Krejcikova étouffe Kasatkina pour sa première en simple à Cincinnati

La Tchèque Barbora Krejcikova s’est assurée une victoire tranquille face à Daria Kasatkina, poussée vers la sortie en deux sets (6-3, 6-2) au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati.

Barbora Krejcikova se souviendra de cette première à Cincinnati. Pour ses grands débuts en simple dans l’Ohio, la Tchèque de 25 ans a survolé les débats face à Daria Kasatkina, éliminée 6-3, 6-2 en 1h12 seulement. Après sa médaille d’or olympique acquise aux côtés de Katerina Siniakova à Tokyo, la lauréate de Roland-Garros a encore une fois prouvé qu’il fallait compter sur elle pour jouer les premiers plans en simple.

Face à la 27e joueuse mondiale, Krejcikova a contrôlé la rencontre de bout en bout avec son tennis varié et tactique. Kasatkina n’a pas réussi à prendre une seule fois le service adverse et est apparu complètement désabusée, en manque de solution.

La 10e joueuse mondiale a rapidement mené 4-1 et n’a pas desserré son étreinte. La Russe a bien eu trois opportunités de débreaker pour recoller dans la foulée, mais elle n’a pu saisir sa chance face à une joueuse lucide et précise, qui n’a pas laissé le doute s’installer.

Krejcikova enregistre sa 37e victoire la saison

Avec 57 % de points gagnés derrière sa première balle et 50 % derrière la deuxième, Kasatkina a souffert sur son service et n’a pas pu renverser la vapeur dans la seconde manche. Breakée d’entrée, elle a encaissé un 4-0 avant de remporter son premier jeu.

Face à une adversaire toujours d’une grande justesse tactique, la Russe n’a pas démontré une grande combativité, marchant en fin de match. Krejcikova a remporté le premier match de sa carrière en simple dans l’un des plus grands tournois au monde, sur un revers dans le filet adverse qui manquait clairement d’envie.

La Tchèque, qui disputait son premier match en tant que top 10, enregistre au passage sa 37e victoire de la saison. Depuis le tournoi de Rome en mai, Krejcikova a remporté la bagatelle de trois titres (Strasbourg, Roland-Garros et Prague) et 22 matchs.

Seules Ashleigh Barty, en huitième de finale à Wimbledon et Belinda Bencic, au même stade aux Jeux Olympiques, ont réussi à la faire tomber. Après avoir fait ses débuts dans le top 100 en octobre 2020, Krejcikova surfe sur une énorme vague de confiance. Le défi sera de taille pour Cathy McNally ou Dayana Yastremska au deuxième tour.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *