, et de très belle manière ! Le 61e joueur mondial a dominé Aslan Karatsev, 24e au classement ATP et demi-finaliste du dernier Open d’Australie, en trois manches (7-6, 7-6, 6-3). Avec 37 coups gagnants, 18 aces et 79% de points remportés derrière sa première balle, Chardy a fait un grand match pour se hisser au deuxième tour de Wimbledon pour la huitième fois de sa carrière. Il défiera Ilya Ivashka au prochain tour.

Gaël Monfils a mis trois jours à se qualifier pour le deuxième tour à Londres. Après avoir débuté lundi, son match face à Christopher O’Connell s’est finalement terminé mercredi à cause de la pluie puis de l’obscurité (4-6, 6-2, 7-6, 4-6, 6-4). C’est la troisième victoire du Français en 2021, sa deuxième en Grand Chelem, après avoir également passé un tour à Roland-Garros. Mais Monfils a dû batailler cinq manches pour s’imposer face à l’Australien, 130e joueur mondial. Son prochain adversaire sera l’Espagnol Pedro Martinez.

Benjamin Bonzi disputera pour la première fois un deuxième tour en Grand Chelem ailleurs qu’à Roland-Garros. Le Français, 119e mondial après un excellent début de saison sur le circuit Challenger, a dominé en cinq sets l’Argentin Marco Trungelliti, lui aussi issu des qualifications (6-1, 1-6, 4-6, 6-3, 6-4). Bonzi a eu le mérite de ne pas craquer après la perte du troisième set et a bien maîtrisé les deux dernières manches, avec notamment un beau ratio de 23 coups gagnants pour 13 fautes directes. La suite, ce sera contre Marin Cilic (N°32), vainqueur de Salvatore Caruso (7-6, 7-6, 6-1).

Des dégâts chez les Bleus

Pour Lucas Pouille, Grégoire Barrère, Corentin Moutet et Jo-Wilfried Tsonga, la route s’est arrêtée dès le premier tour. L’année compliqué du Nordiste se poursuit. Après avoir manqué l’Open d’Australie et s’être incliné dès son entrée en lice à Roland-Garros, Pouille a de nouveau chuté au premier tour d’un Grand Chelem, à Londres. Le Tricolore s’est bien battu. Mais Cameron Norrie, finaliste au Queen’s, s’est montré le plus fort (6-7, 7-5, 6-2, 7-5).

Défaite en quatre manches également pour Grégoire Barrère. Le Français a chuté face au Néerlandais Botic Van de Zandschulp, 129e mondial (6-2, 6-7, 6-1, 7-6). Corentin Moutet, lui, s’est écroulé contre Aljaz Bedene (6-4, 6-4, 6-0). Le vainqueur de l’UTS4 a complètement explosé dans la troisième manche, ne remportant que deux points…

Jo-Wilfried Tsonga a livré une belle bataille en cinq manches face à Mikael Ymer, 22 ans et 98e joueur mondial. Le Français a même mené deux sets à un. Mais à 36 ans, il a craqué physiquement face à un adversaire plus jeune (7-5, 6-7, 5-7, 6-4, 6-3). Il s’est également légèrement blessé dans l’ultime manche sur une mauvaise glissade.

Engagé au deuxième tour, Antoine Hoang n’a pas réussi un nouvel exploit, après deux victoires de suite en cinq sets, au dernier tour des qualifications puis au premier tour du tableau principal. Le 156e joueur mondial a buté sur Sebastian Korda, plus costaud dans les moments importants pour s’imposer en trois manches (7-5, 6-4, 6-4). L’Américain n’a certes converti que 6 de ses 23 balles de break. Mais il a haussé son niveau après un premier set décousu des deux côtés (44 fautes directes au total, dont 30 pour Hoang) et a fini par maîtriser la suite des débats pour s’imposer en 2h50′, avant la tombée de la nuit. Même s’il a dû attendre sa huitième balle de match pour enfin valider sa qualification.

Les autres résultats du 1er tour

  • Sixième participation à Wimbledon pour Pablo Carreño Busta (N°11) et sixième défaite pour l’Espagnol ! Il s’est incliné en trois manches face à l’Américain Sam Querrey (7-6, 6-4, 7-5). Ce dernier défiera James Duckworth au deuxième tour.
  • Felix Auger-Aliassime (N°16), demi-finaliste à Halle, a tranquillement disposé de Thiago Monteiro (6-3, 6-3, 6-3). Il sera opposé à Mikael Ymer au tour suivant.
  • Grigor Dimitrov (N°18) avait perdu cinq de ses six derniers matchs sur le circuit ATP, mais il a renoué avec le succès face à Fernando Verdasco (3-6, 6-3, 6-4, 6-4). Le Bulgare aura droit à un deuxième tour piégeux contre Alexander Bublik, facile vainqueur de son compatriote Mikhail Kukushkin (6-4, 6-2, 6-1).
  • John Isner (N°28) s’est fait surprendre par le Japonais Yoshihito Nishioka (7-6, 2-6, 6-3, 6-7, 6-4). C’est la première fois depuis 2012 qu’il s’incline dès son entrée en lice à Wimbledon. Nishioka sera opposé à Aljaz Bedene au prochain tour.
  • Kei Nishikori a atteint la barre symbolique des 100 victoires en Grand Chelem. Pour cela, l’ancien membre du Top 10 a dominé Alexei Popyrin (6-4, 6-4, 6-4). Qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon pour la neuvième fois de sa carrière, le Japonais défiera Jordan Thompson pour continuer son aventure sur le gazon anglais.
  • Carlos Alcaraz, 18 ans, s’est offert la première victoire de sa carrière sur gazon face à Yasutaka Uchiyama (6-3, 6-7, 6-2, 3-6, 6-3). L’Espagnol aura le privilège de défier le numéro deux mondial Daniil Medvedev au prochain tour.

Les autres résultats du 2e tour

  • Le match opposant Roberto Bautista Agut (N°8) à Miomir Kecmanovic a été interrompu par la nuit ce mercredi. L’Espagnol mène deux sets à un contre le Serbe et possède un break d’avance dans la quatrième manche (6-3, 6-3, 6-7, 3-2).
  • Denis Shapovalov (N°10) s’est qualifié pour le deuxième tour sans jouer. Après avoir vaincu Pierre-Hugues Herbert en cinq sets la veille, Pablo Andujar a déclaré forfait en raison d’une blessure aux cotes. Andy Murray pourrait être son adversaire au tour suivant, en cas de succès du Britannique contre Oscar Otte.
  • Dan Evans (N°22) au troisième tour d’un Grand Chelem, ça ne lui était plus arrivé depuis l’US Open 2019. Le Britannique a mis fin à cette série noire en battant Dusan Lajovic en moins de deux heures (6-3, 6-3, 6-4). Il sera opposé à Sebastian Korda au tour suivant.
  • Karen Khachanov (N°25) a déroulé sans trembler contre Egor Gerasimov (6-1, 7-6, 6-3). Le Russe devra se coltiner au tour suivant Frances Tiafoe, qui a enchaîné contre Vasek Pospisil (6-4, 6-4, 6-4) après avoir éliminé Stefanos Tsitsipas au premier tour.
  • Fabio Fognini (N°26) s’est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon pour la quatrième fois de suite. En dehors d’un troisième set balancé, l’Italien a bien manoeuvré pour sortir Laslo Djere (6-3, 6-4, 0-6, 6-4).
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *