Osaka sèche ses larmes en battant Gauff

Naomi Osaka, qui avait fondu en larmes lors de sa conférence de presse de pré-tournoi, a su se remobiliser pour se sortir d’une entrée en lice particulièrement difficile face à Cori Gauff à Cincinnati.

Au lendemain d’une poignante conférence de presse de pré-tournoi lors de laquelle elle avait fondu en larmes à la suite d’une question sur sa relation aux médias, Naomi Osaka s’est recentré sur l’essentiel ce mercredi. Elle s’est sortie d’une entrée en matière redoutable face à Cori Gauff, s’imposant 4-6, 6-3, 6-4 (en 1h53) après avoir été menée un set, un break.

Une victoire loin d’être parfaite mais précieuse malgré tout pour la n°2 mondiale, que l’on sait en difficulté depuis plusieurs semaines sur le plan mental. Des difficultés dont ses résultats souffrent largement puisque, depuis son sacre à l’Open d’Australie en début de saison, la Japonaise n’a plus dépassé les quarts de finale du moindre tournoi. A l’image encore de sa défaite récemment en huitième de finale de “ses” Jeux à Tokyo.

Ici, à Cincinnati, où elle avait dû déclarer forfait avant sa finale contre Victoria Azarenka en 2020 (blessure à la cuisse), la quadruple gagnante en Grand Chelem a une motivation particulière : elle s’est engagée à faire don de l’intégralité de son prize-money en faveur des victimes du terrible tremblement de terre qui a frappé Haïti, pays d’origine de son père, samedi dernier.

Elle s’est déjà assurée d’un chèque de 24 200 dollars en se qualifiant pour les huitièmes de finale où elle affrontera la Suissesse Jil Teichmann, titulaire d’une invitation.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *